Alexiel Deylog

Aller en bas

Alexiel Deylog

Message  Alexiel Deylog le Dim 22 Juil - 4:08

Nom: Deylog
Prénom: Alexiel
Âge: 15ans.

Année: cinquième
Maison: Hufflepuff [le premier =3]
Animal: Un chat, un bô persan du nom de Grenouille [zarb nan ? xD]

Matière Favorite: Histoire de la magie, Soin aux créatures magiques, Potions.
Hobbies: Alex est quelqu’un qui a de nombreuses occupations. Il aime lire de tout. Partant d’un livre de sorcellerie, aux comptes de fées et allant même jusqu’aux blagues se trouvant derrière les feuilles du calendrier. C'est un grand passionné de musique en tout genre. Il pourrait en écouter pendant des heures et en jouer aussi. C’est ainsi qu’il s’est mit à jouer de la basse, instrument récemment découvert de sa personne. Il est aussi un grand enfant qui aime faire des bulles quand l’occasion se présente.
Bande/Amis: Il n’a pas de « bande » proprement dit. Il n’aime pas passer son temps avec les mêmes personnes. C’est pourquoi il vagabonde d’ami en ami, se retrouvant au final avec une tonne de camarades. (Et il se souvient du prénom de tous… Enfant, normalement x] )

Histoire: Dites, est-ce que vous croyez aux miracles ? Parce que pour le petit Alex, pour qu’il vienne au monde, ses parents eux, en avaient eu besoin, d’un miracle. Explications : Quand Alexiel vint au monde, il n’était pas seul. Il était sortit en même temps qu’un double. Un clone si on veut. Mais dans son cas, le terme « jumeau » serait plus approprié. Son frère et lui étaient presque identiques. Il n’y avait qu’un problème dans l’histoire. Lui, le deuxième, était beaucoup trop petit. Il devait faire la moitié de sa copie. Ca pouvait arriver, avait dit le médecin. « Quand un fétus se nourrit trop et pompe la nourriture de l’autre, il y a des défaillance comme ça » Il avait utilisé un ton neutre fort étrange pour la mère –qui était encore sous le choc de l’accouchement. Les parents de Alexiel ne pouvaient qu’attendre de voir ce que l’avenir préservait à ce petit être. La mère priait, le père lui, était partit se prendre un café dans la salle d’attente quand le médecin apprit que le plus petit était toujours en vie, mais que son jumeau était mort, comme ça. Il s’était éteint comme les vieilles personnes dans la nuit.
L’hôpital ne comprit pas vraiment comment la mort était venue chez le grand à la place d’aller prendre la vie du plus petit. Elle avait du se tromper.
Alexiel ne su jamais qu’il avait eu un frère l’espace de quelques heures. Et il ne le saura peut-être jamais d’ailleurs. Il fallait dire que la perte d’un enfant était quelque chose de dur. Et ses géniteurs avaient préféré oublier cette histoire au plus vite, profitant du garçons qu’ils avaient quand même. Si on pouvait dire ça. La seule personne à en profiter était la maman du petit. Son papa disparaissant subitement durant les journées pour ne revenir que tard le soir. Le manque d’affection paternel fragilisa beaucoup l’enfant qui devint fort sensible aux disputes auxquels ses parents étaient abonnés tous les jours. Et puis un jour, sans crier gare, sa maman partit de la maison, laissant Alex seul. Seul face à la personne qu’il aimait le moins au monde. C’est ainsi que durant deux semaines, le petit se débrouilla du mieux qu’il pu avec son paternel. Bon nombre de fois, il avait pensé à partir de là et d’aller retrouver sa maman. Il y avait un problème : il ne savait pas où elle était. Son géniteur refusait de le lui dire –Fallait aussi qu’il le sache… Et au bout de ces deux semaines, sa mère vint le récupérer. Il se retrouva dans un nouvel endroit. Et là-bas, il y avait un nouveau papa ! Alex était surprit et il se sentait trahi aussi. Il ne savait pas pourquoi, mais au dessus de ses 6ans, il avait l’impression que sa maman avait fait une grosse bêtise. Le garçon refusa le monsieur, se disant qu’il allait être comme son père. Il fallait dire qu’il ne lui ressemblait pas. Il avait une touffe de cheveux crollés ne ressemblant à rien, il bougeait bizarrement et en plus, il écoutait une drôle de musique qui faisait mal aux oreilles. Et contrairement à son papa, lui, il essayait d’être gentil avec lui.

« Bon ! T’as fini de faire ta mouéch gueule ? »
Avais-je oublié de préciser que de temps en temps, il s’adonnait à un dialecte digne des sauvages ? En traduisant, l’homme lui demandait s’il n’avait pas finit de bouder dans son coin.
Alex se renfrogna, lui tira la langue et retourna dans son coin.

« Pis de toutes façon, j’comprends même pas ce que tu dis. Espèce de moumoute de ch’val ! »
La moumoute de cheval en question fit des yeux ronds avant de se mettre à rire devant ce surnom. D’accord, le petit ne l’aimait pas vraiment. Il n’allait pas le laisser s’en sortir comme ça.
« Tu sais que j’ai un prénom quand même. Mais si tu veux, j’peux aussi te donner des surnoms pleurnichard ! »
Piqué au vif, le garçon se leva et sauta sur l’homme. Bien sûr, quand on ne fait pas plus de 1 mètre 15 à tout casser, on ne peut pas faire grand-chose contre un type comme l’autre mec.
« Lâches-moi ! »
Alex se tenait dans les airs, brandissant ses poings et essayant de frapper son adversaire. Celui-ci esquivait sans trop de difficultés les faibles attaques de l’enfant.
« A une seule condition alors. »
L’homme commençait à lui faire des chatouilles. La gamin commença à rire jusqu’à ne plus pouvoir respirer complètement. En manque d’air, il accepta le marcher.
« Que tu m’appelles par mon prénom. »
Il arrêta de chatouiller Alex et le reposa au sol. Il était encore prit de rires par moment. Le rose était monté à ses joues et il se mit à respirer normalement après quelques minutes. L’autre là, il n’avait pas bougé de sa place, attendant que le petit veuille savoir la suite. Il le regarda dans les yeux avec un air de défi. Même s’il venait de perdre il y avait peu de temps, il voulait encore lui mettre une raclée. Voyant que ça ne servait pas à grand-chose, le gnome accepta.
« Et c’est quoi ton prénom ?
-Dominique ! »
Apparemment il en était fier. Cependant, Alex haussa un sourcil deux secondes avant de respirer calmement. Il se concentra du mieux qu’il pu pour paraître normale, mais après quelques secondes, il éclata de rire. S’il voulait mourir d’euphorie, il n’était pas loin de la faucheuse.
«Quoi ?? Qu’est-ce qui te fait rire ?? »
Le petit s’était retrouvé au sol et se tenait les côtes. Le Dominique se demanda s’il l’avait même entendu. Pour toutes réponses, entre deux rires le gamin lui dit :
« T’as le même prénom que ma maman !! »
Et il repartit dans son hilarité. De son côté, l’homme se mit à s’énerver qu’il trouve ça drôle.
Ce petit épisode eu pour effet de briser la glace entre les deux. Alex se rapprocha beaucoup de Dominique, le considérant comme son père. Mais il avait encore un autre problème. Qu’est-ce qu’il allait faire de son autre papa? A chaque moitié de mois, il changeait de parent. Il supportait très mal les voyages, se rendant malade à chaque fois et chez son père, il n’était pas au mieux de sa forme. Il faisait tout pour ne pas être chez lui, se mettant même à inventer des mensonges pour s’en aller ailleurs.
Et, un jour, lors d’une de ses balades, il vit son père dans un bar. Craignant de se faire voir, il se cacha derrière une poubelle. Il attendit qu’il s’en aille, mais remarqua qu’une autre femme vint. Sa curiosité fut foudroyée sur place et il décida de le suivre discrètement après qu’il eu quitté la dame. Au départ, il eu un peu de mal à le suivre et du se mettre à courir pour ne pas le perdre de vue. Après un quart d’heure de marche, il arriva devant une autre maison dedans, il y avait une autre dame. Elle s’empressa d’embrasser son papa. Alex fut choqué quand il comprit que son papa restait avec plusieurs madames en même temps. Sous le coup de la surprise, il s’en alla, courrant à toutes jambes. Il se réfugia chez lui et chercha de quoi s’occuper l’esprit. Il prit donc la première chose qui lui tomba dans la main –à savoir un livre- et le lu. Au départ, ce n’était pas facile pour comprendre ce qu’il était marqué. Mais avec le temps, il lisait de mieux en mieux, se trouvant une passion pour tout ce qui était rapproché de près ou de loin des lettres. Ca lui permettait d’oublier ce qu’il avait vu. Il devait cependant se rendre compte qu’il ne pourrait pas fuir la réalité pour toujours.
Quelques temps après avoir été témoins des actions de son père, une madame vint à la maison avec le paternel d’Alex. Il se mit face à la dame et la regarda méchamment.

« T’es qui toi ? »
Ses paroles étaient mordantes. Un peu étonnant pour un gosse de 10 ans. Son interlocutrice sembla gênée. Elle se mit à genou pour être à la taille du petit et lui sourit.
« Je m’appelle Jade. Je suis ta nouvelle maman. »
Le petit le prit très, très, très mal. Il recula, s’éloignant de la dame. Il allait tout faire pour qu’elle parte.
« P’t-être, mais j’ai qu’une maman ! Et c’est pas toi !! La mienne elle est gentille et elle n’est pas avec quelqu’un qui la trompe ! »
Apparemment, cette nouvelle eue pour effet de choquer la pauvre dame. Elle paru déboussolée avant de se retourné vers le père de l’enfant. Celui-ci jeta une baffe magistrale à son fils. Il avait peut-être dit ce qu’il n’aurait pas du dire. Sous le choc, il porta sa main à sa joue rougie. Alex ne savait plus quoi faire. La première chose qui lui vint à l’esprit était de courir. Ce qu’il fit. Il ne revit plus jamais son père après. Et il s’en porta nettement mieux.
« Hogwarts. Geuh ? »
Le petit se gratta la tête. Il ne savait pas ce que c’était, mais c’était pour lui. Le pire, c’est que ça parlait de sorciers. Soit il s’agissait d’une blague, soit c’était une grosse blague. Pourtant le papier était bien soigné et semblait venir du moyen age avec sa couleur jaunâtre. Ca a de quoi rendre le gens perplexe. Nouveau grattage de tête.
« Maman ? Tu m’as inscrit à une école privée avec des sorciers ?
-Demande à Do’. »
Message reçu cinq sur cinq. Debout, début de la marche. D’abord, il fallait trouver l’autre là. Ce n’était pas dur à savoir où il se trouvait. A cette heure de la journée, il était dans la cave en train d’écouter sa musique de monstre. Il descendit les escaliers, tomba sur la dernière marche. Se massant les fesses, il ouvrit la porte de l’ex-moumoute de cheval – Il s’était rasé les cheveux.
« Dis, la magie ça existe ? »
Il fallait avoir beaucoup d’espoir pour penser que le grand l’avait entendu. Le petit avait presque hurlé sa question. Il fallait dire qu’écouter cette musique de monstre à un volume aussi fort se révélait être un exploit pour ne pas se retrouver sourd. Il attendit sagement, les mains sur les oreilles, que le grand le remarque.
« Donc, tu l’as reçu ? »
Le son venait d’être coupé. A présent, le dialogue était praticable. Le petit s’assit au sol. Il ne comprit pas très bien de quoi l’autre parlait.
« De quoi ? La lettre ?
-Ben oui patate. »
Une veine fit son apparition sur son front, preuve qu’Alexiel s’énervait. Il n’aimait pas quand on le traitait de n’importe quoi. En plus, les patates ce n’était pas bon. Il sortit doucement de sa rancune envers le grand quand il comprit quelque chose. Il se redressa et le pointa du doigt. C’était sa mère qui lui avait donné son courrier. La personne l’aillant toucher avant étant le facteur.
« Et pis, comment tu sais que j’ai reçu une lettre ??
-Ha ben ça, c’est parce que… »
C’était ainsi que le petit découvrit le monde de la magie. Vous imaginez le pauvre moldu qu’il était,, ne connaissant rien à la magie. Il se retrouvait avec une belle histoire à raconter à ses petits enfants.
Famille: Alexiel est d’origine Allemande et d’une famille moldu, ne connaissant rien à la magie. Son père était un coureur de jupon aillant autant de femme en même temps qu’il y a d’étoiles dans le ciel. Le fait que Alex découvre son secret fit que ses relations avec son fils devinrent encore plus faibles qu’elles ne l’étaient avant. Il fallait dire aussi qu’il ne prenait pas grand soin de son fils. Le père d’Alex est la personne qu’il déteste le plus. Il ne comprend pas comment un homme peut faire pour tromper quelqu’un en n’aillant aucun remords. Pour lui, ça ressemble plus à un jeu qu’à autre chose. Ah ! Il s’appelle Dan Goldeyes. Sa mère est quelqu’un de bien différente que son paternel. Elle fait attention à Alex et est quelqu’un d’attentionnée envers les autres. Elle a quitté son compagnons quand elle en a eu marre. Elle est du genre à donner beaucoup de secondes chances aux autres. C’est parfois ce qui la perd un peu. Elle a refait sa vie avec Dominique Deylog –Alex a choisit de porter son nom de famille que celui de son père. C’est un sorcier pur souche lui. Il est allé à Hogwarts et y à finit toutes ses années. Il aurait pu vivre dans le monde des sorciers mais préféra s’installer dans le monde des moldus aillant une attirance pour leurs musiques. Il fut un moment décider de retourner chez les sorciers, mais quand il rencontra la mère d’Alex, il fut sur de vouloir rester dans le monde dans lequel il était.
Niveau frère et sœur, il n’en a aucun. Pas sans peine. Parfois il aimerait bien avoir quelqu’un avec qui jouer. Mais quand il voit comment peut-être certains gamins, il se dit que c’est peut-être mieux d’être fils unique.
Ses grands parents, il ne les a connut que jusqu’à ses 5 ans. Après, ils sont tous mort de vieillesse. Maintenant, il n’en garde que peu de souvenirs.


Dernière édition par le Dim 22 Juil - 9:08, édité 1 fois

_________________
avatar
Alexiel Deylog

Nombre de messages : 17
Age : 26
Date d'inscription : 22/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexiel Deylog

Message  Alexiel Deylog le Dim 22 Juil - 4:09

Caractéristiques Physiques: Pour ses 15 ans -il en aura 16 le 15 décembre- Il n’est pas fort grand. Il doit faire 1 mètre 75 à tout casser quand on prend en compte ses cheveux. C’est d’ailleurs un grand complexe pour lui de voir que parfois, il est plus petit que certaines filles. Donc, le premier qui se moque de sa taille se voit assaillit de coup de poings. Il a beau être petit, il frappe quand même assez fort, mais pas assez à son goût. Il a plus de chance de se casser en deux en tombant (ce qui lui arrive une fois par semaine en moyenne) qu’en se faisant frapper. Car faudrait-il déjà le toucher. Il court vite et est agile. C’est ce qui lui permet d’éviter un maximum de projectiles ou alors, il les rattrapes – il a aussi de bon réflexes- (faut dire qu’à force de se ramasser des bout de n’importe quoi de la part de son beau père, il a prit l’habitude aussi xD)
Ses cheveux, ils ont une couleur qui n’est pas naturel. Ce n’est pas à cause d’une teinture quelconque. Au départ, ils étaient buns. Mais après une erreur de sort –permanant-, il se retrouva avec cette couleur peu banale. C’est une sorte de vert kaki délavé… Il en est d’ailleurs assez fier de cette couleur. Ca le démarque un peu des autres. Et comme il refuse de retrouver sa couleur d’origine par un quelconque moyen, il refuse aussi d’aller assez souvent chez le coiffeur. Ce qu’il fait qu’il a des cheveux un peu plus longs que la moyenne, qui lui tombe assez souvent sur ses yeux d’un vert éclatant. Heureusement, il ne risque pas d’avoir des mèches dans ses globes oculaires car il porte des lunettes – le petit est myope.
Pour le reste de son visage triangulaire, ses traits sont fins. Un p’tit nez, une petite bouche, de longs doigts – bien pratique pour jouer de la basse (instrument déjà apparu en 1974) qu’il joue depuis 3 ans.
J’pense que c’est tout. Il n’a pas de goût vestimentaire particulier, s’habillant avec tout ce qu’il aime, même si ça n’est pas spécialement beau aux yeux des autres.

Caractéristiques Psychologiques: Aillant une personnalité fort sensible, Alex peut être réservé aux premiers abords. Il n’aime pas se faire entuber, mettre de faux espoir en quelqu’un, alors, il est assez méfiant. Il préfère jauger la personne avec qui il a à faire dès les début et se faire une idées fixe de l’individu avant de vouloir bavarder un peu plus avec lui ou de fermer toute communication. Il ne faut pas lui en vouloir. C’est juste un moyen de protection qu’il a contre ce qu’il pourrait le blesser comme dans son enfance.
Mais une fois que la glace est brisée, il devient vite souriant. Il aime parler avec les autres et en apprendre à propos de n’importe qui ou n’importe quoi. Il aime faire des petites blagues, mais étrangement, il n’aime pas en être victime x] Parfois, il peut être tellement dans ce qu’il fait qu’il ne voit plus trop ce qui l’entoure, lui permettant de se prendre une bonne gamelle et à l’occasion de faire rire ses amis. Il faut dire que quand il se plante, il se plante bien. Il n’est pas du genre à pester contre lui-même après s’être fait mal. A force de tomber, il commence a avoir l’habitude. Mais si on se moque de lui, il est du genre à répliquer assez fort aux insultes, s’emportant assez facilement. C’est aussi le cas lors des petits défis et compagnies. Il ne le fait pas toujours. Quand ça vise à faire quelque chose qui est contre ses principes, il refusera catégoriquement. A ce moment là, il devient une vraie tête de mule. Et en plus, il aura beaucoup de patience, donc, il ne faudra pas chercher à le faire craquer en répétant cinquante fois la même phrase. Il n’y a que peu de fois qu’il perd sa patience. Si il veut vraiment quelque chose, c’est lui qui peu se montré casser pied, allant jusqu’à se mettre aux pieds de l’autre personne pour avoir ce dont il a envie.
Il peut se montrer très gamin comme un vrai petit ange. En classe, il sera sage et attentif aux paroles du prof, allant jusqu’à faire taire les bavardage si ça l’empêche de travailler – ce qui arrive rarement car il arrive facilement à se concentré. Comme je l’ai dit plus haut, il aime lire tout ce qu’il a en main et il mémorise assez facilement. Mais une fois qu’il a oublier quelque chose, c’est peine perdue pour espérer qu’il s’en souvienne. C’est comme ça quand on a une mémoire qui s’amuse à copier le poisson rouge. Lors de cette confrontation avec ses souvenirs, il n’est pas du genre à paniquer. A force de lui répéter que perdre son calme ne mène à rien, ça a finit par lui rentrer dans le crâne. Même si parfois il peut avoir une crise de panique quand il se rend compte qu’il ne peu plus rien faire et qu’il s’entête à vouloir le contraire de la chose.

Signe(s) Particulier(s): Il a de temps en temps le bout des doigts qui pellent. Et il s’amuse à dessiner sur ses mains plusieurs fois par jours.
Ambitions: D’abord, il aimerait bien aller foutre une pêche à son père quand il sera plus fort. Et il aimerait aussi finir ses années d’études en un seul morceau. Une fois cela fait, il espère trouver un travail qu’il aimera bien, sans pour autant qu’il soit monotone. Peut-être garde chasse de cette école ? xD
Baguette: 33,3 centimètres avec deux ailes de fée.
"J'ai bien lu le règlement et je m'engage à être actif/active."

[Désolée pour le double post -_- la présentation était trop grand -_-]


Dernière édition par le Lun 23 Juil - 6:39, édité 1 fois

_________________
avatar
Alexiel Deylog

Nombre de messages : 17
Age : 26
Date d'inscription : 22/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexiel Deylog

Message  Edmund O'Dwyer le Dim 22 Juil - 8:33

Message à l'intention de Rémus ou Noah : FICHE À VALIDER!

Je n'ai pas eu le temps de tout lire, mais ça s'annonce bien, j'aime :3 Le personnage semble sortir un peu du "commun" 8)

Alexiel, fais seulement gaffe à tes petites erreurs d'orthographe, si tu y penses ;)

Je reviens terminer ma lecture plus tard, promis!!
avatar
Edmund O'Dwyer
[Administratrice]
「インクブス」

Nombre de messages : 1249
Age : 27
Date d'inscription : 17/07/2007

Personnage
Maison: Slytherin
Études: Cinquième année
Âge: Seize ans

Voir le profil de l'utilisateur http://mkstaar09.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexiel Deylog

Message  Remus Lupin le Dim 22 Juil - 9:13

Trèèèèès belle fiche! ^-^

Seulement pour la baguette, quand tu dis deux ailes de fées, tu parles à l'intérieur de la baguette, hm?

Sinon, personellement, je valides sauf si Edmund ou Noäh on quelque chose à dire. ^^'

_________________
avatar
Remus Lupin
Loup-Loup Tourmenté

Nombre de messages : 976
Age : 23
Date d'inscription : 17/06/2007

Personnage
Maison: Gryffindor
Études: Cinquième année
Âge: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexiel Deylog

Message  Invité le Dim 22 Juil - 9:49

J'adore :)

La fiche est un peu longue, mais ça ne parait presque pas quand on la lit !

C'est un petit bonhomme bien spécial, mais super attachant. Mais c'est bien ce qu'il nous faut, des personnalités différentes. C'est ce qui fait la beauté de la chose et ce qui rend le monde de Hogwarts encore plus "réel" et intéressant à jouer.

L'avatar correspond que trop bien à ton personnage je trouve!
Enfin bref, pour moi c'est ok ;)
^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexiel Deylog

Message  Edmund O'Dwyer le Dim 22 Juil - 16:33

Enfin lu la fiche!

J'aime beaucoup, tu sais :)

À me fier à ton avatar je m'attendais à un grand élève de 6 ou 7e xD M'enfin, le personnage que tu as créé est très bien. Juste assez...coloré?

Heh. Me reste à aller lire ton post x3
avatar
Edmund O'Dwyer
[Administratrice]
「インクブス」

Nombre de messages : 1249
Age : 27
Date d'inscription : 17/07/2007

Personnage
Maison: Slytherin
Études: Cinquième année
Âge: Seize ans

Voir le profil de l'utilisateur http://mkstaar09.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexiel Deylog

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum