Une lettre?

Aller en bas

Une lettre?

Message  Dean Cre le Lun 10 Sep - 9:22

Pourquoi je suis monté ici? Est ce que quelqu'un peut me dire pourquoi je suis venu ici alors que je n'ai strictement rien à envoyer comme lettre. D'ailleurs qui pourrait lire une lettre venant de moi? C'est bien simple, personne dans le monde sorcier comme le monde moldu ne peut attendre de mes nouvelles. La seule personne de ma famille que je peux connaître est mon père, et il est clair que je ne lui enverrais absolument aucune lettre. Ni maintenant ni jamais, cet imbécile serait capable de zigouillé ma jolie Kiara, ma chouette de toujours, enfin depuis que ma mère me l'a offert plutôt. Tiens, à force de penser à ce type, je suis enfin arrivé en haut des marches. Avec ma chance fabuleuse, je suis sûr qu'il y aura un 'sympathique' Slytherin près à me faire les pires crasses que personne n'ait jamais engrangé. Pourquoi est ce que j'ai été réparti à Gryffindor? La maison ennemie de ses fichus Serpents? En fait je me pose cette question depuis ma première année, mais je n'ai jamais vraiment su pourquoi. Je ne suis pas courageux, ni fier de ce que je suis. Je ne suis pas appliqué ni désireux de faire mes preuves. En fait j'aurais du atterrir dans la maison des blaireaux comme Maman.

Tiens mais qu'est ce que c'est que ça? Une larme? Et bien on dirait que je me ramolli avec l'âge. Pourtant j'ai pas pleuré le jour de l'enterrement de Maman, bah sûrement parce qu'il y avait Liam.


*Bah alors mon lapin que se passe t'il tu pleures?*
*La ferme toi je te parle pas que je sache...*
*C'est de ta faute, tu penses tellement fort que tu m'as réveillé. D'ailleurs c'est très désagréable.*
*De toute façon tu passes ton temps à dormir, alors un peu moins ça te dérange pas...*
*Oh moi non...*

Ca y est, il s'est encore mis à rire dans ma tête, qu'est ce que je peux détester cela, c'est vraiment un dingue. J'ai du mal à croire que c'est une partie de moi, ou plutôt que c'est un double de moi. Enfin tout désagréable qu'il soit, au moins il m'aide quand j'ai besoin de lui, même si je dois parfois le rapeler à l'ordre.

Bon je suis toujours sur le pas de la porte de la volière, et il n'y a personne dedans, heureusement d'ailleurs. Bon j'appelle Kiara, et je redescend pour aller dans le parc. S'ayé, j'ai sifflé. J'espère que l'emplumée est là, j'ai pas vraiment envie de me pourrir ici, surtout de me gêler parce qu'il caille vraiment ici. Ouf je l'entend venir, heureusement d'ailleurs parce que je ne sens plus mes mains. Allez direction le parc, j'ai envie de glander un peu.

*Ouille...*

Qu'est ce que je fait les fesses par terre? Ah oui je suis rentré dans quelqu'un. Je fais quoi? Je me relève et je m'excuse ou le contraire? Allez première option:

"Désolé..."

Dean Cre
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre?

Message  Narcissa Black le Dim 23 Sep - 7:04

Des lettres, toujours des lettres. Je ne comprends vraiment pas pourquoi je dois en envoyer une minimum toutes les semaines. Je ne sais pas ce que ma mère ferait si j'osais manquer aux règles. Elle m'enverrait probablement une beuglante et me sermonnerait durant d'interminables minutes sur mon comportement inacceptable, sur le fait que je ne dois pas suivre les traces de cette dingue d'Andromeda, que je devrais discuter beaucoup plus souvent avec Bellatrix, la vraie fille digne... bref, en résumé on pourrait dire que je suis l'invisible, celle que personne ne remarque parce qu'elle ne se démarque d'aucune façon. Mes parents n'arrêtent pas de dire qu'ils rayent ma soeur aînée de leur vie... alors pourquoi en parlent-t-il toujours ? Je crois que sans le savoir, inconsciemment, ils ont de la difficulté à faire comme si une de leurs filles n'avaient jamais existé. Pour ce qui est de moi... je crois que pour l'instant je m'en fiche un peu. Andro a joué avec le feu, après tout, elle fraternisait avec des impurs !

On est vendredi aujourd'hui. J'ai mis quelques minutes à peine à écrire ma lettre. De toute façon, qu'est-ce que je pourrais bien raconter de différent ? À Poudlard, il ne se passe jamais rien de très intéressant. Toujours les mêmes cours, toujours les mêmes camarades, toujours les mêmes profs sauf en DCFM, toujours la même ambiance, les mêmes casse-pied... rien ne change comme par magie durant l'été ! C'est un peu étrange de dire ça, mais c'est vrai... je me demande quand il s'y passera enfin quelque chose d'intéressant. Ma quatrième lettre de l'année à la main, je monte l'escalier me menant tout en haut de la tour où je retrouverai ma chouette, prête à s'envoler vers le manoir familial. Parfois, j'aimerais bien avoir quelqu'un d'autre à qui écrire durant l'année... je veux dire, écrire autre chose que cette lettre:

Bonjour mère,

J'espère que père et toi allez bien... ne vous inquiétez pas mère, Andromeda ne m'a pas écrit, elle n'essaie pas de me "convertir". De toute façon, je ne l'accepterais jamais, soyez en certaine. Tout va bien à Poudlard, j'ai les mêmes professeurs que l'année dernière sauf en DCFM. Celui de l'année précédente est porté disparu après un voyage qui s'est mal terminé en Russie. Oui, j'ai revu l'héritier de Mr et Mme Malefoy et il est aussi fréquentable que les années d'avant.

Votre fille,

Narcissa.

Je soupire avant d'entre dans la volière. Quelqu'un s'y trouve déjà mais ne mérite visiblement pas mon attention. Je l'ignore donc et tâche de retrouver ma chouette parmi toutes les autres. Je n'ai qu'à nommer son nom pour que celle-ci vienne délicatement se poser sur mon bras tendu. Je lui caresse amicalement le dessus de la tête, puis le dos, et je lui attache avec soin ma lettre. Pour de longs voyages, mieux vaut l'attacher, car dans son bec, elle risque de se perdre. Je repense, tout en m'activant, à la lettre que je viens d'écrire. J'ai souvent lu du coin de l'oeil celles de mes amis et aucun n'était forcé d'être aussi distant avec ses parents. Je dois les vouvoyez, et aucun "Maman" et "Papa" si souvent utilisés sont acceptés chez-moi. Je trouve ça un peu trop vieux jeu, mais que puis-je y faire ? Ils ont toujours eu soif de pouvoir et que leurs filles les vouvoient de cette manière les font sentir importants. Qu'est-ce qu'ils peuvent être stupides, parfois. J'ai si hâte de me marier et de pouvoir partir de ce fichu manoir. Et même si je ne me marie jamais, je partirai quand même. Où, je ne sais pas, mais ailleurs. J'ai été forcée de dire en plus que ce Lucius Malefoy était fréquentable ! Certes, il est assez séduisant dans son genre, mais cette tendance à flirter avec tout ce qui est de sexe féminin me décourage un peu. Mes parents ont ce garçon en admiration. Sûrement parce que c'est le fils qu'ils auraient tant aimé avoir ! Qu'ils l'adoptent si c'est ce qu'ils désirent, j'en suis rendue à un point où ça m'est complètement égal.

Au moment de me retourner pour redescendre vers le parc, cet idiot déjà présent dans la pièce me rentre dedans comme si j'étais invisible. Non mais c'est quoi son problème ? Il n'est pas assez intelligent pour s'apercevoir que je suis là ? Je relève la tête et mes doutes son confirmés. Il ne peut être autre chose qu'un idiot puisque son blason montre un lieu rouge et or. Je me remet debout immédiatement et lui lance un regard glacial. Il va apprendre qu'on ne doit jamais bousculer un Slytherin, ce lionceau ! Je l'entend s'excuser et me dit qu'au moins il connaît les bonnes manières.

- Tu fais bien de t'excuser, dit Narcissa pour seule réponse. C'est si difficile de regarder devant toi ?

Quelqu'un d'autre aurait dit: "Oh mais ce n'est rien, ne t'excuse pas pour si peu !"... c'était leur problème s'ils voulaient laisser tout le monde leur rentrer dedans sans rien dire ! Il fallait que ces Gryffindors et tout le reste apprennent qu'il y a certaines personnes qu'il vaut mieux éviter de toucher S'ils veulent passer le reste de leurs années à Poudlard en paix.

Narcissa Black

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 28/08/2007

Personnage
Maison: Slytherin
Études: Septième année
Âge: 17 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre?

Message  Spyd Devost le Mar 25 Sep - 10:04

Je n'ai jamais ressentie le froid. En fait, c'est plutôt compliqué. Les gens n’aiment pas le froid, ils le fuient. En fait, c'est plutôt étrange. C'est comme un besoin de devoir se réchauffé pour se réconforter. Moi, j'ai jamais ressentie se genre de besoin. Plutôt inutile comme ressentiment vous ne trouvez pas ? C'est pourtant facile, on n'a qu'a ne pas se préoccuper de se froid. Pourquoi en sont-ils incapable ? Étrange, oui plutôt étrange.

Je n'ai jamais trouvé l'utilité de porter un manteau l’hiver. Chez moi, je n'en porte pas. Mais, ailleurs c'est autre chose. Mon père ma toujours dit que les humains portait des manteaux l’hiver, ou les journées de temps froid. Le froid ? Qu'est-ce que c'était ? Étrange, oui plutôt étrange.

Mais il m'arrive parfois d'oublier qu'il n'est pas normal de se promener en short et camisole lorsqu'il fait froid. J'ai un peu de difficulté avec cette conception du froid. On dit aussi, que le froid est une belle occasion de se coller au gens qu'on aime. Ça, C'est beaucoup plus étrange encore !

Mais bon, tout ça pour dire que j'ai encore oublié se concept et que je viens tout juste de m'en rendre compte. Je dois dire que les dizaines de personne, tous emmitouflé dans leur long manteau et leur foulard, qui ce sont retourné vers moi sur le chemin mon mis la puce à l'oreille. Mais bon. Je suis presque rendu à la volière inutile de faire demi-tour pour aller chercher mon manteau. Alors je reste en chemise courte et en short.

Oui, bon il y a rarement des gens à la volière.... à l'habitude. Je m'arrête en chemin rencontrant deux personnes qui me sont familière. L'une d'entre elle, serpentarde à en pas douter. Narcissa, membre de cette prestigieuse famille que sont les Black ... Selon mon père. Une élève plutôt exécrable et hautaine lorsqu’elle ne vous connait pas. Et l'autre. Je dérive mon regard noir vers la masse couché sur le sol. Apparemment il était dans la lune, encore. J'affiche mon sourire le plus radieux et gentleman qui soient et m'adresse à la Slytherin.


-Et bien dit donc ma chère, ne sois pas si dure avec une si petite créature. Dis-je gentiment.

Je me penche vers la créature en question. Dean Julian Creach, Gryffindor, Maladroit, lunatique, insécurisé et très complexé. Je lui envois un sourire compatissant et lui tend la main pour l'aider à se relever. Je me rends vite compte qu'il est plus grand que moi.Dire que je le surnommais « petite créature » l’ironie du sort peut-être. Moi qui suis dans les 1 mètre 75, je suis plutôt petit à côté de lui.


-Et bien dit donc Narcissa comment fait tu pour avoir des cheveux pareilles, ceux de ma mère ressemble plutôt à un mouton mal brossé. Dis-je dans un rire.

Mère. Quelle mère ? C’est dur à dire. Je crois ne pas en avoir. Ou peut-être que j’en ai plein ? Mon père ne ma jamais vraiment expliqué comment j’étais né. Je sais seulement que j’ai de ses gènes dans le corps. Je devais être intelligent. Comme lui. Mais en mieux. C’est se que je suis. Ou ne suis pas ….. Dur à dire. Suis-je quelque chose ou quelqu’un ?
avatar
Spyd Devost
Génétiquement Manipulateur

Nombre de messages : 173
Age : 28
Date d'inscription : 11/09/2007

Personnage
Maison: Ravenclaw
Études: Sixième année
Âge: 16 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lettre?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum