Retour à Hogwarts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour à Hogwarts

Message  Welindah le Lun 10 Sep - 5:54

La journée avait assez mal commencée mais ça ne m'étonne vraiment pas... Aujourd'hui j'entre dans ma cinquième année d'étude à la sois disant prestigieuse école d'Hogwarts, ce serait ma soeur qui serait heureuse... Je déteste vraiment prendre l'Hogwarts Express, je me retrouve toujours obligée de prendre le train en compagnie de bavards qui font connaissance ou parlent de choses et d'autre ... Je n'aime pas cette compagnie, j'aspire à plus de tranquillité, plus de calme, de silence. Aujourd'hui ne me semble pas être une exception, déjà en arrivant sur le quai des filles que je connaissais de vue me regardais comme si j'étais une bête de foire... Il faut dire que je déteste être regardée, que ce soit d'un mauvais oeil ou d'un bon...

RRRRRRrrrRRRRRRrrrrrrRRRRRRrrrrrrrr

Je l'avais presque oublié, mon chat tranquillement endormi que je tentais de tenir d'une main contre ma poitrine comme s'il s'agissait d'un nourrisson, l'autre tenant avec maladresse ma valise. Il faut dire que mÔssieur le chat n'aime guère être enfermé, ainsi j'étais contrainte à le porter pendant que mÔssieur pique un petit roupillon...

- La vie est pas trop difficile pour toi, mÔssieur le chat ?

Il n'as pas de nom, je l'appelle soit mÔssieur le chat, soit chaton, cela dépend des jours. Tout autour de moi j'entendais les autres appeler leurs compagnons par divers noms, je n'arrivais pas à comprendre pourquoi l'homme donne un nom à l'animal. C'était une des nombreuses et étranges énigmes auxquelles je tente de trouver une réponse, à croire que j'aime me compliquer la vie avec des questions pas vraiment importante...
Evidement je peinais à porter ce doux feignant et ma lourde valise à la fois, mais têtue comme une mule je ne pouvais pas me laisser aider, comme s'il s'agissais d'une honte pour moi. C'étais une forme d'honneur de me montrer forte même si au fond de moi je sais que je ne le suis pas...

- Hey salut tu as besoin d'aide ?

Et voila... Encore la même rengaine, je lève les yeux pour faire face a celui qui me parle, et le dévisage un instant. Un garçon de 6ème année si ma mémoire ne me fait pas défaut.

- Tu es ... ?

*Comme si je donnais mon nom à tout le monde simplement parce qu'on me propose de l'aide !*

- Pas intéressée !

Répondis je assez froidement. Je n'aime pas ce type d'approche. Le jeune homme sembla assez surpris de cette glaciale réponse et resta pétrifié, un autre jour peut être aurais je répondu doucement que je ne voulais pas d'aide mais les jours de rentrée je suis généralement de très mauvais poil. Je commença donc à m'éloigner pour ensuite chercher un compartiment vide dans lequel m'installer. Par chance j'en trouve un non loin de la porte de sortie ce qui me permettra de sortir au plus vite de ce train afin d'éviter de rester coincée plus longtemps ici... Ainsi je m'installa tranquillement et me mis à regarder par la fenêtre me perdant ainsi dans mes pensées tout en fredonnant une chanson qui me trottait dans la tête...

Je n'entendis même pas la porte du compartiment ou je me trouvais s'ouvrir...

Welindah
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Dean Cre le Lun 10 Sep - 14:40

Encore une rentrée pour Poudlard. Heureusement que c'est la dernière parce que je déteste les rentrée. Les vacances c'est mieux, quoique cette année c'était vraiment chaotique. Normal en même temps avec un père qui était en permanance complètement ivre, et un frère qui s'intéresse bien plus à lui même qu'à moi, son grand frère. Quel ingrat, quand je pense que je l'ai empêché de se faire castagné lorsqu'on était petit. Tiens en parlant de ça, je m'en souviens comme si c'était hier, cet épisode où Liam a faillit se prendre la raclée de sa vie:

Sublime esprit de Double Dean, celui qui se souvient a écrit:C'était un soir d'été, enfin je crois, c'était il y a quand même 9 ans. Ca date quand on y réfléchit bien. Enfin bon, il était tard mais Liam et moi on avait décidé d'aller regarder la télé en douce, puisque Maman était devant. En plus coup de bol, elle s'était endormi. Les deux garnements que nous sommes se sont donc assi de part et d'autre de la belle au bois dormant. Mais lorsque l'on entend le fracas du portail d'entrée, on a aussitôt peur:

"Viens Liam, on va se cacher..."
"Mais... et Maman?"

Cet abruti est parti rejoindre Maman alors que je l'avais attrapé pour qu'on aille sous la table. Lui il ne s'est jamais pris de coup de Papa alors il sait pas à quel point sa fait mal, mais moi je le sait, et je veux pas qu'il le sache. Je l'attrape donc de façon dure, et je me jete sous la table, lui avec moi. Juste à temps puisqu'on entend la porte s'ouvrir à grand bruit. La petit bruit plaintif que l'on entend est ma Maman, qui a du se réveiller avec le bruit. Oh, j'entend Papa parler, il nous cherche moi et Liam, il veut nous mettre en pension. Même si c'était avec mon frère je veux pas aller en pension, je veux rester avec Maman, parce que je l'aime Maman.

Soudain je vois sa grosse tête de poivraud. Oh non je veux pas le suivre, et Liam non plus d'ailleurs, je l'entend qu'il pleure. Moi je pleure pas, enfin pas encore, puisque je commence à le faire quand j'entend ma Maman se faire taper. Encore? Mon papa n'est qu'un méchant, je l'aime pas en plus. Mais je remarque qu'il est à terre, comme évanoui. Maman a utiliser sa magie, et moi j'ai aidé Liam à ne pas se faire frapper. Je suis content car Maman me remerçie. Elle par contre je l'aime...

Une larme s'est échappé de mes yeux fermés. C'est bizarre je ne me souviens pas les avoir fermés. Enfin ce n'est pas vraiment important. Je l'essuie rapidement, et comme je sais qu'il n'y en aura pas d'autres, je rouvre les yeux. Devant moi, j'ai le visage de mon frère. Il aime bien venir me voir quand je ferme les yeux. Parce qu'il sait que lorsque je veix les rouvrir je serais en train de verser une larme, et il s'en sert pour se moquer de moi. Oh je ne m'en souçie plus maintenant, mais il était un temps où je m'enfermais pendant je ne sais combien de temps dans les toilettes. Mais comme je l'ai dit c'est un temps révolu. Cette résolution est même appuyé par ce que me dit Liam:

"Allez viens on va essayer de trouver une place."

Je suis étonné, cela fait environ à peu près 6 ans que l'on est pas monté dans le train ensemble. A vrai dire je crois que ça ne m'interresse pas de me trouver dans le même wagon que lui. Je n'ai pas envie de subir les railleries de ses méchants amis. Enfin je le suis quand même, j'ai envie de savoir pourquoi il fait ça. Je ne pense pas que ce soit pour de louables choses, enfin on verra bien. Lorsque l'on monte dans le train, il suit ses amis. Avec un regard d'excuse, je les évite, et entre dans le premier compartiment que je trouve. Oups, ya déjà quelqu'un, je préfère lorsque le compartiment est vide, ça me permet d'être indifférent à ceux qui entre après. En plus c'est une jeune fille qui chante. Sa chanson a l'air joli, je pense que c'est une bonne façon d'ouvrir la discussion.

*Rêve pas mon chou, t'es nul en matière de drague.*
*Mais je veux pas la draguer, juste m'assoir*
*Ce que tu peux être coinçé et rabat joie.*
*Tais toi raclure de Troll*

Bon je lui parle ou pas? Non parce que là j'ai l'air d'un poteau alors bon c'est moyen quoi. Allez go c'est parti:

"Tu as une belle voix..."

Et voilà, c'est fait. Je suis content au moins je lui ait adressé la parole et je ne me suis pas encore fait rembarré.

"Je peux m'asseoir ici?"

Dean Cre
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Welindah le Mar 11 Sep - 5:31

J'ai cette stupide manie de me mettre a chanter quand je me perd dans mes pensées. Tout comme ma soeur... Elle aussi aimait chanter, j'admirais sa douce voix qui était comme un rayon de soleil illuminant notre maison. A l'époque elle aimait me taquiner quand j'essayais de chanter comme elle, et généralement cela terminais en bataille d'oreillers ! C'était le bon vieux temps, le temps ou elle était là, ma soeur adorée... Je sourie, c'est rare ! Me replonger dans ces souvenirs me fait du bien je crois, ça me calme... Depuis la disparition de Melinda je n'étais plus la petite fille un peu folle qui ne cessait de rire et de s'amuser. J'étais brisée, avec cette sensation de vide qui ne cesse de me torturer...
Parfois j'aimerais retrouver quelqu'un comme Melinda, mais d'un certain sens cela résonne comme une trahison à mon esprit. Et d'autre part l'idée que je pourrais a nouveau vivre la perte d'un être cher me terrifie, alors je reste seule, froide aux personnes m'entourant sauf quelques rares moments ou je laisse une possibilité aux autres de pouvoir me voir sous un autre jour.


-Tu as une belle voix...

N'ayant pas entendu la porte s'ouvrir, je sursaute en entendant la voix d'un jeune homme. J'aurais du m'y attendre ! Quelle imbécile je fais...
Je dévisage un instant le jeune homme, brun ou châtain, avec la luminosité de la pièce il est assez difficile de se prononcer. Un garçon assez séduisant, plutôt grand et d'apparence frêle, mais ce qui me frappe surtout c'est sa posture, il se tient plutôt droit comparé aux autres totalement courbés et prenant des postures parfois bien anormales.
Je ne sais pas trop quoi répondre, je n'ai pas l'habitude de recevoir des compliments, généralement les peu de fois ou quelqu'un m'adresse la parole c'est soit une tentative ridicule de drague du style "Tiens on ne se connaîtrais pas par hasard ?" soit une remarque désobligeante visant à renforcer les regards méprisant que je reçois a longueur de journée et qui depuis longtemps ne me font plus ni chaud ni froid...
Comme toute les fois ou je me retrouve surprise et ne sachant que faire, je répond en bafouillant légèrement, ce qui donne quelque chose d'assez comique parfois...

- Euh ... Merci ...

*Réponse très pertinente très chère...*

- Je peux m'asseoir ici?

A défaut de ne pouvoir être seule, autant que ce soit quelqu'un qui semble correct et sympathique, même s'il est à Gryffindor ! J'ai une mauvaise mémoire des visages mais il me semble qu'il est à de cette maison. Délicatement je prend le chat qui s'était étalé de tout son long sur la banquette d'en face et le pose sur mes genoux puis je lance à nouveau un regard vers l'arrivant.

- Oui bien sur !

Je vérifie tout de même que ma valise ne gêne pas, non elle est du coté ou je suis installée et correctement mise. Bien que d'habitude je suis froide, quand quelqu'un semble correct, je le suis aussi.

Welindah
Invité


Revenir en haut Aller en bas

a

Message  Dean Cre le Mar 11 Sep - 7:19

En attendant la réponse de la jeune fille, je ne peux m'empêcher de la regarder. J'ai une très mauvaise mémoire des personnes alors je n'arrive pas à me souvenir de sa maison. Pourtant je suis sûr que ce n'est pas une première année, donc elle a forcément déjà une maison à Poudlard. Peut être que l'autre taré le sait, mais j'ai pas du tout envie de lui demander. Qu'est ce qu'il peut m'énerver quand il vient me parler dans ma tête, surtout qu'en général il raconte rien de bon. Enfin bref là n'est pas la question, la question est plutôt, dans quelle maison est cette fille? Oh, ça y est elle m'a répondu, sa voix et si douce que ça m'étonnerai qu'elle soit à Slytherin. Ca m'arrange moi parce que je n'aime pas beaucoup les Slytherin. Je prefère, euh en fait je préfère être seul mais bon à défaut autant que cela soit une Hufflepuff ou une Ravenclaw. Je sais qu'elle n'a fait que dire merci, mais un sourire se dessine sur mes lèvres. Pourquoi? Et bin parce que je ne me suis pas fait jeter dès ma première parole. Je lui répond d'un air chaleureux:

"De rien"

Puis elle m'autorise à m'asseoir, c'est à mon tour de la remercier de sa gentillesse, puis je m'assoie. Pas tout à fait en face d'elle, mais presque. En fait j'ai un peu peur de l'avoir juste en face de moi. C'est ridicule je le sais mais bon je pense quand même que ça serait idiot de me jeter dans la gueule d'un loup qui se serait éphèmerement transformé en agneau. Ce devient vraiment urgent il faut que je sache en quelle maison elle est. Allez me je jète à l'eau:

"Je m'appelle Dean, Dean Creach, et toi tu es?"

Ma phrase est vraiment nulle, franchement si elle ne m'envoie pas balader après cette réplique débile c'est que j'ai vraiment beaucoup de chance. Enfin ça fait longtemps que je ne crois plus à la chance, même très longtemps. Y aie je cru un jour? Telle est la bonne question que je me dois de me poser. Après tout, mon enfance a pas vraiment été heureuse, et mon père a toujours été méchant envers moi. Enfin bon, pour le moment je suis dans un compartiment avec un jolie jeune fille, et l'autre abruti me laisse tranquille. Finalement j'ai peut être un peu de chance...

Dean Cre
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Welindah le Mar 11 Sep - 10:07

Il me regarde, comme si une question le tracassait. Si cela se trouve il doit se demander qui je suis carrément, je fais toujours en sorte de ne pas me faire remarquer a Hogwarts, j’ai déjà assez de soucis comme ça ! Peux être qu’il cherche seulement de quelle maison je suis… Il faut dire que ça dépend des jours ! Je peux être l’exemple type d’une Slytherin en puissance, aussi peste et froide que tout ceux de cette maison, généralement c’est comme ça quand on m’énerve ou quand quelque chose dans la journée ne se déroule pas comme je le voulais. Sinon je suis seule dans mon coin, sans rien dire et ces jours là on peut se demander ce que je fiche à Slytherin !

Tiens, c’est drôle quand il souri il paraît plus doux, il semblait si dur et si tourmenté quand il est entré dans le compartiment.

- De rien

Je lui sourie puis le regarde s’assoire, il semble toujours tracassé par une question ou quelque chose, mais il me semble aussi un peu gêné. Peut être parce qu’il n’a pas l’habitude de se retrouver avec une fille, ou qu’il sait que je suis à Slytherin… Ou les deux à la fois peux être !
Tiens mÔssieur le chat se réveille, c’est rare ça aussi. Il commence à scruter le nouvel arrivant, pour ensuite s’en désintéressé totalement ! C’est bien les chats ça, affectueux, tendre et flemmard ! Je lui caresse la tête, puis mÔssieur décide d’aller dormir à coté de moi et non sur mes genoux. Je rêverais de pouvoir faire d’aussi profondes siestes en cours ! Surtout en Arithmancie, je ne peux pas supporter cette matière c’est du charabia pour moi…

- Je m'appelle Dean, Dean Creach, et toi tu es?

Je détourne mon regard posé sur la fainéantise incarné pour regarder à nouveau le jeune homme, son nom me disait quelque chose mais je ne me souviens plus quoi. Peux être avons nous été dans le même cours auparavant, m’enfin, je suis tellement attentive en cours que je ne pourrais même pas dire quel est le nom du professeur ! Remarque il m’est déjà arrivé de me retrouver dans un cours sans savoir lequel…

- Welindah Stevens, tu es à Gryffindor si ma mémoire ne me fait pas défaut ?

J’imagine déjà sa tête quand il saura ma maison, remarque ce n’est pas si grave mais bon j’avoue que j’ai l’habitude de voir des visages déçus quand je dis de quelle maison je suis, je ne sais jamais si je dois en être flattée ou vexée…
Nous verrons bien quelle sera sa réaction ! J’espère qu’il ne pas partir, même s’il est à Gryffindor, il semble sympathique et calme comparé aux gamins que je vois courir dans le couloir frappés comme par une forme de folie. Je ne comprends pas ce qu’il y à de si excitant dans le fait de commencer une nouvelle année de scolarité…

Welindah
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Dean Cre le Mar 11 Sep - 10:26

C'est bizarre quand même d'être dans le train de Poudlard, et que pour la première fois j'appréçie ce voyage. Enfin c'est peut être simplement la compagnie qui est agréable. Surprenant d'ailleurs, comment quelqu'un de sensé peut être agréable avec moi? Pourtant je suis pas vraiment fréquentable, enfin bon comme on dit l'esprit humain est très complexe alors il ne faut pas s'attendre à ce que je comprenne tout sur cet esprit. Surtout moi quand on regarde bien parce que si l'on regarde bien, je suis tout de celui qui ne comprend rien. C'est pas très compréhensible ce que je epnse, enfin ce que je veut me faire dire c'est que je comprend même pas pourquoi j'ai un double en moi. Enfin bref, tiens d'ailleurs en parlant de lui:

*Hey mon chéri, t'es toujours vivant on dirait...*
*Pourquoi je le serais pas?*
*Me dis pas que tu as oublié?*
*Oublier quoi?*
*A quoi ça sert que je m'embête à retenir toutes les personnes de l'école? Je me demande tiens. Cette fille c'est Welindah Stevens, Slytherin en... 5ème Année cette année...*
*QUOI*

Et voilà, je tombe des nus. Mon visage qui était chaleureux et souriant change du tout au tout. J'ai pâlit j'en suis sûr, c'est obligé avec une nouvelle comme celle là. Et puis en plus mon sourire s'est échappé comme si je venais de me prendre une douche froide horrible. Franchement je me demande...

- Welindah Stevens, tu es à Gryffindor si ma mémoire ne me fait pas défaut ?

Rah, j'en ait assez que la tâche n'ait raison. C'est pas humain qu'il ait toujours raison quoiqu'il dise. Surtout ne pas y penser sinon l'égo surdimensionné de cet imbécile va encore augmenté. Je répond ou pas? Non parce que ça m'étonnerais que cette Slytherin ne reste dans ce compartiment, surtout qu'elle sait que je suis un Gryffindor. Obligé qu'elle va m'en faire baver si jamais elle reste. Pfff et voilà, ma fichue malchance qui revient. Je la fixe une nouvelle fois, mais avec un regard dur qui montre que je ne vais pas me laisser faire cette fois. Après tout j'ai décidé de changer, ce qui implique en partie que je sois plus affirmé question caractère. Je répond donc à ma compagne de compatiment, d'une voix que je déteste, celle que prennent les Slytherin mesquins:

"En effet, je suppose que tu attendais que le train soit parti pour m'en faire voir de toutes les couleurs, Serpentarde?"

HJ: Dingue comment ce personnage m'inspireRazz

Dean Cre
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Welindah le Mar 11 Sep - 11:21

[ xD "Bagarre dans le Hogwarts Express : 2 Morts" ça promet d'être explosif :p J'adore décidement ce forum xD ]


A peine ais je prononcé mon nom que je vois Dean pâlire et perdre son doux sourire, quel dommage, il lui allait si bien… Je laisse mon regard se perdre à nouveau a travers la fenêtre, observant le paysage.

Je m’en doutais, la question qui le tracassais étais sans doute de savoir dans quelle maison je me trouve, et vu son visage devenir aussi blanc que la neige je pense qu’il a du s’en souvenir. Cela à toujours et sera toujours comme ça, peux être que si Melinda étais toujours près de moi je serais à Gryffindor en ce moment, en train de m’amuser et sûrement de chercher quelles « petites » farces je pourrais faire aux Slytherin ! Non. Sa disparition m’avait vidée de ma vie en quelque sorte, comme si une partie de moi avait disparu comme elle, la partie humaine et ensoleillée… Je suis comme la lune depuis, sauf que la face que je laisse voir est plus souvent la mauvaise partie de moi. Encore une fois je tombe de haut, même quand on se comporte de manière amicale il faut toujours que les gens se basent non pas sur la personne mais sur la maison dans laquelle elle est.

Que vas il faire à présent ? Partir ? Rester là tout en m’ignorant royalement ?

* Voilà ma belle tu t’es encore fait un ami… *

Je me risque à le regarder, je n’y perds rien de toute manière… Son regard est devenu dur, tant de haine dans son visage. Décidément je hais la rentrée.
Son regard me pétrifie, à mon tour de perdre mon sourire, sur ce coup la je me demande si je re-sourirais un jour. Tant de froideur alors que je ne me suis pas montrée comme… Comme une Slytherin, ce que je suis pourtant.

- En effet, je suppose que tu attendais que le train soit parti pour m'en faire voir de toutes les couleurs, Serpentarde?

Rien qu’à l’entendre on aurait pus croire un Slytherin torturant un autre élève. Je suis blessée, mais je fais en sorte de ne pas le montrer. Il est vrai que certains Slytherin que je connais auraient fait ça. Je suis plus une je-m’en-foutiste, s’il était arrivé demandant simplement si la place était libre pour ensuite se plonger dans un silence sans fin, j’aurais fait de même. Et s’il commençait à m’énerver je lui aurais fait comprendre tout de suite sans rien ajouter, sans chercher à le tourmenter. Dans le fond je ne dois pas être une véritable Slytherin, en fait je me fiche de ma maison, je veux juste mes diplômes et rendre hommage à ma sœur.
Tant pis si cet idiot me prend pour une peste en puissance, sournoise de surcroît, je le suis parfois c’est vrai, mais j’ai mes raisons. Quand je n’ai aucunes raisons de l’être je me tais. Tout simplement.

Mon visage reprend sa froideur, je laisse vagabonder mon regard deçu vers la porte tout en répondant sèchement, mais sans animosités pourtant.

- La porte est la si c’est ce que tu penses.

Que fera il ? Je devrais ne pas m’en soucier mais une partie de moi espère qu’il comprenne son erreur et qu’il retrouve son doux sourire.
En attendant sa réaction je fouille dans mes poches, je commence à avoir faim malgré le copieux petit déjeuner pris quelques heures auparavant. Manque de chance je ne trouve rien ! Tant pis, j’attendrais que la femme qui vend des friandises passe…



Mauvaise journée en perspective !

Welindah
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Dean Cre le Mar 11 Sep - 11:57

Lorsque je prononce mes dernières paroles, je les regrette aussitôt. Après tout, la jeune fille ne m'a rien fait quand je suis entré dans le compartiment, elle a même été amicale. J'ai sûrement fait une bêtise, et je me comporte même comme tous ceux que je déteste. Franchement je suis un débile, j'aurais jamais du parler aussi sèchement. Pourtant, je ne perd pas mon dur regard, acquis avec les années. En fait j'attend la réaction de la jeune fille, celle ci va m'instruire sur ce qu'est la Serpentarde. N'empêche que j'ai regretté ma phrase lorsque j'ai vu le sourire de la jeune fille s'en aller. Pour une fois que je voyais une fille de sa maison sourire, c'était vraiment une chose incroyable, et c'est arrivé. Idiot va...

*Tu l'as dit bouffi, surtout qu'elle est plutôt jolie*
*Elle ressemble à Evans*
*Un peu, en moins cruche...*
*Espèce de...*
*Allons mon chou, arrêtes de m'insulter ça déforme ton joli visage*
*Tu te fiches de moi? J'ai pas bouger d'un cil...*

J'arrête de la regarder, et réfléchis à ce que je vais faire si elle commence à se comporter en Slytherin. Dure question parce qu'à ce moment préçis, il ne doit plus y avoir de compartiments libres. Enfin je ne vais pas réfléchir à ça avant même d'avoir été touché par une insulte bien sentie. Lorsqu'elle parle, j'entend la sécheresse de son ton, comme si elle avait été vexée par ce que je viens de dire. Etrange je trouve puisque c'est une Slytherin. Tiens c'est étrange que j'ai autant de préjugé de maisons. D'habitude j'ai des préjugés, mais envers tout le monde, pas juste une maison. Bref je crois que je change vraiment. D'ailleurs ça se prouve avec mes actes puisque je reste assis en face de la jeune fille. Avec un faux sourire, je lui dit:

"Disons que je suis aventureux, je prend le risque de rester avec toi durant le voyage..."

Je n'ajoute rien, et reprend mon visage fermé avant de regarder au dehors, nous ne sommes pas encore partis, mais la fumée annonce que l'on va bientôt le faire. Lorsque mon regard, rencontre une nouvelle fois la jeune fille, je remarque qu'elle fouille activement dans ses poches. Peut être a t'elle faim? Je sors de mon sac un paquet de dragées surprises que je lui tend sans mot dire. Une nouvelle fois, je regarde au dehors, et je vois que nous sommes en train de partir, tant mieux. Quelques secondes après, nous sommes en dehors de la gare, et je prononce ces mots d'un ton rêveur:

"Bon appétit..."

HJ: Pas envie de mourir moi xD. Et décidément j'adore mon ptit Dean^^

Dean Cre
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Welindah le Mer 12 Sep - 11:31

[ xD Mince mes projets tombent à l'eau, j'avais prévue un ptit truc sanglant Twisted Evil Naaaan j'te taquine Razz J'adore aussi, le perso avec une petite voix intérieur c'est intéressant =3 ]


Il semble avoir vu ma déception. Que vas t’il faire maintenant ? En profiter pour assouvir sa vengeance contre tout les Slytherin qui l’ont tourmenté dans le passé ? Nan, il semble regretter, du moins c’est l’impression qu’il donne même si son visage reste dur. Il détourne le regard, aurais t-il honte ? J’espère que non, dans le fond je suis blessée de son comportement mais d’un autre côté je le comprend. Quand on pense à Slytherin c’est automatiquement les mots « railleries » « langue de vipère » « mauvaise foie » « persécution » et autres mots tout aussi sournois qui arrivent à l’esprit. Malgré ma réponse froide, il reste assis face à moi, ce qui me rassure dans le fond.

- Disons que je suis aventureux, je prend le risque de rester avec toi durant le voyage...

Dommage qu’il est dit ça avec un sourire différent du précédent. Je ne répond pas, je ne vois pas ce que je peux dire. Je me contente de sourire avec malice.

Cela m’énerve, d’habitude j’ai toujours un carré de chocolat ou un petit gâteau a grignoter et là rien. J’observe discrètement les gestes de Dean, il fouille dans son sac et en sort un paquet de dragées surprise qu’il me tend sans rien dire. J’hésite un instant, avec un air surpris j’imagine, puis j’en prend quelque uns que je dépose dans la paume de ma main tandis qu’il regarde à l’extérieur . Pas besoin de regarder pour savoir que nous partons direction Hogwarts. Plus aucuns élèves ne court dans le couloir, les adultes ont du leur demander de s’installer pendant le départ de la gare. Je mange distraitement les dragées en regardant Dean. Un étrange personnage, mais intriguant à la fois…

- Bon appétit...

Je sourie a nouveau.

- Merci c’est gentil.

* Je suis décidément la reine des répliques minable, j’aurais pu trouver mieux. Ce que je voudrais être comme ma sœur…*

J’observe à l’extérieur. Nous allons bientôt passer sur le pont si je me souviens bien… Je ne sais pas vraiment quoi dire étant un peu gênée. Je n’ai pas l’habitude de ce genre de situation. Melinda, elle, avait plus d’assurance. Elle se serait empressée de trouver un sujet de conversation, je ne suis pas vraiment douée pour ça… Sûrement à force de me morfondre dans mon silence. Je le regarde avec un petit sourire désolé en espérant trouver quelque chose à dire… Je ne suis vraiment pas douée, pour une fois que je tombe sur quelqu’un de vraiment sympathique…

[ Désolée panne sèche d'inspiration xD ]

Welindah
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Dean Cre le Mer 12 Sep - 12:29

J'avais toujours le regard fixé sur l'extérieur lorsque retentit une nouvelle fois la voix de la jeune fille. A ses paroles, je ne peux s'empêcher de sourire, avant de réfléchir sur cette fille. Que faisait elle donc à Slytherin? Elle semblait si gentille et si agréable que c'en était suspect lorsque l'on connaissait sa maison. Serait elle tellement manipulatrice pour me parler de façon normale? Ou bien avait elle débarqué dans cette maison de façon complètement fortuite? Je vais me pencher sur la question, mais plus tard. Là je sais son regard peser sur moi. Je tourne rapidement la tête, pour me trouver face à un sourire tellement mignon que je ne peux pas m'empêcher d'éclater d'un petit rire bref.

Soudain je me rend compte de ce que je viens de faire. J'espère que je ne l'ai pas vexé, ça serait dommage maintenant que nous avions en quelque sorte enterrer la hache de guerre. Enfin, ce qui est fait et fait, je ne peux changer ce qui s'est passé. En tout cas, j'aime bien cette fille, c'est la constatation à laquelle je suis arrivé.


*En fait toi aussi t'es un pervers...*
*Hein? De quoi tu causes?*
*Moi? Oh mais de rien...*

Un petit sifflement très désagréable retentit dans ma tête. Merlin que je peux détester cet abruti qui me sers de conscience. Franchement des fois je me demande ce qu'il fiche là. Enfin bref c'est pas la question. Tiens, je viens de me rendre compte d'un truc, ça fait presque 5 minutes que je fixe la demoiselle, sans rien dire. Elle va finir par trouver ça suspect, voire même dérangeant alors je détourne rapidement le visage, une brusque rougeur me montant aux joues. Enfin je sais pas si je suis vraiment rouge, mais une chaleur insupportable vient de me monter au visage, et je suis quasiment sûr qu'il est tout rouge. Oh là là, j'espère qu'elle ne va pas s'imaginer que j'ai eut de mauvaises pensées? Rien de pire que de se faire traiter de pervers. Enfin bon il faut que je trouve quelque chose à dire avant de perdre complètement ma crédibilité:

"Tu n'es pas tombée sur de bizarres parfums?"

Je parle bien sûr des dragées surprises. Mais d'ailleurs pourquoi je parle de ça? Je suis vraiment débile des fois:

*Et toi ne fais aucun commentaires grrrr*

L'autre s'en garde bien, pour une fois qu'il m'obéit tiens. Enfin il faut absolument que je trouve quelque chose d'intéressant à dire. Parler du temps? Non c'est idiot. Ohh, mais j'ai trouvé:


"Dis moi, tu connais le jeu du je n'ai jamais?"

HJ: LOST Powaaaa^^

Dean Cre
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Welindah le Ven 14 Sep - 6:53

Il rit, c’est agréable. Ce n’est pas un rire moqueur, ça change. J’entends beaucoup trop souvent des rires mauvais, des ricanements et généralement je regarde la personne droit dans les yeux afin de mémoriser son visage pour une future vengeance… C’est sûrement mon coté Slytherin, la vengeance… Je n’ai que trop souvent ce mot en tête. Mais ce rire est différent, il est chaleureux en quelque sorte. Il résonne dans ma tête comme celui de ma tendre sœur.

Tandis que je mange les dernières dragées qu’il me reste dans la paume de ma main je réfléchis à l’année qui m’attend. C’est l’année des B.U.S.E et je ne peux pas me permettre de dormir en cours comme je le faisais les années précédentes. Je sais déjà que je vais souffrir en arithmancie, il va me falloir rattraper tout mon retard et ça ce ne sera pas une mince affaire…

Il me fixe, cela ne me dérange pas vraiment en fait car je ne vois aucunes méchancetés dans son regard, aucune haine, ni aucune peur… Au bout de cinq minutes de silence il détourne son visage, face à la fenêtre par laquelle passe de faibles rayons de soleil, malgré l’éblouissement que cela provoque je distingue que ses joues se sont empourprées ce qui me fait à nouveau sourire, mais pas un sourire moqueur.


* Moi qui pensais que tout les Gryffindors étaient des idiots dépourvus de compréhension, remarque à toutes règles il faut bien une exception *

- Tu n'es pas tombée sur de bizarres parfums?

Cette fois ci c’est moi qui me met à rire doucement, ce qui ne m’est plus arrivé depuis de longues années !

- En fait je viens tout juste de tomber sur une dragée apparemment aux épinards, j’ai toujours la poisse à chaque fois que j’en prend ! Pas toi ?

A l’époque, c’était ma sœur qui m’en ramenait à chaque fois qu’elle revenait de Hogwarts, je tombais toujours sur de mauvais parfum puis une heure après Melinda m’avouait qu’elle avait planquée les bons dans un autre paquet qu’elle me donnait ensuite et ça terminait en bagarre puis en dégustation à nouveau ! C’était le bon vieux temps…

-
Dis moi, tu connais le jeu du je n'ai jamais?

Sur le coup je réfléchie mais ce jeu ne me dit rien, je le regarde avec un air interrogateur puis répond toujours avec un air malicieux.

- Non pas du tout ! En quoi consiste il ?

Welindah
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Dean Cre le Ven 14 Sep - 9:59

Tiens, elle se met à rire elle aussi. Je suis bien content, au moins cela prouve qu'elle n'a pas été vexée par le mien. Je crois qu'il faut que je cesse d'être parano, ça me réussit moyennement je trouve. La preuve, là je ne peux m'empêcher de penser qu'elle se moque de moi. Pourquoi le ferait elle? Et bien parce que ce que j'ai dit juste avant à le mérite d'entrer dans la catégorie des phrases débiles. Je cache ma gêne en regardant de nouveau dehors jusqu'au moment où la jeune fille me répond, au moins ne me prend elle pas pour un débile fini c'est encourageant. Je lui répond d'un ton entraînant:

"Je crois que je suis chanceux de ce point de vue là"

C'était vrai d'ailleurs, je crois que j'ai un don fabuleux pour découvrir quelle dragée est bonne à manger, et laquelle ne l'est pas. Mais à vrai dire, j'aime presque tous les parfums qui existent dans ces dragées, sauf sont qui sont vraiment insuportable. Encore une conséquence de l'affreux comportement de mon affreux père, mes yeux se perdent dans le vague, pendant que je me souviens...


Espèce de chose qui me sert de conscience a écrit:Nous sommes tous les quatre autour de la grande table du salon. Cela fait environ 30 minutes que Liam et moi sommes devant nos assiettes. A vrai dire ce n'est pas bon du tout, Maman aussi rechigne devant son assiette mais elle mange quand même. C'est Papa qui a fait à manger, je sais pas pourquoi il l'a fait, mais le fait est là. Liam pleure silencieusement, moi je ne veux pas pleurer, c'est idiot, mais j'ai peur de montrer ce que je ressent devant Papa. Il se lève soudain, faisant tomber la chaise sur laquelle il était assi. Il se dirige vers moi l'air dément. Maman crie, Liam aussi tout en pleurant de plus belle. Moi je suis effrayé, mais je ne fais pas ce qu'ils font. Papa m'a attrapé les cheveux, et il me met la tête tout près de la bouillie qui nous sert de repas ce soir:

"Tu ne dormiras pas avant d'avoir tout mangé fils indigne..."

Il autorise cependant Liam à sortir de table, c'est toujours à moi qu'il s'en prend, heureusement d'ailleurs car Liam ne mérite pas tout ce que cet homme m'inflige. Je me souviens que j'ai finalement tout manger, et ce n'était vraiment pas bon...

La voix malicieuse de la jeune fille me sors de mes tristes souvenirs. Je reprend rapidement mes esprits, et je retrouve mon sourire, qui est désormais un peu triste, mais j'espère que cela ne se voit pas. J'ouvre la bouche pour expliquer le jeu, avant de la refermer aussi sec. J'ai peur de ne pas pouvoir parler sans que ma voix tremble:

*Faut vraiment que je trouve quelque chose qui bloque les souvenirs...*
*L'occlumancie ne marche pas?*
*Je sais pas il faudra que je me renseigne...*
*En tout cas remet toi mon lapin, j'aime pas te voir comme ça...*

La voix dans ma tête est triste, mais je ne suis pas dupe, si je n'étais pas dans cet état là, la chose qui m'appelle mon lapin n'aurait rien à faire dans ma tête. Enfin, je crois que ma voix est maîtrisable maintenant, aussi je reprend la parole:

"C'est un jeu simple, qui sers à mieux connaître la personne à qui l'on parle. En fait, chacun notre tour, on dit une affirmation, et si elle est fausse pour l'un de nous, et bien on mange une dragée. Par exemple, si je dit: Je n'ai jamais aimer mon frère, et bin je mange une dragée parce que c'est faux. Tu as compris?"

Mon discours était un peu hésitant sur la début, mais finalement ça c'est arrangé après, ma voix a pris de l'assurance, heureusement d'ailleurs, je n'ai pas envie de me faire plaindre par cette fille.

Dean Cre
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Spyd Devost le Sam 15 Sep - 11:39

[Réunion de famille]

"C'est un jeu simple, qui sers à mieux connaître la personne à qui l'on parle. En fait, chacun notre tour, on dit une affirmation, et si elle est fausse pour l'un de nous, et bien on mange une dragée. Par exemple, si je dit: Je n'ai jamais aimer mon frère, et bin je mange une dragée parce que c'est faux. Tu as compris?"

Les gens me rendre les chose plutôt facile. Trois compartiment plus loin, cette voix c’était fait entendre. Au simple son de ça voix on pouvais savoir que cette personne n’était certe pas d’un confience extrême. J’ai passé ma tête au travers du cardre de porte monté d’un sourire doux et amuser. Deux. Un fille, un garçon. Welindah stevens, 15 ans, solitaire, distante, profane une haine profonde envers les moldus. Lui, et bien…. C’est qui ? Peut-être un Slytherin, comme la jeune fille. Ils n’ont pas habitude de se mélangé entre maison.

-J’aime les jeux !!! Je peu me joindre à vous ???

Sans vraiment attendre qu’il conteste je m’asseoie au côté du garçon, fesant face à mon interet, welindah. Creusons plus profondément la jeune slytherin. C’est tout de même un bonne coincidence ce jeu. C’est simple et efficace. Je jette un coup d’œil au … he… lui. Et lui offre un grand sourire. Ce gamin sans confience dois aussi avoir quelque chose à m’apprendre. Offrons lui un peu de simpathie question de lui rendre cette confience perdu.

-Je m’appelle Spyd, c’est étrange non ! Dit-je dans un rire qui sonne la sincérité incarné.

J’ai été fait pour semblé sincère et vrai. Quel machine ferai-je si je ne donnais pas le résultat escompté. Je passe une main dans les cheveux, montrant un espet décontracté de ce spyd. Ce serais pratique de savoir à quoi se sert vraiment. Ça peut vous paraître étrange comme question, même sasn interêt pour vous, quelle sorte de machine suis-je ? Suis-je la futur réponce à l’énigme di sentiment ? Suis-je un simple « ordinateur » à compiler des information ? Je suis le futur remède de la vie ? C’est idiot peut-être, mais, c’est difficile, de ne pas savoir à quoi l’on sert. C,est … qu’est-ce que c’est vraiment.


-Alors on le commence ce jeux !?!?! ajoutais-je sur un ton d’impatience et de gaïté.

La routine continue.
avatar
Spyd Devost
Génétiquement Manipulateur

Nombre de messages : 173
Age : 27
Date d'inscription : 11/09/2007

Personnage
Maison: Ravenclaw
Études: Sixième année
Âge: 16 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Welindah le Lun 17 Sep - 5:35

[ Désolée j'ai quelques problèmes de connections je viens en vitesse répondre :/ J'espère que mon internet vas se stabiliser... ]

Quelque chose le tracasse, dans son regard, son sourire... Quelque chose de triste. Ne le connaissant que trop peu je n'ose pas lui demander ce qui semble l'attrister. Je me contente de lui sourire, je ne peux rien faire d'autre même si j'aimerais bien l'aider...


- C'est un jeu simple, qui sers à mieux connaître la personne à qui l'on parle. En fait, chacun notre tour, on dit une affirmation, et si elle est fausse pour l'un de nous, et bien on mange une dragée. Par exemple, si je dit: Je n'ai jamais aimer mon frère, et bin je mange une dragée parce que c'est faux. Tu as compris?

J'écoute attentivement l'explication tout en restant silencieuse, sa voix quelque peu hésitante prend au fur et a mesure une assurance.
Il a donc un frère apparement, serait ce la cause de sa peine ? Peux être que ce jeu me permettra de mieux le connaître...


- Oui, j'ai compris ! C'est daccord, qui commence ?

Cela me rappellais le jeu du action ou vérité auquel nous avons très souvent joué avec ma soeur, c'était notre jeu favori. Rien que de repenser à ça je ris doucement à nouveau...
Tout d'un coup j'entend des bruits de pas, la porte s'ouvre à nouveau et un autre garçon apparait. Cheveux couleur cendre, yeux très noir. Sur le coup il semble assez sympathique et sociable avec son sourire assez amusé, malgré cela j'ai cette sensation désagréable, une mauvaise impression. Peux être du au fait que je n'ai pas l'habitude d'être autant entourée moi qui reste bien trop souvent seule dans mon coin.

-J’aime les jeux !!! Je peu me joindre à vous ???

Il s'assoit aux cotés de Dean et lui souris. Je ne sais pas quoi répondre et regarde Dean, mi amusée mi perdue . Je ne connais que de visage ce garçon et ne sais pas de quelle maison il est. Il semble confiant, un peu trop peut être, soit il sait de quelle maison nous venons et il se fiche que je sois une Slytherin et Dean un Gryffindor et dans ce cas il doit être d'une des deux autres maisons, soit il l'ignore et il s'en fiche royalement aussi...

-Je m’appelle Spyd, c’est étrange non !

Spyd, je connais ce prénom, mais j'ignore ou je l'ai entendu. Mémoire de poisson rouge...

- Welindah...

Je répond d'une voix assez peu assurée. Décidement je n'ai vraiment pas l'habitude d'être avec autant de personnes...

-Alors on le commence ce jeux !?!?!

A nouveau, je regarde Dean et cette fois je ne peux pas m'enpecher de rire, la situation est assez étonnante, du moins de mon point de vue... J'attend tranquillement que Dean réponde, peux etre que lui sera plus assuré, il est certainement plus habitué que moi à la compagnie des autres élèves...

Welindah
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Dean Cre le Lun 17 Sep - 11:40

HJ: C'est pas graveuuuh...

Mon explication terminée, un sourire à peine visible déguise mes traits. J'ai toujours aimé ce jeu, auquel je jouait souvent avec mes amis moldus. Enfin quand j'en avait encore à l'école des moldus. Je crois que Papa voulait que Liam et moi soyons comme lui, des moldus, enfin heureusement que c'est pas le cas. Je secoue la tête légèrement de droite à gauche, pour me remettreles idées en place, pas question de me remettre à partir dans mes pensées. La jeune fille répond qu'elle a compris, et alors que j'ouvre la bouche pour lui répondre de nouveau, une tornade prend possession de notre wagon. Car oui, c'est une tornade selon mes critères, ou disons plutôt... Une petite boule de nerf, enfin bref quelque chose d'étrange.

Je le dévisage de façon disons, suspicieuse, en n'appréciant pas du tout ses manières. A quoi bon poser des questions si l'on n'attendait aucune réponse? C'était une façon absolument irrespectueuse de faire. Et s'il nous avait dérangé cet abruti? Enfin, je décide de ne pas vraiment me préoccuper de lui, et détourne la tête. Un poil trop tard car je ne peux m'empêcher de voir son grand sourire. Ce qui me trouble un poil, pourquoi me sourit t'il?


*Je me souviens de lui...*
*Ah?*
*Il vient de la grande famille là, les Devost...*
*Ah oui? Ceux qui sont un peu bizarre?*
*Eux même, et je crois bien que celui ci est le plus bizarre... Mais il est gentil. Je crois...*
*Ah?*
*Personne ne s'est jamais plains de lui, et puis il t'a souris c'est qu'il doit avoir un minimum d'intelligence. Enfin c'est un Ravenclaw quoi..*

Je me rend compte qu'il s'est présenté, et que Melindah lui a répondu. Ca doit être à mon tour de le faire je pense. Aussi je dit d'une voix vide de tout sentiment, morne:

"Dean..."

C'est étrange, c'était étrange... Je crois que ce type a un entrain et une joie de vivre incroyable. Des fois j'aimerais être comme ça. Enfin c'est pas vraiment possible, surtout vu mon caractère. Enfin, je me décide à parler vraiment, de ma voix morne:

"A toi l'honneur euh... Spyd c'est ça?"


Je pose le paquet de dragée de façon bien visible, et tourne la tête vers le jeune homme avec un air vaguement intéressé sur le visage. Finalement peut être que ce type réservait de bonnes surprises...

Dean Cre
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Spyd Devost le Jeu 20 Sep - 9:29

Les choses ne commençais pas bien du tout. J’y était allé un peu fort je dois avoué. Je dirais que je suis restait un bon moment sur la case « Je-suis-très-motivé-et-joyeux » à cause de la situation entre mes cousins. Je pouvais voir en un gros rouge « ERREUR » clignoté. Les serpentarde se présenta, froide. Et l,autre, ne semblais pas mieux. Je crois bien que je les ai irrité un peu en m,incrustant de la sorte. Je me suis mi à rire légèrement, éviton les exagération avec des personne sans confience, tout en me grattant l’arrière du crâne mimant de la gène.

"A toi l'honneur euh... Spyd c'est ça?"

Je lui ai souris de oute mes dents, puis je me suis mis à penser. Exagérant une mou et un visage pensif, sourcil froncé, les regard en l’air et les lèvres retroucé. Qu’est-ce que je pouvais bien sortir. Il n’avais pas une grand confience en moi en ce moment même, alors surtout ne pas sortir le cou du poisson mangeur d’homme. Je devais y aller un peu plus en profondeur, quelque chose qui les metterais en confience. Quelque chose qui e serais ni commun de dire, ni simple, ni stupide. Et soudain, je me suis élance, disant la pire des choses que j’aurais pu dire.

-Je n’ai jamais eu de mère. Me suis-je exclamé.

Mentir ou non ? Moi, le plus grand menteur et manipulateur qui à été donn d’existé, comment ai-je pus être aussi bête? J’aurais très bie pu dire un quelquonque mensonge, comme « Je n’ai jamais manger de chocogrenouille ». Non, j’avais préféré dire quelque chose de beaucoup plus délica et de vrai ! moi qui ne disais jamais véritablement la vérité. En fait, à par mon père, je crois n’avoir jamais dit quelque chose de vrai à qui que se sois. Du moins des choses qui me concernais. Alors là, je restais bloqué, mentir pour peine d’avoir beaucoup plus de difficulté à avoir leur confience ? ou dire la vérité et prendre le risque d’avoir deux personne qui connaisse une parcelle de ma non-existence ? Mon sourir à baissé de deux cran l’instant d’une seconde, peut-être deux, mais se fu quelque chose de très très discret. Puis, je me suis mi à rire bêtement en me grattant l’arrière de la tête. Encore indéssis dans l’idée de manger le Dragé ou non. Finalment, je n’ai pas avancé un seul centimêtre dans cette direction. Je prend le risque.


-À qui ? ai-je alors dit, un p’tit sourire amusé sur les lèvres.

Prenant bien soins de noté chaqune de leur réaction. En espérant, pouvoir gagné leur peu de confiance pour se sacrifice, ce sacréfice qui pourais paraître annodin pour certain, mais pour moi, c’est un début de faille dans mes multiples personnages, une tâche sur mes masques.


[Pas le temps pour les fautes j'ai courssssss lala ♥]
avatar
Spyd Devost
Génétiquement Manipulateur

Nombre de messages : 173
Age : 27
Date d'inscription : 11/09/2007

Personnage
Maison: Ravenclaw
Études: Sixième année
Âge: 16 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à Hogwarts

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum