Sixième année.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sixième année.

Message  Invité le Ven 31 Aoû - 12:12

Six fois que je devais prendre ce fichu train. Le Hogwarts Express comme s’il s’agissait de la plus belle chose créée sur cette terre, la plupart de petits nouveaux s’extasiaient devant l’engin. Y’avais de quoi, mais moi je ne me souviens pas d’avoir dis quoi que ce soit qui manifesterait mon enthousiasme. Cela dit, je ne peux cacher que le fait de retourner à Hogwarts ne me mettait pas en joie. Un sourire se perdit sur mon visage alors que, plantée sur le quai, je regardais les visages connus ou inconnus qui disaient au revoir à leurs proches. La foule, mon père m’en avait touché quelques mots, une sorte de grande réflexion philosophique que je n’avais pas cherché à comprendre : « Une foule en mouvement entretient d'étranges rapports avec la mécanique des fluides, du moins quand on la considère comme la résultante de propriétés homogènes. Densité, vitesse, vecteurs, mixtion, tant qu'on la regarde de haut en plissant un peu les yeux pour rendre les détails flous, elle tient tout entière dans une batterie de modèles mathématiques. C'est un petit peu plus compliqué quand on est dedans, parce que chaque entité est une semence potentielle de chaos. »
Un type s'arrête brutalement en se frappant le front, un autre perd le fil de sa trajectoire en portant son mobile à l'oreille, quelqu'un s'écroule frappé par l'indiscipline d'un lacet, une nana bifurque au bout du chemin, une autre hèle une amie perdue de vue depuis dix minutes ou dix ans. Changer son rythme de marche, rajuster son pantalon, faire une halte au kioske, slalomer entre deux hésitants, buter contre une personne beaucoup plus attrayante qu'un lampadaire. Les graines de chaos germent. L’effet papillon est en branle.
Décidément, est ce que je me mettrais moi aussi à philosopher ? Non, j’ai mieux à faire, le train va bientôt partir et ma mère essaye de capter mon attention depuis quelques minutes. Nous nous quittons bien rapidement et je lui adresse un dernier signe de la main, ainsi qu’un radieux sourire à travers une des vitres. Je me retourne la tête basse, je viens d’être la victime d’un pincement au cœur, je ne m’y ferais probablement jamais.
En redressant le visage, je croise un type d’Hufflepuff, nous nous fixons mutuellement sans bouger, comme si le temps s’était arrêté.
Fin de la plaisanterie, j’entre dans la première cabine venue sans me soucier du fait qu’elle soie déjà occupée ou non. Je referme derrière moi, me posant un tas de questions sur ce gars. Est-ce que je le connais ? Je lui ai déjà parlé ? En quelle année est-il ? Qu’est ce que ça peut me faire de toute façon ! En souriant vaguement, je dépose la cage d’Ezekiel et libère le félin qui se met à fureter dans la cabine.


Ezekiel, laisse ce mouton de poussière tranquille veut-tu ? ..

Il me regarde d'un drôle d'air, de la poussière plein les moustaches, je l'attrape en prenant place prés de la vitre, mon visage se tournant instinctivement vers le paysage qui défile à une allure folle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième année.

Message  Stephan Campbell le Sam 1 Sep - 15:11

Le stress, la joie, l'excitation, l'énergie, voila ce que ressens Stephan en se moment couché dans son lit. Dans la nuit, il s'est fait différent scénario sur la quai de la gare et maintenant nous sommes le grand jour. Sa mère vient de l'appeler pour la troisième fois et Stephan décida qu'il était temps de ce lever, il mit ses pantoufle et descendit les escaliers. Ses parents avait déjà tout préparé: les bagages, le petit déjeuner et il avait même préparé la salle de bain pour Monsieur Stephan. Tout avait était fait pour que Stephan se sente comme un petit Prince, après un petit déjeuner bien gouteux et un toilettages rafraichissant ils montèrent dans leur voiture moldus en direction de la gare.

Arrivé à cette bonne vieille gare et ce bon vieux passage Stephan prit les bagages en main. Ses parents n'aiment pas voir leur petit Stephan chéri partir si loin et si longtemps. Stephan ne voulait voir personne en particulier car il n'avait jamais eut d'amis proche, beaucoup de monde le trouve sympa pour ne pas dire tous mais Stephan n'est pas attachant , il est intéressant sur le moment même si quand on le voit on ne peu s'empêcher de lui dire "Bonjour". Mais Stephan adoré Hogwarts, les gens sont gentil avec lui, il n'est jamais seul et s'amuse bien. Devant le train, une foule monstre, impossible d'avancer en groupe surtout avec les bagages. Stephan dit un 'Au revoir" rapide à ses parent et partit vers le train. Il n'a jamais trouvé la séparation dure avec ses parents, il pense que s'est à cause de sa mère, elle est toujours derrière lui et il n'a jamais de liberté. Il ne croisa que de vague connaissance, il leurs dit juste un 'Bonjour" de passage et il s'engouffra dans le train. Il ouvra la porte d'une cabine, une fille pensive regardait par la fenêtre. Le silence régner, comme si un ange blanc passer, on entend juste le bruit du train sur les raie et le bruit de la locomotive. La jeune fille ne l'avait pas remarquer, Stephan timide lui dit très poliment:


-Excusez-moi! Ces places sont réservé? Ou je peut m'assoir?

Stephan n'oser pas poser ses bagages rien ne voulait dire qu'il était la bienvenue, on dit souvent "Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avait de l'avoir tué". Donc Stephan droit comme un "I" attendait impatiemment la réponse de la jeune fille car ses bagages pesé bien lourd à son gout.


Dernière édition par le Dim 16 Sep - 1:28, édité 1 fois
avatar
Stephan Campbell

Nombre de messages : 11
Age : 25
Date d'inscription : 14/08/2007

Personnage
Maison: Ravenclaw
Études: Troisième année
Âge: 13 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième année.

Message  Invité le Dim 9 Sep - 14:32

-Excusez-moi! Ces places sont réservé? Ou je peut m'assoir?

Les paroles du jeune homme me sortirent de ma contemplation. J'adore voir le train partir de la gare pour prendre de plus en plus de vitesse, et j'imagine comme cela doit faire mal d'entrer en collision avec un tel engin.

Je tournait avec préccautions mon visage vers lui, le détaillait rapidement en silence. Le train est un espace publique, pourquoi est ce qu'il me demandait s'il pouvait s'asseoir ? Evidemment. Est ce qu'il était traumatisé par les Slytherins ? Un troisième année, j'ai pour habitude de me renseigner sur ceux de ma maison. Et j'avais en effet croisé Stephan quelques fois, sans jamais lui avoir parlé. Aprés quelques secondes de plus de silence, je lui répondit enfin.

Assied-toi, je t'en prie.

Un sourire, angélique pour appuyer mes propos, je lui avait répondu d'une voix presque aussi timide que lui. Sa façon de se tennir, tout droit, avec ses baggages avait fait pencher la balance en sa faveur. Pas la peine de lui répondre froidement, ou d'être agressive voir distante dans mes propos. Non, j'avais simplement envie de passer un voyage calme et sans encombres.

Ezekiel venait prendre place sur mes genoux et mes mains se posaient sur la fourrure de l'animal. Mon attention captée par le nouveau venu, je ne cessais de le regarder, ses cheveux bleus m'intriguent et je me demande s'il s'agit d'une coloration. On ne dira pas. Il a l'air d'être gentil, quoique un peu trop timide peu être ?

Je finit par tourner mon visage une nouvelle fois vers la vitre, certaines personnes n'aiment pas se sentir épiées .Il devait maintenant être en train de ranger ses affaires, espérons que son hiboux ne soit pas aux goûts de mon chat. J'hésite à replacer ledit animal dans sa cage, mais pour le moment il est calme, et ronronne sagement sur mes genoux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième année.

Message  Stephan Campbell le Mer 12 Sep - 6:18

Le jeune fille tourna la tête lentement vers lui, timidement, elle n'avait pas un visage agressif mais doux et cela me détendit. Toujours les [i]bagages en main, certain commencer à me glisser des doigt, j'attendait sa réponse qui commencer à être longue car avec une tonne dans les mains le temps passe beaucoup moins vite. Quand elle fini de me défiguré, elle décida de me répondre, j'était sure que dans sa tête elle devait se demander pourquoi j'avais les cheveux bleu mais elle ne le sera que s'il elle me demande, elle me dit:

Assied-toi, je t'en prie.

Dit-elle, cela me fit faire automatiquement le geste d'entrée dans la cabine et de poser mes affaires dans les rangement approprier. Mon hibou était très calme et j'en était fier, le train avait maintenant quitté la gare et rouler à toute allure. Je m'assit en regardant rapidement ce que faisait la fille plus âgé. Elle regarder le paysage, c'est vrai qu'il était beau, de beau pâturage et des collines remplit d'animaux. Ne savant pas quoi dire , je dit n'importe quoi le première chose qui me passa à l'esprit, je regarder son chat ronronner et dit:

-Ton chat est mignon comment s'appelle t'il?


Je me rendit compte après de la question stupide que je venait de dire, on ne commence pas une conversation avec se genre de question. Je me rapeller avoir croiser cette fille une fois ou deux pendant les coupe de quidditch dans les tribune mais j'ai du faire un gros effort pour m'en souvenir. Je ne connaissait rien d'elle donc j'en est conclut que cette question n'était pas si stupide qu'elle en avait l'air. Je regarder celle-ci en attendant une réponse chaleureuse.

**Steph! C'est de mieux en mieux, mais fais d'abord attention : on joue au PRÉSENT, tu as écris au passé ;) Et essaye d'allonger tes posts encore un peu s'il te plaît :P**
avatar
Stephan Campbell

Nombre de messages : 11
Age : 25
Date d'inscription : 14/08/2007

Personnage
Maison: Ravenclaw
Études: Troisième année
Âge: 13 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième année.

Message  Invité le Ven 14 Sep - 12:58

Oh ! Un .. Chevreuil ? Ou un cerf ? Je n'en suis pas vraiment sure, le train va beaucoup trop vite, et mes yeux n'ont pas le temps de se braquer sur l'animal, pour en déterminer la race. J'entend le jeune home aux cheveux bleu ranger ses affaires, son hibou ne bouge pas et Ezekiel n'a pas encore remarqué l'oiseau.

-Ton chat est mignon comment s'appelle t'il?

C'est un façon comme une autre d'entamer la conversation. Un sourire s'affiche sur mon visage, j'aime bien les gens qui remarquent mon chat, qui font une reflexion gentille. Par reflexe, ma main droite se met à caresser le petit felin qui ronronne de plus belle.

Il s'apelle Ezekiel ! C'est un chat Turc, ses yeux sont magnifiques .. Tu verras quand il se reveillera.

Je marque une pause. Mes yeux se baissent sur le petit animal dont je suis trés fière, un sourire de satisfaction s'affiche. Je lui demande ensuite, avec un air détaché.

Et toi, ton hibou ?

En parlant du volatile, il bouge un peu, reprenant apparement une position bien plus confortable. En général, je n'aime pas vraiment ces oiseaux là, je les trouve bien trop bruyants, mais celui de Stephan ne l'es vraissemblablement pas. Je me dis que si je n'avais pas posé la question ça aurait pû paraitre égoïste, ne parler que de moi et de mon chat. Bof, je n'ai pas envie d'avoir cette image là.
J'en était la de mes reflexions lorsque la dame avec son chariot de friandise ouvrit la porte. Avec un air de maman et une voix assez forte, elle nous salue en souriant de toutes ses dents, puis nous demande si l'on veux quelquechose. Je décline l'offre avec retenue, lui signifiant d'un hochement de tête que je ne veux rien. Sauf à de rares occasions, je n'ai pratiquement jamais rien acheté à cette dame. Comme à tout mes voyages dans ce train, mes yeux passent en revue les chocolats et les paquets de bonbons qu'elle vend. C'est une explosion de couleurs et de formes joyeuses, qui inciteraient n'importe quel enfants à tout acheter ! Peu être que mon compagnon de voyage achetera un millions de choses, je jette un coup d'oeil interessé à celui-ci, attendant sa réponse à la dame.

L'irruption du charriot et de la dame ayant réveillé Ezekiel, ce dernier se met à s'étirer comme seuls les chats savent le faire. Il s'asseoit ensuite à côté de moi sur la banquette, fixant de ses yeux vairons l'animal dans la cage ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième année.

Message  Stephan Campbell le Dim 16 Sep - 1:53

J'ai tourner la tête vers la fenêtre ne pensant qu'elle allait répondre mais si, elle tourne la tête vers moi, elle qui regardait tout le temps le paysage depuis que je suis arrivé dans cette cabine. Donc son chat sur ses jambes, il dort tranquillement sans faire un bruit mais il faut avouer que j'ai quant même peur pour mon hibou. Je sens son regard fixer sur moi, je me tourne vers elle et elle me dit:

Il s'appelle Ezekiel ! C'est un chat Turc, ses yeux sont magnifiques .. Tu verras quand il se réveillera.


Je suis surprit qu'elle m'est répondu et cela me fait sourire, un grand sourire apparut sur mon visage, j'avais rencontré une fille sympathique. Je la regarde dans ses yeux bleu magnifique comme un océan de bonheur, j'aimerai me faire une ami aussi belle et sympathique. La jeune fille commença instinctivement à caressé son chat qui se réveille et qui ronronne. Par ce qu'elle vient de répondre je peut dire qu'elle veut bien parler avec moi car sinon elle aurait répondu le stricte nécessaire et elle continue la conversation en me lancent une question:

Et toi, ton hibou ?

Oui, mon hibou, je l'avais oublier, il faut dire qu'il ne fait jamais de bruit et qu'il est très facile de l'oublier. Calme il regarde le paysage sans ce soucier du chat qui venait de se lever et de fixer mon hibou, je ne vais pas dire comme une proie mais je me méfis. Tout en me méfiant de se chat, je la regarde dans les yeux et lui répond:

-Ah, tu veut parler de chloé! C'est un hibou serviable et qui ne dérange pas, je l'adore mais j'ai oublier de me présenter! Campbell Stephan Campbell de la maison Ravenclaw et à qui est je l'honneur?.


Je suis très bien éduquer et je suis content que mes parents m'est aussi bien apprit la politesse et j'en suis fier. Pendant l'attente de la réponse je passe ma main dans mes cheveux bleus, lisse et beau. Je prend soin de mes cheveux car sinon je trouve sa moche. Je fixe les yeux magnifique de la jeune fille qui avait l'air alèse et c'est ce que j'espérai...
avatar
Stephan Campbell

Nombre de messages : 11
Age : 25
Date d'inscription : 14/08/2007

Personnage
Maison: Ravenclaw
Études: Troisième année
Âge: 13 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième année.

Message  Invité le Sam 22 Sep - 14:01

Il a l'air tellement surpris que je lui réponde ! J'ai peur de transmettre l'image dune fille mauvaise. Oh, c'est quelquechose que je n'aimmerais tellement pas .. Il me semble avoir eu une conversation à se suje avec la dame grise l'année dernière. Elle m'avait pourtant bien conforté, et l'expression de surprise de 'cheveux bleus' me fait douter. Tant pis. Je le regarde distraitement, mes doigts effleurant Ezekiel.

-Ah, tu veut parler de chloé! C'est un hibou serviable et qui ne dérange pas, je l'adore mais j'ai oublier de me présenter! Campbell Stephan Campbell de la maison Ravenclaw et à qui est je l'honneur?.

Un hibou. Il faut dire que j'apprécie plus ces volatiles que les corbeaux, mais je ne les porte pas spécialement dans mon coeur.

Chloé, c'est un drôle de nom pour un hibou ..

Pratiquement un murmure, ma reflexion s'adresse plus à moi qu'a lui. Je lui souris vaguement alors que la dame aux friandises ressort du compartiment.

Isaline, Tobelander. De Ravenclaw également !

Il a l'air plus jeune. Deux ou trois ans. Il n'est certainement pas en première année étant donné que je me rapelle bien de l'avoir déjà vu plusieures fois. Je décide qu'il est en troisième année, sans lui demander. Un miaulement attire mon attention et je me lève brusquement : mon chat s'est approché de la cage de Chloé et essaye de passer sa patte à travers les barreaux. Je l'attrape par la peau du cou et le fourre dans sa propre cage avec un air mécontent. Puis, je me retourne vers mon interlocuteur en affichant un sourire quelques peu confus.

Désolée, il est un peu trop curieux ...

Mes excuses prendrons fin ici, ce n'était pas la fin du monde, et le hibou ne semble pas au bord de la crise de peur. Je profite donc de m'être levée et attrape ma valise pour la déposer à l'endroit ou j'était assise quelques secondes plus tôt. J'en sort ma robe de sorcière, puis referme la valise et me dirige vers la porte pour me rendre dans le couloir. Ma main se pose sur la poignée et je marque une pause en tournant le visage vers Stephan.

Je reviens dans deux minutes, profite en pour te changer aussi !

Satisfaite du ton sympathique que je viens d'employer, je peut enfin sortir du compartiment pour aller aux toilettes. Oui, j'ai l'attitude d'une fille pudique, mais je me voyais mal me changer sous ses yeux ou lui demander de tourner la tête, voir même de sortir !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième année.

Message  Stephan Campbell le Dim 23 Sep - 7:12

Chloé, c'est un drôle de nom pour un hibou ..

Me répond t-elle, moi je ne trouve pas, un hibou est un être vivant on peu leurs donner n'importe qu'elle nom mais bon chaqu'un ces gout et je respecte sa. Je tourne la tête vers la chat qui venait de se levé, le chat approche de la cage et passe la patte entre les barreaux. Mon hibou ne dit rien car il sait que dans sa cage il ne risque rien, il a l'habitude des chat car dans notre maison j'ai un chat qui essaye tout le temps de le manger. Et elle dit:

Désolée, il est un peu trop curieux ...

Je n'avait pas envie de bonbons même si j'adore sa donc je dit qu'un "bonjour" et un "non merci" à la dame au friandise. Juste après le départ de la dame, la jeune fille se présenta:

Isaline, Tobelander. De Ravenclaw également !

Je ne pensais pas qu'elle était à Ravenclaw mais je n'en pensait pas moins le contraire. Isaline...c'est la première fois que j'entends ce nom, il est très beau, elle doit être plus âgé que moi cela ce voit à ses trait de visage je dirait 7°année mais pas sur peut être 6°, il faudra que je lui demande. Je regarde par la fenêtre et je reconnait ce paysage nous sommes presque arriver à Hogwarts et cela me remplit de joie sans m'en rendre compte Isaline se leva et prit sa robe de sorcière puis elle marcha vers la porte. Elle eut un moment de pause et me dit:

Je reviens dans deux minutes, profite en pour te changer aussi !

Je lui répond:

-D'accord à tout à l'heure!

Elle partit et je rester seul...seul, cela fait du bien des fois mais là il ne trouver pas que cela était bien, il avait envie de continuer de parler avec Isaline mais il fallait ce préparé pour Hogwarts. Donc je prit ma robe de sorcier et ma changea, je ne suis pas très pudique et ce n'est pas pour me vanter mais j'ai un corps assez musclé donc même si les fille du couloir me vois cela ne me déranger pas. Quand je fini de me changer, je vu des filles glousser dans le couloir et cela me fit rire un peu gêner quand même je m'assit et s'essayer d'être le plus discret possible en attendant l'arriver de Isaline. Quand celle-ci arriva les filles ce poussèrent et la laissèrent rentrer, et je lui dit:

-Ne fait pas attention au filles de 3° année elle mon juste vu me changer et depuis elle reste la à glousser. Mais bon je voulais savoir en quelle année est tu?
avatar
Stephan Campbell

Nombre de messages : 11
Age : 25
Date d'inscription : 14/08/2007

Personnage
Maison: Ravenclaw
Études: Troisième année
Âge: 13 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième année.

Message  Invité le Sam 6 Oct - 11:25

Avec ma robe de sorcier en main, j'avais donc prévenu Stephan pour qu'il soit changé à mon retour. A présent j'était dans le couloir, du wagon et apparement je n'était pas la seule a avoir eut l'idée d'aller aux toilettes pour me changer. Une file d'attente incroyablement longue s'étendait sur toute la longueur du wagon, presque. Presque oui. Je n'en revenais pas, d'habitude on ne rechignait pas à se changer en se contortionnant, devant tout le monde. Mais là, j'en avait la preuve du contraire, ce que me fit doucement sourire.
Je me postait donc à la suite de deux filles de deuxième années en grande discussion. Elles n'arretaient pas de jacasser à propos d'un joueur de Quidditch et je trouvait leur façon d'en parler totalement futile et dérisoire...

Isaline !

Tient, il semblerais que quelqu'un soit en train de crier mon nom, j'hésite à chercher la voix ou me faire toute petite, je n'ai pas envie qu'on m'ennuie. Bon, j'opte pour la remière solution, et jette un coup d'oeil en direction des toilettes, une jeune fille nommée Annah, que je connais plutôt bien, m'invite à la rejoindre. Trop heureuse de pouvoir passer devant pratiquement tous les gens, je la rejoint calmement, la saluant d'un grand sourire. Nous échangeons quelques banalités et parvenons rapidement à nous changer dans la petite cabine.
Annah et moi discutons encore un peu et elle me fait promettre de lui montrer le nouveau collier que j'ai reçut pendant les vacances. Les élèves attendaient inlassablement les uns derrière les autres, et j'en surpris même un dire à ses camarades ' c'est elle, elle est passée devant tout le monde ! '. La reflexion me fit sourire, et je lui fit les gros yeux. Le petit groupe se tût alors que j'arrivais devant la cabine ou se trouvait Stephan.

Des filles gloussaient comme des animaux de basse cour en se cachant la bouche des mains. D'une expression sevère du visage je les fit s'écarter pour me laisser rentrer.

-Ne fait pas attention au filles de 3° année elle mon juste vu me changer et depuis elle reste la à glousser. Mais bon je voulais savoir en quelle année est tu?

Je le considerait un moment, ne voyant pas ce qu'il y avait de drôle à voir un garçon se changer. Absolument pas. Je refermait brusquement la porte de la cabine, coupant ainsi le bruit des rires des filles.

Sixième. Plus que deux ans.

J'avais dis cela comme s'il s'agissait de la fin d'une quête, 'plus que deux ans et le calvaire est finit'. En quelques sortes, oui. Comme il ne restait plus que quelques minutes de trajet, je reprenait place sur la banquette et tournait mon visage vers la fenêtre. J'avais tellement hâte d'arriver !
A l'approche du manoir, tout le monde commencait à se lever, je rassemblait également mes affaires et me dirigeais vers la sortie. Avant de descendre du train je me retournais vers mon compagnon de voyage.

Bonne rentrée, Stephan !

Et c'est sur ces paroles que je me mêlais à la foule des élèves de sixième années, et plus particulierement ceux de ravenclaw.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième année.

Message  Stephan Campbell le Sam 13 Oct - 3:59

Je regarder le couloir, il y avait un monde fou, le groupe de filles qui glousser c'était fait bousculer. Isaline rentré dans la cabine en me répondant froidement enfin c'était mon imprécision:

Sixième. Plus que deux ans.

Je ne disais rien j'était assit la mon cerveau fusée de question mais comme celle-ci lui avait répondu froidement il n'osait plus parler il regarder son hiboux, le chat puis dehors. Les quelques minutes qui resté pour arriver à Hogwarts était les plus longtemps un lourd silence c'était poser dans le compartiment. Le train commença à freiner. Cela fut le début de la fin de mon voyage mais aussi le début d'un belle année qui je pense va être mouvementé. Isaline se leva et sortit du compartiment, je la suis juste avant de sortir du train elle se tourna vers et me dit:

Bonne rentrée, Stephan !

Je sourit et lui renvoya:

A toi aussi bonne rentré, Isaline!

Je continue ma route et me retourne pour voir Isaline puis je part vers mes amis. Que de bonheur de retrouver des amis, j'ai tellement envoyé de lettre que ma main est prête pour travailler. Je regarde tout les rangs, j'aperçois beaucoup de monde que je connais et cela me réchauffe le cœur de savoir que cette année aussi je vais m'amuser. Les carriole nous attendent et je monte. J'aurais quand même voulut que Isaline et moi devenions ami même si ce n'est pas un grande amitié mais que si on se croise on discute ensemble et pas qu'on ignore l'autre j'ai l'imprécision qu'elle ne m'apprécie pas trop et cela me gâche ma rentré. Mais après un moment j'arrive à chasser cette penser de ma tête et à rigoler avec mes amis. Le chemin vers le château n'est pas long donc je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer que nous sommes déjà arriver.

[Hj: désolé j'arrive pas à faire 20 lignes sur celle-la ]
avatar
Stephan Campbell

Nombre de messages : 11
Age : 25
Date d'inscription : 14/08/2007

Personnage
Maison: Ravenclaw
Études: Troisième année
Âge: 13 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième année.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum