Le moment où Sirius est devenu séduisant

Aller en bas

Le moment où Sirius est devenu séduisant

Message  James Potter le Sam 28 Juil - 17:46

Première fois où Sirius a été séduisant

C'est un matin comme les autres. À mon réveil, je m'aperçois que je suis en retard pour le petit-déjeûner, je soupçonne d'ailleurs Remus d'avoir fait exprès de ne pas me réveiller parce que je l'ai embêté à propos de son petit problème de poil, hier.
Je prend ma douche, enfile le premier ensemble que je trouve dans ma valise et je me dirige vers la Grande Salle pour manger. Sur mon chemin, j'aperçois les Maraudeurs qui reviennent de là, le ventre plein et un gros sourire aux lèvres.
«Très drôle, monsieur le poilu» je marmonne en passant devant eux, sous les éclats de rire tonitruants de Sirius. Il faudrait qu'il rit moins fort, ce malade. grommelai-je.
Croire que je sauterais le petit-déjeûner, qui plus est pour arriver à l'heure à mes cours serait mal me connaître. Je profite de la salle déserte pour manger à ma faim tout en m'entretenant avec notre bien-aimé directeur.
«Toujours pas en cours, Mr. Potter?
-Eh bien, aussi étrange que cela puisse paraître, ben, non. Je ne peux pas travailler en ayant faim, dis-je d'une voix presque piteuse.
-Voilà qui ne m'étonne qu'à moitié, continue Dumbledore en esquissant un sourire.
-Vous savez, j'affirme en prenant une bouché de mon croissant, je crois que pour circonstances atténuantes, vous pourriez me rédiger un papier d'excuse pour mon retard en astronomie.»
Sans même se donner la peine de me répondre, le gentil Dumbledore quitte la pièce, me laissant seul avec un Rusard aux yeux méchants. [J'aurais bien fait surgir un rinocéros dans sa figure, mais c'est pas de mon niveau].

À la sortie du cours d'astronomie, je regarde mes supposés amis d'un regard déconfit:
«Vous aviez pas le droit de faire ça, je vais encore avoir une retenue à cause de vous!
-C'est tout de même un peu de ta faute, fait remarquer Sirius.
-D'ailleurs, tu aurais pu te passer de ton repas et venir avez nous au cours, à l'heure, renchérit Remus.»
Et puis quoi encore? Le voilà le problème de mon cher Remus: il ne mange pas assez.

Plus tard dans la journée, alors que je me suis réconcilié avec cette bande de faux-frères, je vois ma magnifique Lily. Aussitôt, j'ai le réflexe de passer ma main dans mes cheveux pour me décoiffeur, mais je me retiens. Lily, contrairement aux filles normales, n'aime pas que je fasse ça. On passe à côté d'elle et je lui fais un ravissant sourire. Je crois que le rouge m'est monté aux joues.
Ce que t'es bête, Prongs!
«T'as encore des chances, croit bon de murmurer Peter une fois qu'elle est hors de vue.
-Tu crois? Regarde comment elle m'a toisé du regard! Elle me déteste, je m'exclamme d'une voix mélodramatique.»
Puis, Remus nous a encore ramené à l'ordre en me rappelant que je devais aller voir la professeur d'astronomie pour mon retard et que Sirius avait, pour sa part, un rencard avec une fille -peu importe le nom-.
À regret, je me suis dirigé vers le cours d'astronomie pour apprendre que ma punition, ô malheur, serait de laver toutes les fenêtres de la tour d'astronomie -ça fait trop d'astronomie, je ne suis plus sûr de savoir ce que ce mot signifie-.
Je m'exécute tant bien que mal, me préparant mentalement à lancer de l'eau sur toutes les fenêtres avec ma pauvre petite baguette magique.
«Tu vaux telllement mieux que ça»
Bah ouais, c'est stupide de parler à sa baguette...

Une fois devant la porte de la tour, je prends une grande inspiration, me préparant à des heures de dur labeur. Lorsque j'ouvre la porte, j'aperçois Sirius en train d'embrasser langoureusement sa tendre moitiée de la semaine. Je m'exclamme, presque outragé:
«Moins dix points pour Gryffindor! Mr. Black, cette escapade interdite vous coûtera de laver toutes les fenêtres de la tour d'astronomie!
-Mais enfin, s'étonne Sirius en me dévisageant, qu'est-ce que tu fais là? Tu vas pas vraiment en parler à Gogo?
-Bah, hmm, c'est-à-dire...allez, lave!»
Et puis je suis retourné dans la salle commune des Gryffindors.

N'empêche que ça m'a fait bizarre de voir Sirius embrasser cette fille. Voir ses douces lèvres sur celles de sa copine, ses yeux tendres plongés dans les siens...ça m'a fait sentir étrange. Je pourrais presque dire jaloux. Shhh. Je suis James Potter, fort et viril.

Plus tard dans la nuit, alors que je fais semblant de dormir, j'entends Padfoot qui rentre de sa longue pénitence. À peine entre t'il dans le dortoir qu'il enlève ss robe de sorcier et son chandail, découvrant son torse sublime, ses abdominaux magnifiquement découpés et ses pectoraux gentiment musclé.
Il est beau.
Non!
Quand il mis le pied dans son lit, je lui lança, tout en murmurant:
«Ça t'apprendra à laisser Remus t'embarquer dans ses idioties et de ne pas me réveiller le matin!
-Boucle-là, répondit-il en pouffant de rire.»

Seconde fois où Sirius a été séduisant

J'ai passé une très mauvaise nuit. Il faisait chaud, mes convertures m'incommodaient, mais les courants d'air me donnaient des frissons. Foutue école mal isolée... je pleurniche.
Avant même que les oiseaux sortent de leur nids pour nous casser les oreilles, js suis debout, bien éveillé. Je prends une douche, je prend près d'une demie-heure pour choisir une tenue qui me plaît et coiffer mes cheveux pour qu'ils aient l'air décoiffés. Et j'ai encore du temps à perdre.
Voyons voyons. Vais-je m'abaisser à ce niveau? Oserais-je? Figurez-vous que oui. Je fais un devoir de Histoire de la Magie en avance! Je sors un parchemin de ma valise ainsi qu'une plume et je rédige le plus long devoirs de l'histoire de l'humanité. Même Lupin n'en fais pas autant.
Puis, après ma longue nuit d'insomnie, je décide de simplement aller m'affaler sur mon lit. Ô, miracle, je réussis à m'endormir après quelques minutes.

xXx


Lorsque je regarde ma montre, je remarque avec horreur qu'il me reste encore vingt minutes avant le lever du soleil. Un peu grognon, je retourne dans la salle de bain pour me re-décoiffer.
Qui est-ce qui sortait de la douche au même moment? Sirius, bien entendu: sinon, ce serait pas marrant. Évidemment, mon premier réflexe de maraudeur est de me cacher pour ne pas qu'il me voit. J'entre en trombe dans une douche à ma portée et je retiens mon souffle.
Il est à croquer.
Non!
Putain, tu sais dire autre chose que non?
Non!

Il a un dos impeccable. Bon, c'est moche, mais je ne peux pas me résoudre à avouer qu'il est vraiment beau. Avec es belles fesses fermes et...non! James, tu ne trouves pas Sirius attirant, compris?

Une fois Padfoot sortit de la salle de bain, je me reprends en main. Cesse de baver, tu vas te noyer.
Se pourrait-il que je Sirius provque des...sensations en moi?

Tout le reste de la journée, j'essai d'éviter Sirius qui de toute façon est trop occupé à maltraiter Snape pour me traiter quelconque attention.
«Tu cherches à le fuir, j'en suis sûr! me gronde Remus
-Mais non, voyons, tu deviens parano mon vieux. C'est juste que je suis un peu fatigué, dis-je en baillant presque sans faire exprès.
-Tu me caches quelque chose...
-Tant que tu ne le devines pas, je m'en moque!»
J'éclate de rire devant Lupin qui ne semble pas saisir totalement mon humour. Ce loup-garou a des progrès à faire.
avatar
James Potter

Nombre de messages : 2671
Date d'inscription : 28/07/2007

Personnage
Maison: Gryffindor
Études: Cinquième année
Âge: 16 ans.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum