Chapitre 2: Retour à la normale!

Aller en bas

Chapitre 2: Retour à la normale!

Message  James Potter le Sam 4 Aoû - 20:24

Chapitre 2 : Retour à la normale!

Le lendemain matin, déjà, les cours recommençaient. J’ai dû me lever à l’aurore pour prendre ma douche, laver mes cheveux puis les peigner avant de revêtir ma robe de sorcier et prendre une tonne de rouleaux de parchemins.
En tête de liste ce matin, cours de l’Histoire de la Magie, histoire de nous remémorer combien l’école peut être ennuyante. Binns a passé le cours en entier à nous expliquer en détails ce que nous verrons tout au cours de l’année, à commencé par les changements radicaux imposé par le ministre de la Magie en l’an…ça s’est passé quand déjà?

Puis, ce fut le cours de botanique. Un tantinet plus amusant, nous avons au moins la chance d’éviter un discours sur ce que sera notre année, puisque notre professeur chéri a décidé de commencer tout de suite à faire la différence entre une plante comestible et une plante qui ne l’est pas. Si j’ai bien saisit, lorsque je suis perdu en forêt et que je veux me nourrir, mieux vaut tuer un ours que de toucher à une plante.
Enfin, dieu m’en sauvera, la cloche sonne la fin des cours.

«Tu y as compris quelque chose, Peter?» demande Sirius.
«Pas plus que toi» répond ce dernier avec une moue de frustration. «J’arrive pas à croire qu’elle ait enlevé 10 points à Gryffindor simplement parce que Remus m’a soufflé la réponse!»
«Lupin, encyclopédie à votre service, comme toujours!» je continue en riant.
Tout en discutant, nous sortons de la serre et traversons le grand jardin. Qui vois-je sur le chemin du retour? Mais c’est Lily, ma belle Lily qui est là –et seule!-. Je m’empresse de fausser compagnie à mes amis pour aller la rejoindre, sans bien sûr oublier de me dépeigner un peu. Je vais à ses côtés et j’adopte sa vitesse de marche.
«Salut Lily! Euh, ça va? Enfin, je veux dire…passé de belles vacances?»
Malheureusement pour moi, devant Lily, tout mon charme Potterien s’évapore, tout comme ma dignité. Elle reste de glace devant ce charmant début de conversation. Je tente de rester à sa hauteur, mais elle semble s’obstiner à presser le pas. Puis, à bout de nerfs, je lui lance :
«Mais qu’est-ce que je t’ai fait, enfin?!»
«J’ai appris ce que tu as fait à Severus avant de quitter Hogwarts, l’année dernière. C’était une blague puérile et totalement injustifiée. Je ne comprends pas pourquoi tu t’acharnes contre ce pauvre Snape! Il ne t’a rien fait, enfin!»
Je dois presque courir pour lui emboîter le pas. Je tente intérieurement de me calmer, sachant parfaitement que je n’ai aucune raison valable d’en vouloir à Snape et que je ne veux pas être en froid avec elle dès le premier jour d’école.
«Enfin, si, mais, non…c’est compliqué, Lily. Par contre je peux t’assurer qu’il l’a bien cherché! Je te jure! »
Pourtant, Evans ne daigne même plus me regarder. Oh, et puis tant pis pour elle! Je fais demi-tour, les poings fermés, serrant les dents de colère. Je fais tout ce que je peux pour être sympa avec elle et tout ce qu’elle trouve à faire c’est me dénigrer à cause de ce Snivellus!

Après le repas (que je pris en solitaire, refusant d’adresser la parole à quiconque), je prends mes parchemins et me rend jusqu’au cours de potions. Slughorn est plutôt convivial, je peux dire sans hésiter que c’est l’un de mes profs préférés. Le cours se déroule plutôt bien. Si bien que j’en oublis Lily et que je recommence à parler aux Maraudeurs qui ont compris ce que je ressentais grâce à leur perspicacité hors du commun.
«C’est à cause d’Evans, hein?» demande Peter à toutes les deux minutes, puisque je ne daigne pas lui répondre.
«Mr. Pettigrew, bien que je sois persuadé du bien-fondé de votre bavardage avec Mr. Potter, je me vois dans l’obligation de vous demander de mieux écouter mon cours. À moins que vous savez parfaitement où nous en sommes…?»
«Bien sûr, professeur» je réponds, heureux d’avoir préféré écouté le cours que Peter. «Vous expliquiez la différence entre l’essence de mandragore et le chocolat dans la guérison de certaines…»
«Ce sera tout, Mr. Potter, merci.» m’interrompt-il en me faisant un clin d’œil.
Peu de temps après l’intervention du professeur Slughorn, la cloche signifiant la fin des cours se fait entendre. En sortant de la salle de classe, Remus ne peut s’empêcher de me réprimander de mon bavardage avec Peter qui aurait pu nous coûter beaucoup des points, et bla bla bla.

«Tu sais bien que Slughorn n’enlèverais jamais de points à James, Remus! C’est le professeur le plus sympa de l’école!» la rappelle Sirius.
«N’empêche, ce serait embêtant de finir la journée avec un score négatif, non?» s’acharne Lupin.
«Non» répondons en cœur Peter, Sirius et moi. Puis, venant mettre fin à notre délicieuse conversation, nous arrivons face à face avec Snivellus.
Le Slytherin nous jette un regard noir et tente de passer à côté de nous, sans dire un mot. L’arrogance de ses mouvements, la désinvolture de sa posture, tout en lui me répugne. Et en plus il gâche toutes mes chances avec Evans. Sirius lui bloque le chemin, comme guidé par un pressentiment à propos de ce que je veux lui faire subir.
«À genou devant le grand Potter!» ordonne Sirius sur un ton théâtral. Par chance, nous sommes les seuls dans les couloirs du cachot. Toujours aussi méprisant, Severus tente à nouveau de passer son chemin.
Pour ma part, je reste de marbre. J’ai tellement envie de lui faire subir d’atroces châtiments… mais je sais pertinemment que Lily ne me le pardonnerais pas. Et puis à quoi bon? Elle ne veut déjà plus rien savoir de moi! Je me trouverai une autre fille, et puis basta!

«C’est enfantin, Sirius.» intervient Remus.
Padfoot qui semble s’en ficher totalement saisit Snape par les épaules et le jette à terre.
«POTTER!» s’exclame une voit suraigu derrière moi. Oups. Evans en vue. «Je n’arrive pas à croire que…après ce que je viens de te dire! Tu es répugnant, tu es un abruti… je ne veux plus te voir!» cri t’elle.
Les larmes aux yeux, Lily part se réfugier dans le dortoir des Gryffindors. J’hésite entre elle et Snape, mais je décide finalement de la laisser filer. C’est perdu d’avance… je sors ma baguette de ma poche et lui métamorphose chacun de ses cheveux gras pas un serpent bien dodu.
Apeuré, Severus pousse un cri de terreur retenu avant se s’enfuir dans les cachots. Sirius le laisse filer, trop hilare pour tenter de le retenir. Toujours en se tenant les côtes, tout comme Peter qui rit encore plus fort, Sirius fini par demander :
«Tu connais ce truc depuis longtemps?»
«Je suis le maître de la métamorphose, tu le sais bien!»
Sans tenir compte de ma réplique, les deux maraudeurs reprennent peu à peu leur souffle, tandis que Remus reste imperturbable. Il pense très certainement à la retenue que je vais recevoir en ce premier jour de classe.

Finalement, la dernière période arrive et nous filons en métamorphose le plus rapidement possible pour avoir de bonnes places. C’est d’ailleurs le seul cours auquel nous prêtons réellement une attention particulière, étant tous très doués dans cette matière. Nous avons cours avec les Slytherins, mais je remarque l’absence de Snape. Oh, c’est dommage!
Le cours se passe sans grands incidents, je bois chaque parole de McGonagall qui nous explique ce en quoi se résumera notre année. J’en bave presque sur le plancher tellement j’ai hâte. Lorsque le cours tire à sa fin, la professeur de métamorphose nous interpelle.
«Messieurs Black, Lupin, Pettigrew et Potter, venez ici s’il vous plaît.»
Intrigués, nous allons la rejoindre à son bureau. Elle nous fixe un à un, plonge son regard dans le nôtre, mais ne dit rien. Lorsqu’elle rompt le silence, c’est pour nous dire que nous avons grandit durant l’été. J’en arrive presque à me demander si elle nous a fait venir seulement pour nous faire remarquer ce petit détail. Évidemment, ce ne pouvait être aussi simple, elle doit aussi faire allusion au sortilège que j’ai lancé sur Snivellus…
«J’ai appris ce que vous avez fait à Mr. Snape. Bien que ce soit un sortilège qui mérite des applaudissements, ce que vous en avez fait mérite une retenue, vous l’aurez deviné. C’est tout de même regrettable d’avoir une retenue le jour même de sa rentrée en classe, Mr. Potter.»
Il y eu un silence. Probablement que mes trois amis s’attendaient aussi à avoir une retenue.

«Pourquoi lui?» demande bêtement Remus.
«Si je ne m’abuse, c’est lui qui a lancé le sortilège.» répond McGonagall.
«C’est faux. C’est moi l’auteur de cette plaisanterie, madame.» continue Remus. À quoi joue t’il?
«Belle tentative, Mr. Lupin, mais il en faudra plus pour m’en dissuader.»
«Puisque je vous dis que c’est moi qui l’aie fait!» s’insurge Lupin, montant le ton.
Sirius, Peter et moi le regardons, incrédule. D’abord, il préfère choper une retenue à ma place, et ensuite il s’énerve et monte le ton à l’égard d’un professeur! Je pourrais parier qu’il a des amis qui ont une mauvaise influence sur lui.
«Très bien. Vous remplacerez donc Mr. Potter, Mr. Lupin.» conclut McGonagall découragée.
Et lui qui avait peur de perdre des points, encore tout à l’heure!
avatar
James Potter

Nombre de messages : 2671
Date d'inscription : 28/07/2007

Personnage
Maison: Gryffindor
Études: Cinquième année
Âge: 16 ans.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum