Remus Lupin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Remus Lupin.

Message  Remus Lupin le Mar 17 Juil - 18:25

Nom : Lupin
Prénom : Remus
Surnoms : Moony, Rem, Mus, Mumus, etc.
Âge : 15 ans

Année : 5ème année
Maison : Gryffindor
Animal : Je possède un Hibou Grand Duc que j’ai acheté dans une boutique au Chemin de Traverse pour ma première année. Elle – car, oui, c’est une femelle – se nomme Lyraine, ainsi nommée par la propriétaire de la boutique où je l’ai acheté. Pourquoi un hibou? Tout d’abord, j’ai horreur des crapauds, je refusais donc catégoriquement d’en acheter un. Et les rats ne sont pas vraiment mon truc, il faut dire. J’hésitais entre un chat et un hibou, mais la deuxième option me semblait plus sensée, car une bête à plumes me serait utile pour envoyer mon courrier.

Matière Favorite : Défenses Contre les Forces du Mal, bien que je ne pourrais expliquer pourquoi. C’est tout simplement une matière qui me fascine. J’apprécie également le cours de Métamorphose, le seul cours où les Maraudeurs n’ont pas besoin de mon aide.
Hobbies : Je dois admettre que je suis un mordu de la lecture. Je lis habituellement des manuels, sur l’Histoire de la Magie ou la Sorcellerie, par exemple, plutôt que des romans. J’aime bien sortir prendre l’air, parfois seul, et aller me reposer au pied de « l’arbre des Maraudeurs », soit celui où nous allons toujours lorsque nous sortons. Souvent j’y écris dans mon journal – oui, je tiens un journal. Sinon, je passe la plus grande partie de mon temps avec James, Peter et Sirius.
Bande/Amis : Je me considère comme une personne sympathique, mais je ne m’entends pas particulièrement bien avec tout le monde. Comme je l’ai mentionné plus tôt, je passe la plus claire partie de mon temps avec James, Peter et Sirius, il m’arrive également de passer du temps avec Lily, qui est sans doute la seule fille que je côtoie.

Histoire : Comme tout être humain normal, je suis né, logiquement, en un jour où la neige recouvrait les rues et tout ce que l’on trouvait. Pour être plus précis, je suis né le 10 mars 1959. Né d’un père Moldu, Nathaniel Lupin, et d’une mère sorcière, Aurélia Ysantorn, je suis donc un sang-mêlé. Mon père n’était qu’un simple libraire qui m’a apprit à lire alors que j’étais très jeune. C’est peut-être à cause de mon métier que je me réfugie fréquemment dans les livres. Ma mère, elle, travaille au Ministère de la Magie dans le domaine de l’Organisation internationale du commerce magique.

Je ne suis sans doute pas le seul à ne plus me souvenir des premières années de ma vie. Et puis, même si je m’en souvenais, il n’y aurait rien de bien intéressant à raconter sur la vie d’un petit garçon tout à fait banal. Ma vie était une chose bien ordinaire. Jusqu’à une nuit en particulier. Alors que j’étais âgé de six ans, mon père et moi sommes partis camper dans les bois « entre hommes », comme il le disait si bien. Malheureusement, mon père était un Moldu, et ignorait le danger que nous courions. Et c’est cette nuit-là que nous l’avons vu, Greyback. Fenrir Greyback. Il me semble que jamais plus de ma vie il me sera possible d’oublier son nom, d’oublier le nom de l’être que je méprise du plus profond de mon âme. C’est cette homme – cette bête – qui a fait de moi un monstre. C’est cette-même personne qui a assassiné mon père sous mes yeux.

À l’époque, j’étais très jeune, je ne savais presque rien de la vraie nature de ma mère. J’étais convaincu que les loups-garous n’existaient pas, que ce n’était qu’une légende. C’est pourquoi cette même nuit, lorsque l’on m’amena à l’hôpital, on ne m’expliqua pas la situation. Ma mère se contenta uniquement de me dire de ne jamais parler de cette morsure à qui que ce soit. J’ai préféré ne pas poser de question et faire ce qu’elle me demandait. C’est quelques jours plus tard que l’on m’a apprit que j’étais devenu un monstre, et que plus jamais ma vie ne serait la même.

Comme vous aurez pu vous en douter, cette nuit a changé ma vie. Tout d’abord car mon père, l’homme que j’admirais le plus au monde m’a été vulgairement arraché, mais aussi parce que dès l’instant où Greyback a refermé ses crocs sur moi, j’étais condamné à devenir un lycanthrope, tout comme lui, et à me transformer en monstre une fois par mois. J’avais déjà de la difficulté à parler aux gens autour de moi, à me faire des amis, le fait de savoir ce que j’étais ne faisait que me pousser davantage à m’éloigner des gens.
Ma mère fut atterrée par la mort de son bien-aimé. Elle devint beaucoup plus distante avec moi, ne me parlant presque plus, ne m’approchant presque plus. Je ne pourrais vous dire comment était ma mère avant la mort de Nathaniel, pour la simple et bonne raison que j’ai oublié comment était la mère que j’ai connu avant cette terrible nuit. Comme si, cette nuit-là, j’avais également perdu ma mère. Elle se mit donc à travailler davantage, travaillant toujours plus, me laissant me débrouiller dès que j’en eu l’âge.

Malgré son attention à mon égard qui semblait diminuer jour après jour, il s’inquiétait tout de même, craignant que je ne sois pas admis à Hogwarts. Après tout, mon père était un Moldu, peut-être n’avais-je pas hérité de son dos à elle? Elle se disait qu’à cause de mon… handicape, personne ne voudrait de moi dans son école, comme si j’étais un danger public. Elle se disait également qu’à cause de ma lycanthropie mon avenir serait sans doute pitoyable et que je serais probablement malheureux toute ma vie. Mais, à notre plus grande surprise à tous les deux, en été 1971, je reçu la fameuse lettre tant convoitée de Hogwarts. Albus Dumbledore, directeur de cette prestigieuse école de sorcellerie, avait eu l’amabilité de m’accepter dans son école, établissant toutefois des mesures de sécurité à mon égard. J’allais donc faire mes études comme un enfant normal. Enfin presque. Un chemin sous terrain fut construit, menant de la court du château jusqu’à une vieille maison abandonnée de Pré-au-Lard. Et afin d’être sûr que personne ne s’y aventure jamais, un Saule Cogneur fut planté à l’entré de ce passage secret. Depuis mes onze ans, une fois par mois, accompagné de l’infirmière, je me dirige vers le fameux arbre, appuie sur sa souche afin qu’il s’immobilise et vais me réfugier dans la Cabane Hurlante, subissant mes douloureuses transformations mois après mois.

Je doutais fort que je réussisse à me faire des amis malgré les encouragements de Dumbledore. Moi qui n’avait jamais été du genre à aller aborder les gens, trop timide et me jugeant trop anormal pour, je me disais qu’il serait préférable que je reste seul dans mon coin. Toutefois, tout changea. Et j’ignore complètement comment un tel miracle a pu arriver, mais je me suis fait trois amis. Trois jeunes garçons de mon âge qui m’ont abordé et qui sont devenus mes amis. Des amis. Je n’en avais jamais vraiment eu, auparavant. Et je fus chanceux, car Sirius Black, James Potter et Peter Pettigrew sont trois garçons tout à fait formidables. Pour rien au monde je voudrais m’en séparer.

Un nouveau changement se fit au cours de ma deuxième année. C’est cette année que mes bons amis – « Maraudeurs », s’appelaient-ils – découvrirent mon secret. Il faut dire que lorsque la pleine lune approche, je deviens plus blême, mes cicatrices se font beaucoup plus visibles, j’ai mauvaise mine, j’ai toujours l’air fatigué et j’ai d’immenses cernes sous les yeux dues au manque de sommeil. Apparemment, mes amis étaient plus perspicaces que je ne l’aurais cru. Et, à ma plus grande surprise, moi qui étais terrorisé à l’idée qu’ils sachent tout, ils m’acceptèrent comme j’étais. Chose que personne n’avait jamais fait auparavant, pas même ma propre mère. Et, toujours à mon plus grand étonnement, - par pitié, peut-être – mes amis décidèrent de devenir des Animagis. Ils ont toujours étés particulièrement doués en Métamorphose, il faut dire. Chacun d’eux devint donc, dans la plus grande illégalité, un Animagus, et m’accompagnèrent durant chaque pleine lune, me faisant sortir de la Cabane Hurlante afin de me laisser me dégourdir les pattes un peu. Je me suis toujours sentis mal de trahir la confiance de Dumbledore, mais je suis extrêmement reconnaissant envers mes très chers amis.

Famille : Comme je l’ai mentionné plus tôt, je ne suis pas un sang-pur. Mon père est un Moldu, se nomme Nathaniel John Lupin, est âgé de quarante-deux ans et travaille dans une petite librairie quelconque. C’était un homme bien connu dans le coin, il faut dire que j’habitais dans une petite banlieue bien ordinaire de Londres. Il était reconnu pour sa gentillesse et sa sympathie envers chacun. Ma mère elle est une sorcière, se nomme Aurélia Ysantorn, est âgé de quarante ans et travaille au Ministère dans le domaine de l’Organisation internationale du commerce magique. C’était une femme droite, juste, travaillante, respectée de tous. Du moins, jusqu’à ce qu’elle épousa un Moldu. Je n’ai vu mes grands-parents que très rarement, je ne les connais donc à peine, je n’ai jamais vraiment connu mes oncles et mes tantes, et je ne possède ni frère ni sœur. Je suis donc enfant unique. Ma famille n’est pas très connue, n’étant pas une famille de sang-purs riches et réputés. Seule ma mère est connue au Ministère.

Caractéristique Physique : Je vais être franc dès le départ : je n’ai pas l’habitude de me venter sur mon physique. Au contraire, j’ai surtout l’habitude de m’en plaindre, bien que ce soit de façon subtile. J’ignore combien je mesure, mais je ne suis pas extrêmement grand. Je sais tout simplement que je suis légèrement plus petit que Sirius – c’est précis, hein? Je ne suis pas du genre costaud ou musclé, mais pas du tout. Je suis plutôt du genre maigre, je dirais même que je maigris de plus en plus lorsque la pleine lune approche. Mais, ne vous détrompez pas, j’ai beau être maigre, je suis tout de même svelte. Enfin, si on peut dire ça comme ça. J’ai une peau laiteuse, je suis très blême. J’ai beau passer des heures sous le soleil, ma peau ne semble pas se décider à devenir ne serait-ce que légèrement plus foncée. Je ne me suis jamais trouvé particulièrement beau, je dois l’admettre. Disons que je ne suis rien comparé au charmant Sirius Black. Je un nez plus ou moins fin, des lèvres et des sourcils délicats. La seule chose que j’aime chez moi, et je crois que tout le monde sera d’accord pour dire que c’est la seule chose potable que je possède, ce sont mes yeux. Ils sont d’une jolie couleur topaze, couleur qui s’agence à merveille avec mes cheveux châtains. Parfois mes yeux changent de couleur, devenant plus doré et plus étincelant que jamais. Lorsque la pleine lune approche, lorsque je suis en colère ou lorsque je regarde une personne en particulier, par exemple…

Mais lorsque la pleine lune approche, mon état s’aggrave. Mes cernes se font plus apparentes, devenant plus foncées, mon teint devient plus pâle que jamais, mes nombreuses cicatrices recouvrant mon corps en entier se font également plus apparentes. J’ai aussi l’air beaucoup plus fatigué et semble sur le point de me casser en deux à tout instant. Bref, je fais peine à voir.

Caractéristiques Psychologiques : Comme je l’ai déjà dis, je ne suis pas du tout du genre à me venter. Au contraire, et cela peut en être presque agaçant, j’ai souvent tendance à me rabaisser. Je devrais penser à travailler mon estime, un jour. Mais cela ne presse pas. Je suis assez différent des gens avec qui je me tiens, plus particulièrement de James et Sirius. Eux sont populaires, aiment attirer l’attention. Moi, je suis plus du genre à marcher dans leur ombre et à passer inaperçu. Mais cela ne me dérange pas, je ne tiens pas vraiment à attirer trop l’attention sur moi – chose qui est dure, étant donné que les Maraudeurs, surtout ses fondateurs, sont les garçons les plus populaires de l’école. Je suis généralement calme et réservée, studieux et travaillant. J’aime étudier et avoir de bons résultats en classe, ainsi qu’aider mes amis dans leurs travaux lorsqu’ils n’en ont de besoin. Je n’ai pas l’habitude de me mettre en colère, du moins, pas s’en raison. Et si je suis en colère, il est rare que je le montre. Le seul à subir, bien que ce soit très rare, mes légères crises de colère, c’est James. Pourquoi? J l’ignore. Je ne me vois pas crier sur Sirius, et c’est tout à fait impossible de crier sur Peter. Mais bon, habituellement, je me contiens et garde ce que je ressens pour moi, c’est préférable.

Mes amis, aussi peu nombreux sont-ils, sont ce que j’ai de plus cher au monde. Je tiens à eux plus que tout et j’ignore ce qu’il m’arriverait si je devais les perdre. Je dirais même que je tiens trop à eux. Je crains tellement qu’ils s’éloignent de moi que, s’ils font quelque chose qui me déplait, je préfère le garder pour moi de peur de les vexer. Et puis, aussi étrange cela puisse-t-il paraitre, j’ai beau tenir extrêmement à mes amis, pourtant, je vis toujours dans le secret et leur cache de nombreuses choses. J’ai toujours trop peur de leur réaction, de leur opinion. Pourtant, je ne devrais pas, je devrais savoir qu’ils m’accepteront peu importe ce que je leur dis. Mais je suis ainsi. J’ai d’ailleurs également tendant à faire tout ce que l’on me demande sans chigner, ce qui est une habitude plutôt fâcheuse. Mais bon, on ne me changera pas.


Signe(s) Particulier(s): De nombreuses blessures et cicatrices, plus voyantes que jamais à l’approche de la pleine lune.

Ambitions: J’aimerais – malgré mon handicape – pouvoir un jour mener une vie quasi-normale, un vie simple. J’ignores encore ce que je veux réellement faire plus tard, mais disons que le métier de professeur ne me déplairait pas.

Baguette: Bois de saule, 27.3 cm, souple et rapide, contenant un cheveu de vélane.

"J'ai bien lu le règlement et je m'engage à être actif/active." x3


Dernière édition par le Ven 31 Aoû - 23:41, édité 3 fois
avatar
Remus Lupin
Loup-Loup Tourmenté

Nombre de messages : 976
Age : 23
Date d'inscription : 17/06/2007

Personnage
Maison: Gryffindor
Études: Cinquième année
Âge: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remus Lupin.

Message  Edmund O'Dwyer le Mar 17 Juil - 18:37

J'adore ta fiche o__o Super :3 *Thumb up*

Simple mais réaliste. Ça ressemble à Moony, quoi.

Quelques petites erreurs d'inattention... ;) M'enfin :P

Faudra essayer de faire des liens entre les Maraudeurs et...les autres...rejets comme Noäh et moi, par exemple Rolling Eyes

Eh...vwala.
avatar
Edmund O'Dwyer
[Administratrice]
「インクブス」

Nombre de messages : 1249
Age : 27
Date d'inscription : 17/07/2007

Personnage
Maison: Slytherin
Études: Cinquième année
Âge: Seize ans

Voir le profil de l'utilisateur http://mkstaar09.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remus Lupin.

Message  Remus Lupin le Ven 31 Aoû - 23:41

Bah, les Marauders parlaient sûrement à d'autres gens voyons.
En cours par exemple, ou n'importe où ailleurs. ^^

Avis aux intéressés : j'ai entièrement refais ma fiche. :3

_________________
avatar
Remus Lupin
Loup-Loup Tourmenté

Nombre de messages : 976
Age : 23
Date d'inscription : 17/06/2007

Personnage
Maison: Gryffindor
Études: Cinquième année
Âge: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remus Lupin.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum