La Maladresse, Merlin, quel défaut.

Aller en bas

La Maladresse, Merlin, quel défaut.

Message  Psyché C le Mar 14 Aoû - 13:14

[A qui veut, sauf qu'il faut que ce soit un jeune homme Rolling Eyes ]



    Un Vert et Argent « Hey Cullen ! Tache de toujours garder ta baguette sur toi, on ne sait ce qui peut arriver aux Sang de Bourbes »

    Toujours la même rengaine, je crois que je me lasse avec le temps, les Slytherin sont si prévisibles eux que je prenaient plaisirs a embêter, non franchement je crois que je vais me tourner vers d’autres, plus amusant et moins rébarbatifs. D’ailleurs, pourquoi autant se préoccuper du Sang ? Merlin, ils n »ont pas d’autres choses en tête ? A croire que non, pauvres Vipères, il faudrait peut-être pensé à leur visser le cerveau à l’endroit lorsqu’ils naissent, c’est tout de même affligeant d’être ainsi. Aussi méprisant et haineux, enfin je ne peux dire que je ne suis pas ainsi, bien au contraire… Mais il y a certaines limites.

    Et voila, je me suis encore retrouvée au fin fond du parc, à force d’avoir des prises de tête pareille. Moi qui déteste le soleil, d’ailleurs c’est bien pour cela que ma peau est si blanche, presque similaire à du marbre selon certains. Pauvre d’eux…

    Plusieurs élèves sont dans le Parc, assit sur les rares bancs, la plupart sont dans l’herbe, le temps est radieux, une chose bien étonnante pour un mois de Septembre. Mais il ne faut pas s’en formaliser, car pour sur qu’il va pleuvoir dans la minute qui suit, ce pays est si changeant, imprévisible.

    Cela fait plusieurs minutes que je suis allongée dans l'herbe, les bras croisés sous ma tête, observant le ciel. Quelque peu grisâtre en fait, mais le soleil perce les nuages avec une telle force que je me dois de fermer les yeux, pourquoi n’ai-je pas pris mes lunettes de soleil ? Je me maudis, je suis incorrigible, tête en l’air comme pas deux.

    Et mes cheveux qui ont la fâcheuse habitude de me fouetter le visage, c’est dans un geste rageur que je les replace sous ma tête, je devrais peut-être les couper une bonne fois pour toute, voir même les raser. Non très mauvaise idée…

    Et dire que je commençais à m’endormir là, sous cette léger brise que quelqu’un a l’audace de trébucher sur moi. Et bien évidemment je me relève, en furie, fixant cet individu pour le moins incapable d’aligner deux pas dans trébucher sur quelqu’un. Je le fusille du regard, un garçon, chose intéressante certes, mais ce crétin m’a presque marcher dessus.

    Psyché « Incapable d’aligner deux pas ou tout simplement aveugle ? »

    Et voila, comme toujours ma voix s’est faite glaciale presque tranchante d’ailleurs, je m’en féliciterais d’être capable de telles intonations.

    Psyché « Merlin, tu connais les excuses ? Tu sais, excuse moi de t’avoir marcher dessus ou alors tu est aussi Muet ? »

Psyché C
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Maladresse, Merlin, quel défaut.

Message  Lucius Malfoy le Mar 14 Aoû - 14:27

J'aime me lever tôt pour marcher un peu avant d'aller à mon premier cours. Le repas à la Grande Salle hier soir c'était avéré ennuyant et inutile, comme toujours. On s'en fiche tellement des professeurs qu'on aura. Il suffit d'attendre de le voir dans le cours. J'avance lentement dans la cours venteuse de Hogwarts. Je prends une longue bouffée d'air fraiche et je passe une main dans mes cheveux blonds, soyeux qui battent doucement dans le vent. Je ne regrette pas avoir quitté le manoir une septième fois pour aller à l'école. Je veux mettre tous mes efforts dans mes cours pour devenir fort et lire tous les livres de la bibliothèques qui concernent la magie noire. Je sais déjà ce que je vais faire après avoir terminé mes études. J'irai le rejoindre, lui. Un grand sorcier se prépare quelque part à faire de grandes choses. Et je veux être l'un de ses préférés. L'un de ses meilleurs. Il me faudrait étudier fort, cette année. Si je finissais mes études avec les meilleures notes, ma mère ne m'obligera pas à travailler dans la maison, prisonnié. Je m'échapperai et j'irai le rejoindre. je me sens déjà si prêt, si... déterminé. Il m'aimera. Il sera fier de moi. Le vent fait voleter ma cape, derrière moi. Je me sens mieux maintenant que je sais ce que je ferai. Tout sera parfait. J'écouterai dans les cours importants. Celui de Sortilège, par exemple. J'allais eut-être apprendre quelque chose d'utile. Justement, je commence avec ce cours, ce matin. D'après mon horaire, je le partage avec ces imbéciles de Ravenclaws. Studieux et intelligents. Des machines sur pattes, oui. Au moins, je partagerai l'arithmancie avec les Slytherins.

Alors que je m'égare dans mes pensées, je trébuche sur la jambre d'un élève. Pauvre crétin! Je lui jette en regard assassin et je me rends compte qu'il s'agit d'une fille. Pauvre idiote, alors. Elle se pense toute seule? Ça lui tentait de prendre toute la place? Je m'apprête à lui dire ma façon de penser quand elle se met à me repprocher de ne pas savoir marcher. Non mais pour qui elle se prend? C'est elle qui se croit dans son salon après tout. Puis, elle me lance de ses jappements que je pourrais au moins m'excuser. Quoi? Elle veut rire! Je ne vais tout de même pas me rabaisser au point de faire des excuses à une fille qui interrompt mon chemin.

-T'avais qu'à dégager tes salles pattes de là, espèce d'idiote!

Je replace d'un geste rageur ma cape sur mes épaules, mettant bien en évidence la bague à 70 Gallions que j'ai au doigt.

_________________
Right, Proud, Haughty, Slytherin And Perfect.
avatar
Lucius Malfoy
L'Être Parfait

Nombre de messages : 594
Age : 24
Date d'inscription : 13/08/2007

Personnage
Maison: Slytherin
Études: Septième année
Âge: 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum