Chapitre 2: Manoir enchanté

Aller en bas

Chapitre 2: Manoir enchanté

Message  Elora Chrysalis le Ven 19 Oct - 9:41

Chapitre 2 : Manoir enchanté




Quand Harry sentit disparaître la désagréable sensation de pression qui s’était emparée de lui dés le début du transplanage, il crut bon d’ouvrir les yeux.
Très vite, il analysa la situation.
Il était face à un mur de pierres brutes et la seule chose qui l’empêchait de s’écraser contre le sol était une traction douloureuse sur son bras.

Harry se remit donc debout, avec toute la dignité dont il était encore capable, et le professeur Snape le lâcha.
Il fut surpris qu’aucune remarque acide ne fuse sur l’incapacité de M. Potter à se tenir debout tout seul et il se retourna vers l’intérieur de la pièce.
De toute évidence, ils se trouvaient dans une bibliothèque.

Snape claqua des doigts et la malle qu’Everiane venait de poser au sol s’évanouit.
- Où… Où sommes-nous, professeur ?
- Vous êtes chez moi, Potter.
- Et chez moi, accessoirement, ajouta Everiane avec un petit sourire malicieux.

Maintenant qu’il les voyait côte à côte, Harry ne pouvait plus nier le lien de famille entre ses deux personnages étranges. Ces mêmes cheveux, ce même teint pâle, ces mêmes lèvres, ce même sourire railleur… Mais Everiane avait cette façon de se comporter qui laissait présager qu’elle n’avait pas été élevée par le maître des potions.
- Et bien Potter… Descendons dans la cuisine. Je crois que certaines personnes ont hâte de vous voir !, dit ce dernier sur un ton réellement surpris, comme si cela lui semblait impossible.

Harry acquiesça et suivit les deux Snape dans les couloirs froids.
De toutes évidences, la demeure était grande… Un petit château, ou un manoir.
Elle semblait pourtant avoir besoin d’un bon nettoyage, ce qui témoignait du manque d’habitants au cours de l’année.
Mais plus il s’enfonçait dans le manoir, plus Harry remarquait des changements :
Torches allumées, tapisseries aux murs et aux sols, propreté impeccable…
- Nous ne vivons pas ici pendant l’année alors les Elfes de Maison ne s’occupe que d’une petite partie du manoir. Molly y a également mis son grain de sel.
La voix claire d’Everiane raisonna sous les arcades de pierres comme si elle l’avait crié dix fois de suite. Mais Snape se mit doucement à ralentir et s’arrêta devant une grande porte de chêne.
- Potter, je vous demanderai de contrôler un minimum vos émotions. Vous ne vous attendez sûrement pas à voir toutes les personnes qui vivent en ces murs, dit alors le professeur en se tournant vers Harry.
Celui-ci fit un bref signe de tête, certain que plus rien ne pourrait le surprendre après l’annonce que Snape avait une fille.

La porte s’ouvrit sur un simple signe de la main du professeur et ils entrèrent tous les trois dans la grande pièce chaleureuse.
D’un côté se trouvait une vaste cuisine où Molly devait s’en donner à cœur joie et le reste de la pièce était occupée par une vaste table où pouvait siéger une vingtaine de personnes.
La moitié des places, à peu près, étaient occupées. Mais il n’eut pas le temps de voir qui se trouvait là car une paire de bras lui enserra soudain les épaules.
- Harry, mon chéri ! Je suis tellement désolée que tu ne puisses nous rejoindre que maintenant… Mais que tu as grandi ! Et
- Maman, stop… Laisses le respirer un peu !
Harry remercia Ron, son meilleur ami, du regard et ils échangèrent une brève accolade.
Grand et dégingandé, les cheveux roux et les yeux bleus rieurs, Ron n’avait pas changé depuis la fin de l’année précédente. Peut-être quelques centimètres en plus ?

Harry salua alors le reste de la famille Weasley. Monsieur Weasley, le front dégarni et le sourire aux lèvres, Fred et Georges, les jumeaux farceurs, Ginny, la petite dernière, et Charlie, éleveur de dragons.
Tous lui souriaient gentiment alors que deux hommes fendaient la foule de rouquins.
L’un d’eux, les cheveux noirs et mi-longs, les yeux bleus étincelants et le visage émacié, n’était autre que son parrain Sirius Black, enfermé à Azkaban, la prison des sorciers, pendant près de douze ans pour un crime qu’il n’avait pas commis.
Son parrain le serra sur son cœur et Harry comprit enfin les plaintes qu’il recevait dans ses lettres. La cohabitation entre Snape et Sirius ne devait pas être de tout repos.
L’autre, les cheveux châtain clair et les yeux d’ambre, était marqué de nombreuses cicatrices.
Il reconnut avec plaisir Remus Lupin, un ancien professeur de défense contre les forces du mal, atteint de lycanthropie. Remus lui serra la main, un large sourire aux lèvres, et Harry fut assez content de voir que les cernes s’étaient estompées sous ses yeux.
Ces yeux…
Harry tourna un regard curieux vers Everiane qui s’était attablée aux côtés de son père. Elle lui fit un petit clin d’œil et l’invita à s’asseoir à son tour.

La foule de Weasley, Sirius, Remus et Harry allèrent se mettre à table.
C’est seulement à ce moment-là qu’Harry remarqua la présence de deux autres personnes à table.
- Malefoy ?!
- Bonsoir Potter… Bonnes vacances ?
En face d’Everiane, à côté de qui Harry s’était assis, se trouvaient Drago Malefoy et sa mère, Narcissa Malefoy.
Si l’apparence de Narcissa semblait à peine négligée, Drago était dans un état lamentable…
Ses cheveux blonds avaient été coupés très courts, presque rasés, pour permettre les soins d’un énorme coup sur le haut de son crâne. Son visage était encore marqué par de nombreuses ecchymoses. Mais ce qui marqua le plus Harry, ce fut le manque de hargne dans le regard de Slytherin.
- Pour moi… Ca a été. On ne peut pas dire que ce soit ton cas.
Bizarrement, l’apparente défaite de son ennemi de toujours ne procurait pas l’exultation à laquelle Harry se serait attendue. Il en était même plutôt désolé…
- En effet, Potter… En effet…
Cette voix éteinte… C’était pire que tout. Un frisson parcourut l’échine d’Harry et Sirius sembla s’en apercevoir.
- Manges un morceau Harry. Nous te raconterons tout ce que tu as besoin de savoir ensuite.
Harry sourit, reconnaissant, avant de se tourner vers Ron.
- Hermione ne devrait pas être là ?
- Si si, mais Pattenrond s’est enfoncé une épine dan la patte, tu imagines l’horreur…
Ron lui lança un regard entendu et Harry remarqua qu’il s’efforçait d’oublier la présence du Slytherin à quelques pas de lui, comme une parodie de bonne entente.

Harry mangea donc sans trop se poser de questions.
De l’autre côté d’Everiane, Snape mangeait en silence, son regard lointain se posant de temps en temps sur sa fille. Harry n’arrivait pas savoir si ce qu’il y lisait était une sorte de fierté ou d’exaspération. Dur à dire avec Rogue…

Everiane, quant à elle, discutait tranquillement avec Narcissa Malefoy.
La jeune fille lui expliquait qu’elle n’était pas au fait de la mode anglaise et qu’elle aurait bien besoin des conseils d’une professionnelle.
Flattée dans son orgueil, Harry vit une lueur vive s’allumer dans le regard de la mère de Drago alors qu’elle promettait d’aider Everiane.
Le sourire en coin de la jeune fille fit comprendre à Harry que ce qu’elle recherchait le plus, c’était cette lueur et non la promesse.

Quand Harry termina de manger, il se laissa aller contre le dossier de la chaise et contempla l’assemblée.
D’un côté, les Gryffindor faisait mine d’ignorer le reste de la tablée qui leur jetait, de temps à autre, des regards troublés.
- Bon, quelqu’un m’explique ?
Harry vit nettement son professeur de potions lever les yeux au ciel mais il ne s’en formalisa pas.
- Je vais te raconter tout ça… Mais laisses moi parler ! Tu poseras tes questions après.
Sirius s’éclaircit la gorge comme s’il s’apprêtait à faire un discours d’une importance capitale et plongea son regard dans celui d’Harry.
- Au début des vacances, Lucius Malefoy a amené son fils, Drago, auprès de Voldemort. J’crois que Drago était pas très enthousiaste mais il n’avait plus le choix.
Sa « mission initiatrice » était simple : Il devait accompagner un groupe de Mangemorts chez les Weasley et en tuer au moins un.
Harry remarqua alors l’absence de Percy et de Bill… Il tenta néanmoins de ne pas crier au drame et continua d’écouter.
- Nous avons été prévenus de cette attaque et nous nous sommes rendus au Terrier rapidement, continua Sirius.
La bataille a fait rage… Mais il n’y a eu qu’un mort, un Mangemort. Car, quand Drago s’est trouvé face à Ginny désarmée, le dit Mangemort le poussant à la tuer, il s’est retourné contre lui.
Harry tourna son regard surpris vers Malefoy qui fixait obstinément son assiette vide. Mais Sirius ne s’arrêta pas là.
- Drago a été emmené devant Voldemort et, comme tu peux le voir, il a passé un sale quart d’heure. Et, pour l’exemple, le fou furieux a tué Lucius.
Un frisson parcourut Narcissa Malefoy, mais aussi Snape.
- C’est Severus qui a eut pour mission de ramener Drago à sa mère alors, il les a amené tous les deux ici. Et les Weasley sont ensuite venus nous rejoindre puisque le Terrier était devenu tout sauf un lieu sûr.
- Et Hermione est arrivée un peu après par simple mesure de sécurité, ajouta Ron qui s’attaquait à sa troisième part de dessert.
Harry fit un effort pour sourire. Il n’avait pas de questions… Il était en colère. Ils étaient tous réunis ici alors que lui avait pourri chez les Dursley pendant cinq longues semaines…
Il comprit néanmoins pourquoi les Weasley ne sautaient pas à la gorge de Malefoy. Et il se retint d’applaudir le courage de celui-ci.
Par contre, il ne pu retenir un formidable bâillement de lui échapper.
Molly passa en mode « on » et pressa Ron de montrer sa chambre à Harry.

Bien content de s’éclipser pour déverser sa colère en privé, Harry salua tout le monde et se dirigea vers la porte.
Il s’arrêta dans l’encadrement et tourna le dos à la cuisine.
- Un jour, tu m’as dit que, si je voulais éviter les gens douteux, tu pouvais me donner des conseils… C’est peut-être moi qui aurais dû t’en donner, à ce moment-là…
Harry quitta alors la pièce et il ne vit pas Malefoy se redresser sur sa chaise, son regard fixé sur l’encadrement vide.

---------------------------------------------------

Prochain chapitre : Colère et récit
avatar
Elora Chrysalis

Nombre de messages : 49
Age : 26
Date d'inscription : 18/07/2007

Personnage
Maison: Slytherin
Études: Quatrième année
Âge: 14 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://keldane.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum