Quatre Lovegood ; trois frères et une soeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quatre Lovegood ; trois frères et une soeur.

Message  Alexis Sullivan le Mar 25 Sep - 13:00

(Fin juin, 1972.)

Ça y est, nous y sommes. Une seconde année scolaire qui prend fin. Ça me laisse toujours un peu mélancolique. Parce que la fin des cours implique toujours un retour à la maison ; le retour à la maison comprend le fait que je doive recommencer à partager mon espace vital avec mes trois frères. Ce qui n’est pas pour me plaire. Plus, cette année, nous sommes à nouveau réunis beaucoup plus tôt qu'en temps normal, c'est-à-dire dès le moment où nous devons regagner le train pour Londres.

J’ai à mon plus grand malheur manqué l’occasion de faire le voyage du retour avec des amis. La cause? Comme il s’agit de sa première année à Hogwarts, mes parents m’ont confié la responsabilité de m’assurer que mon petit frère n’oublie pas de prendre le train – parce que les jumeaux ne sont pas tellement plus à leur affaire que lui. Si je n'avais pas annoncé à Salem notre retour à la maison, ce matin, il aurait très certainement oublié de prendre le train, comme je le connais.Trois jours auraient pu se passer sans qu'il remarque l'absence des autres élèves, si vous voulez mon avis.

Me voilà donc installée sur la banquette du compartiment dans lequel on retrouve Logan, sur ma droite, avec son jumeau devant lui, et mon petit frère en face de moi. Mes aînés se sont lancés dans une argumentation sans queue ni tête quant à quelle équipe de Quidditch remportera le match, ce qui en soit est fort ridicule puisque les Wigtown Wanderers sont sortis victorieux contre les Montrose Magpies il y a de cela plus d’une semaine. Pour ainsi dire, ils ne sont pas très à jour, mais ça ne m’étonne en aucun cas. Salem, lui, hé bien… j’aurais du mal à déterminer ce qu’il est en train de faire. Autant me contenter de dire qu’il a, pour une raison que j’ai un peu de mal à saisir, posé des lunettes à son chat ainsi que sa cravate des Ravenclaw. Il maintien le nez de sa pauvre créature écrasé contre la fenêtre, et toute aussi bête que son maître, le chat reste parfaitement immobile et ronronne de bon cœur. Je m’abstiendrai de tout commentaire.

Et moi? Il y a longtemps que j’ai abandonné l’idée de trouver un peu de calme. Je caresse machinalement Fritz le chat imberbe, qui est couché en boule sur mes genoux, l’air morose. Ces trois idiots vont bien finir par rendre mon chat dépressif – si ce n’est pas moi qui craque avant lui.

« ...Comment, le pire joueur de tous les temps? » s’emporte Ryan, tellement qu’il en étrangle presque son pauvre rat. « Je te rappelle que Randolph Maddock attrape toujours le Vif d’or en mois de huit minutes! Ça, c’est de la classe, mon grand. »

« …Sauf à la mi 70 », rectifie Logan, « et je me permets de te rappeler sa cuisante défaite lorsqu’un Souafle l’a précipité dans les gradins. C’est pas le genre d’erreur que commettrait un joueur des Magpies, reconnais-le. »

« Et comment! » s’indigne le premier. « Ne soulignons surtout pas le fait que Brandon O’Hare a déjà jeté un expelliarmus au poursuiveur des Falmouth Falcons pour s’assurer la victoire, et ça, ça, c’est franchement très ordinaire! »

« Il s’agissait du gardien », j’interviens sèchement.

« Le… hein? »

« Le gardien », je répète. « Pas le poursuiveur. »

« …T’en es sûre? »

« Absolument. Opal Frankson, c’était en 67. »

« Merlin! Et moi qui croyais qu… »

« Quoi, t’as encore gagé? » tranche Logan, manifestant un enthousiasme subite. « C’était avec qui, cette fois? »

« Oh, oh, CENDRYS! »

À ce moment, Salem dépose précipitamment son chat miteux entre lui et son frère, l’air horrifié :

« Cendrys est enceinte! » qu’il s’écrie, dévisageant l’animal avec appréhension.

« Salem! Ton chat est un… »

« Ses bébés! » me coupe-t-il. « Ses bébés ont bougés, il ont bougés dans son ventre, je l’ai senti! »

« C’est un mâle, ne dis pas de bêtises! »

« C’est p’tête une Madame avec un…machin? »

Je ne peux pas m’empêcher d’éclater de dire. Il est tellement näif, c’en est presque dangereux pour lui. Ryan lui tapote gentiment la tête en signe de compassion.

« Bah quoi! Tu veux pas écouter? » insiste Salem, saisissant brusquement le chat. Il tend l’animal en direction de son grand frère, manifestement persuadé que ce qu’il avance est vrai. « Y’a des bébés Cendrys, là-dedans! Shh! »

Silence dans le cabinet. Ryan fait mine d’avoir entendu quelque chose ; son jumeau se précipite sur lui d’un bond, appuie son oreille contre le ventre du pauvre chat qui, curieusement, ne semble pas pour le moins perturbé d’être tripoté et trimballé d’un côté comme de l’autre. Vient alors un grand « Ooh! » collectif, et les trois frères se mettent à rigoler ensemble tandis que je reste perplexe, et tranquille dans mon coin.

C’est ce genre d’événement qui marque le gouffre entre moi et ces garçons.

Et le train arrivera dans une vingtaine de minutes, tout au plus.
avatar
Alexis Sullivan
Reine des Glaces

Nombre de messages : 58
Age : 28
Date d'inscription : 18/09/2007

Personnage
Maison: Ravenclaw
Études: Sixième année
Âge: Dix-sept ans.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quatre Lovegood ; trois frères et une soeur.

Message  Salem Lovegood le Dim 14 Oct - 17:18

Encore une autre année de terminée : c’est fou comme celle-ci a passé à une vitesse folle! Il me semble que sa durée fut plus courte que l’année dernière – mais au fond, je sais très bien que c’est impossible, puis que le nombre de jours était le même cette année et l’an dernier. À moindre que, peut-être, quelqu’un ait fait usage d’une machine à accélérer le temps. Quoi que cela soit fort peu probable, puisque Papa m’a dit que le Ministère de la Magie s’était approprié toutes ces machines pour son usage personnel. Et si Papa l’a dit, et si oncle Keith l’a écrit dans Le Chicaneur, c’est que c’est vrai.

« Tu te rends compte Cendrys? C’est l’été! On va aller voir Papa, et Maman, et oncle Keith, et peut-être même grand-maman et grand-papa et... »

Tandis que les jumeaux discutent de je-ne-sais-quoi et qu’Alexis regarde par la fenêtre, je raconte à mon ami à quatre pattes tout ce que j’ai l’intention de faire cet été, et comment j’expliquerai à Maman et Papa pourquoi j’ai plongé dans le lac du château il y a deux ou trois semaines déjà. C’est tout de même étrange que personne ne m’ait cru lorsque je leur ai dit qu’il y avait des sirènes, il est évident que le lac en est plein, non?

N’ayant rien d’autre à faire pour m’occuper – car les jumeaux discutent de Quidditch et que je n’y connais pas grand chose – je prends les pattes de devant de Cendrys et le maintient debout sur mes genoux, le faisant danser comme une poupée.

« Pam-pam-pam! ~ »

Constatant que mon chat est un piètre danseur, je le reprends dans mes bras, comme à mon habitude, écoutant ses ronronnements continus, tout en collant ma joue contre son ventre couvert d’une épaisse fourrure grise.

« Oh, oh, Cendrys! » que je m’exclame au bout de quelques minutes d’écoute intensive. « Cendrys est enceinte! » je continue en dévisageant mon chat avec anxiété.

« Salem, ton chat est un...
- Ses bébés ont bougés, ils ont bougés dans son ventre, je l’ai senti! »

Après quelques secondes d’obstination avec ma sœur aînée, les jumeaux s’empressent de venir coller leur oreille contre le ventre de Cendrys qui ronronne toujours. Le pauvre! Il ne doit même pas savoir qu’il est enceinte! Mais, j’y pense, que pourrai-je bien faire avec les bébés Cendrys? Maman ne voudra peut-être pas que l’on garde une demi-douzaine de chats à la maison... Et s’ils sont encore plus nombreux? Après tout, avec tout le bruit et les grouillements qu’il y a dans son ventre, Cendrys est sûrement enceinte d’une dizaine de bébés au moins!

« Mais puis que je te dis que c’est un mâle et qu’il ne peut pas être enceinte... »

Bizarrement, ma sœur ne semble pas du tout convaincue par le fait que mon ami à poils est enceinte. Il me semble que c’est évident, après tout!

« Mais si il peut l’être! Le lion du voisin était un bien un mâle et cela ne l’a pas empêché d’avoir une portée de six bébés! »

Il est étonnant de voir que, même après la preuve formelle que je viens de lui fournir, ma sœur semble encore sceptique – je dirais même qu’elle l’est encore plus que tout à l’heure.

« Un... lion?
- Oui, le lion de Mr. Samloy! Tu sais, il était très petit, aussi gros que Cendrys, il était noir et n’avait pas de crinière... Bah il a eu une portée, et c’était un mâle! »

Je penche la tête sur le côté et jette un regard plein d’interrogation à Alexis lorsque je la vois se pincer le haut du nez en fermant les yeux et en soupirant.

« Toi, Ryan, tu t’en souviens, n’est-ce pas? » que je demande à mon frère en me retournant vers ce dernier. Lui il doit s’en souvenir, j’en suis certain. Ainsi, il pourra démontrer à Alexis que je dis vrai!
avatar
Salem Lovegood
Miaou ~♪

Nombre de messages : 36
Age : 24
Date d'inscription : 18/07/2007

Personnage
Maison: Ravenclaw
Études: Troisième année
Âge: Quatorze ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum