Kyle McNally

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kyle McNally

Message  Kyle McNally le Mer 26 Déc - 18:51

Nom
McNally
Prénom
Kyle
Âge
15 ans

Année
5e
Maison
Gryffindor
Animal
Un chat énorme, orange et blanc, tigré. Moi je le trouve superbe… mais les gens ont tendance à dire qu'il est trop velu, trop roux, trop gras… un peu trop lourd j'en conviens mais quand même… Il s'appelle Monsieur, et est le pire, mais alors là le pire des lâches.
Balais
Ma grande fierté, le dernier sorti. Disons que je me mets en date à chaque année, vendant l'ancien – jamais plus vieux d'un an – à un amateur quelconque.

Matière Favorite
J'ai une grande force pour tout ce qui requiert l'usage de la baguette, ou d'un balai. Disons que j'excelle en cours de vol et que j'impressionne plusieurs personnes dans les cours de Sortilèges et de Métamorphose.
Hobbies
Je suis grand amateur de quidditch. Me tenir sur un balai représente tout pour moi. Voler pour passer le temps, tout ce qui demande une certaine dépense d'énergie. J'aime la musique. J'ai d'ailleurs un faible pour ce sortilège qui fait que ma baguette émet de la musique, captant les ondes de certains postes de radio moldus dont je suis plus que fan.

Histoire
Je ne vois pas trop bien ce qu'il y aurait à raconter. Il y a pas plus ordinaire comme vie que la mienne. Bon eh bah s'il faut y aller… Il n'y a vraiment pas moyen de passer à côté ? Bon ok je me tais et je raconte… (?!?) Je suis né au tout début de l'automne, rien de bien extra. Je ne vous emmerderai pas avec la température qu'il faisait. Qui s'en souvient et qui s'en soucie ? Pas moi ! Alors donc voilà. J'ai été un gamin banal. J'ai appris à marcher et à parler très tôt, mais je crois que ma qualité de langue est restée bloquée à un moment donné, parce que je mâche très souvent mes mots, j'utilise des tas d'anglicismes et j'invente des nouveaux termes très souvent, ce qui fait littéralement enrager mon père, qui devient grave furax quand je lui mets la honte devant ses associés. Non mais bien fait pour lui.
Bon passons là-dessus. À cinq ans, comme j'étais trop turbulent, le géniteur m'a envoyé en camp de jour pendant l'été, et il a continué jusqu'à mes dix ans. Je n'étais pas pour me plaindre, j'adorais ça. C'est là-bas que j'ai vu mon premier match d'improvisation, c'est là que j'ai commencé à en faire. Et j'étais bon, pour un gamin. J'ai continué, évolué, amélioré mon talent.
À l'école, j'étais doué, très doué, et si par malheur mon père venait à me féliciter, je faisais exprès d'échouer un examen et de lui ramener cette note ignoble, cette date qu'il déteste, le 26. Le pauvre. Quand j'y repense, j'en ris. Et par-dessus ça, il avait le malheur d'avoir un fils doué dans des arts de filles. Ah oui, j'étais bon en sport, je suis toujours excellent d'ailleurs, mais "c'est un jeu de gai de faire du théâtre pis de la danse". C'est après cette déclaration que j'ai cherché une activité plus virile mais qui ne lui plairait pas plus : le drum. Je l'ai acheté, je l'ai installé dans le sous-sol, et je frappais dessus dès que mon père se trouvait dans la maison. Je suis bon à ça : énerver mon père et faire de beaux rythmes. C'est ma passion pour la musique qui me coule dans les veines.
Passons sur les naissances de mes diverses passions. Passons maintenant aux naissances de mes haines les plus sincères. Papa. Mépris le plus total. Il passe son temps à me bourrer de fric pour que j'oublie qu'il ne s'occupe pas de nous, qu'il se fiche éperdument de ce qui reste de sa famille. En clair, ma relation avec mon père se résume à des silences frustrés, du pognon qui glisse de sa main vers la mienne et sur lequel je crache, à des insultes cinglantes et à des coups tout aussi cinglants. Oh ne croyez pas que mon père me bat, ce serait plutôt le contraire. Disons qu'il ne lève jamais la main sur moi avant le troisième coup de poing que je lui envoie. Là c'est le branle bas, on se rue de coups et c'est à celui qui s'en sortira le mieux, c'est-à-dire celui qui portera le moins de traces. Disons que tous les deux on ne se garde pas de réserve. J'ai fait de la boxe pendant trois ans et lui-même s'entraîner toutes les semaines. Ce doit être la seule chose qu'on a en commun ce sport.
Autre chose que je déteste, ma sœur et son oiseau de malheur. Ma sœur, je pourrais la supporter, si l'piaff n'était pas là. Une horrible chouette jaune vomi, qui crie chaque fois qu'elle me voit. Le pire, c'est que sa cage n'est jamais fermée et qu'elle se jette toujours sur moi, soit pour me griffer, soit pour me lâcher un petit cadeau sur l'épaule. L'an dernier j'en ai eu assez et j'ai acheté un chat, en espérant qu'il goberait l'oiseau. Il n'a pas réussi jusqu'à maintenant, il est beaucoup, mais vraiment solidement beaucoup trop paresseux. Sinon ma sœur, ce qui m'enrage chez elle surtout, c'est qu'elle accepte en souriant tous les pots de vin que mon père lui verse pour acheter son affection. Et ça marche. Elle est pourrie gâtée, elle a toujours tout ce qu'elle veut et en est fière. Elle se tape des tas de mecs, que je déteste toujours. Je ne peux rien contre mon instinct fraternel toutefois. Quand quelqu'un l'emmerde, je montre les dents, et j'attaque. Gare au garçon qui lui fera du mal.
Pour finir, je dresserai un portrait général de Kyle. Je suis le pire des clichés. Le garçon de bonne famille qui s'arrange pour échouer sa vie uniquement pour déplaire à son père. C'est pathétique et je le sais. Seulement c'est ma fichue nature impulsive qui me fait faire tout ça.

Famille
À l'origine, je viens d'une famille de moldus, si on oublie le fait que ma mère était sorcière. Ma sœur a été la première à recevoir la lettre : normal puisque Patricia est âgée de deux ans de plus que moi. Ce que le père était fier d'avoir une sorcière dans la famille. Selon lui, ça ferait honneur à sa défunte épouse, que sa fille possède le même don qu'elle. Il faut dire que j'étais aussi content pour Pat. Non, sérieusement. Et en même temps j'étais un peu jaloux. Je me disais : si j'avais moi aussi ce don, peut-être que le père oublierait que j'ai tué sa bien-aimée et m'estimerait moi aussi. Grossière erreur. Quand j'ai reçu la lettre à mon tour, il m'a regardé comme si j'étais un monstre. Rien n'est jamais pareil pour ce cher Hershel McNally ! Le père ne daignera jamais m'accorder le moindre regard , sinon pour me mépriser ou me montrer à quel point je suis médiocre et que je ne mérite pas son amour paternel. Qu'est-ce que j'en ferais ? Tout ce qu'il est capable d'offrir à ses enfants, c'est une compensation financière et des reproches. Oh bien sûr, Pat a droit à beaucoup moins de reproches que moi, car elle, la gentille fille de la famille, celle qui n'a tué personne à sa naissance, celle qui n'a pas détruit la famille, elle a droit à tout le peu de gentillesse que peut contenir le père.

Caractéristiques Physiques
Petite taille, yeux noirs cheveux noirs. Quoi ? Comment ça ce n'est pas assez ? Vous avez uniquement besoin de savoir ça. C'est pas comme si j'avais l'allure d'un apollon ou que j'avais envie de me décrire. Je déteste ça ! Mais bon, d'accord, si vous y tenez tant que ça à vos détails, vous allez en avoir. J'ai les pommettes trop prononcées, une horrible fossette quand je souris. D'ailleurs, mes dents sont trop droites et trop blanches. On dirait presque des fausses. Mes yeux sont moches, trop foncés, sans aucune nuance. Je les déteste. J'aurais bien aimé hériter des yeux vert olive de ma mère, mais c'est ma sœur qui les a attrapés au tirage génétique. Moi j'ai tiré le mauvais numéro: les yeux noirs du géniteur. Bon passons aux cheveux, bien qu'à mon avis il n'y ait pas grand-chose à dire à leur sujet. Ils ne sont ni courts ni longs, d'un noir de jais naturel (bien malheureusement) coiffés en désordre, défiant souvent la gravité avec une surdose de colles à cheveux. Sinon, au niveau de ma taille, je préfère ne pas m'étendre, car mon orgueil en souffrirait bien trop.
Caractéristiques Psychologiques
Je ne suis pas quelqu'un de bien compliqué. Je souris, je m'éclate, je profite du moment présent, de tout ce qui passe à ma portée, à la portée de mon esprit avide de distractions. On peut toujours espérer me trouver là où il y a de l'action – raves, compétitions sportives et même manifestations quand j'ai l'occasion de m'y joindre. J'aime bouger, me dépenser, je pourrais même dire que j'aime suer. Étrange ? Nah ! Je me sens en vie quand je sue, quand la sueur perle sur ma peau, sur toute la surface de mon corps. Je me sens aussi très en vie quand je prends du speed mais ça c'est une autre histoire. Je n'aime pas me casser la tête (mais j'aime jouer les casse-cous). Je ne veux pas dire par là que je suis quelqu'un de stupide ou de paresseux, seulement quelqu'un de simple. Je serai toujours ce que je montre. Vous ne me verrez jamais sans mon éternel sourire étampé sur mes lèvres, je peux vous le garantir. Aussi, je suis spécialiste des moues les plus variées.
Signe(s) Particulier(s)
On dit que je souffre d'hyperactivité, mais je considère que c'est faux. Je sais me calmer par moi-même quand la situation l'oblige, et je n'ai jamais pris de médicaments. J'ai seulement une personnalité très enjouée.
Rien qui me semble important. J'ai ma tache de naissance dans mes cheveux, une petite mèche blonde à l'arrière de la nuque donc. J'ai un piercing à l'oreille gauche (un anneau ou une pierre portée au lobe) et un au sourcil droit. Sinon, on peut parler de mon style. Blanc, illuminant, extravagant, Dans l'ensemble, je ne porte que du blanc, mon corps entier ornementé de divers accessoires brillants, lumineux et très colorés. Toutes les couleurs éclatantes sont les bienvenues: orange, rose, vert surtout. Je n'aime pas porter du noir, je trouve que ça fait trop sérieux, trop triste et maussade. Déjà que mes cheveux et mes yeux sont noirs, s'il fallait que j'en rajoute une couche... Vous aurez deviné que je ne porte pas l'uniforme de l'école dans mon cœur.
Ambitions
Je sais que ça fait… je sais pas… cliché d'étudiant sportif mais j'aimerais bien devenir un super joueur de quidditch. Je sais que c'est dans mes cordes, j'ai ça dans le sang.
Baguette
Bois d'orme, avec un crin de centaure à l'intérieur. Elle fait 27 centimètres.

"J'ai pris conscience des règlements et je m'engage à être actif/active."

_________________
avatar
Kyle McNally

Nombre de messages : 2
Age : 27
Date d'inscription : 26/12/2007

Personnage
Maison: Gryffindor
Études: Cinquième année
Âge: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://www.saratium.darkbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kyle McNally

Message  Naelesen Al'Than le Jeu 27 Déc - 4:40

KKKKYYYYYLLLLLLEEEEEE !

Un autre membre à malmener ... intéressant ...

Bon bon ...

C'est joli un Kyle au masculin.... C'est....débordant...de vie...

Ohhhhh ... j'aimerais bien faire mon rôle de modérateur... mais je dois me pousser à ma job ^^' ...

Ta fiche est cool ^^ .

_________________
avatar
Naelesen Al'Than
[Modérateur]
Pétasse Mystérieuse

Nombre de messages : 96
Age : 27
Date d'inscription : 14/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum