Train et musique ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Train et musique ^^

Message  Invité le Dim 9 Sep - 9:43

Nous arrivons enfin à la gare de King Cross, après plusieurs heures de voiture déjà. Mais bon, je ne suis pas à plaindre : ce n’est pas moi qui a du traverser l’Angleterre presqu’au complet pour venir jusqu’ici aujourd’hui. Hm, tiens, maintenant que j’y fais allusion, ils ne seraient pas dans le coin, mes petits jumeaux roux préférés? Apparemment que non, et je dois avouer que ça ne m’étonne pas d’un poil. Connaissant leur situation et habitudes, ils sont probablement ici depuis un moment, ayant déjà réservé un compartiment au fond du train. Enfin bon, inutile de traîner ici puisqu’ils n’y sont pas, surtout qu’on est déjà un peu en retard. Je fais signe à mes frères de me suivre, lesquels s’exécutent, suivis de nos parents. Étant moldus, ceux-ci durent cependant nous laisser lorsqu’il fut temps d’entrer sur la voie 9 ¾, séparation qui fut d’ailleurs assez difficile. Pas pour moi – c’est quand même ma septième rentrée à Hogwarts; mais plutôt pour les triplets, spécialement Nicky. Je me rends bien compte qu’il n’a pas du tout envie de partir, juste à la manière qu’il a à éviter le regard de tout le monde. Vous ne pouvez pas vous imaginer le mal que je ressens lorsque je lui demande de m’accompagner de l’autre côté! Il fait une dernière accolade à ma mère et mon père, puis me rejoint, tout penaud, devant le mur de briques séparant les voies 9 et 10. Je salut mes parents puis prend sa petite main dans la mienne, et nous traversons l’obstacle qui nous sépare de nos trois autres frères.

Arrivé sur le voie 9 ¾, je n’ai même pas le temps de réaliser ce qui se passe que je me retrouve sur les fesses, la paume des mains passablement éraflée. Devant mes yeux, j’aperçois cette chevelure rousse caractéristique de mon meilleur ami et j’ai l’irrépressible envie de lui remettre la pareille. Et comme je ne suis pas du genre à aller à l’encontre de mes désirs, Aidan se retrouve rapidement lui aussi sur le derrière. Apparemment, les triplets trouvent la situation très drôle : il faut dire qu’à leur âge, voir deux « grands garçons » comme nous se bagarrer pour aucune raison sur le quai d’un train, c’est plutôt marrant.
-Ça serais bien qu’un jour vous grandissiez…
Hop, sur les pieds, tout beau, tout propre. C’est fou ce qu’une seule voix peut tout changer, non? Doucement, je glisse mes bras autour de la taille d’Amia puis l’embrasse longuement, tendrement, sous les commentaires dégoutés de mes frères. Mais bon, je m’en fiche un peu : ça fait des siècles – un mois – que je ne l’ai pas vue, alors ce n’est pas la présence des triplets qui va y changer quelque chose.
-C’est parce que c’est dégueu là!
-On veut pas vois ça nous!
-J’va le dire à maman, hein!

-Payez-vous une chambre au pire!
Bon. Aidan qui s’y met aussi. J’ai presqu’envie de lui foutre ma main à la figure, mais un bruit strident nous ramène à l’ordre, rappelant à tout les élèves présents sur le quai que le train est sur le point de partir. J’empoigne mes choses, la main de ma copine, puis nous nous avançons vers le Hogwarts Express, direction le compartiment déjà réservé par les deux rouquins. En effet, comme ils sont arrivés plus tôt ce matin, ils ont réussis à trouvé un beau petit endroit juste pour nous, au fond du train. Quoique, comme à l’habitude, il y aura probablement d’autres gens qui viendront nous rendre visite. Aaaah, le malheur d’être populaire…

Enfin installés, je constate alors qu’on est maintenant plusieurs dans notre compartiment : avec l’arrivée de mes trois frères à Hogwarts, ça fait tout de même trois personnes en plus. Mais bon, plus on est de fous, plus on rit, pas vrai? Alors que le train démarre, que les discussions vont de bon train, je sors ma guitare acoustique, histoire d’accompagner Aidan qui a déjà commencé à jouer. Mais ça ne m’empêche pas de participer à l’échange, m’incrustant quelques fois en plein milieux d’un débat qui ne me regarde même pas. Quelques élèves s’arrêtent parfois devant la porte de notre compartiment, histoire de lancer un « Ah! Je me doutais bien qui avait seulement vous deux pour jouer alors que le train viens de partir! » ou toute autre réplique du genre. Voyez le genre de réputation qu’on a? Essayez de dire maintenant qu’on n’est pas extraordinaires!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum