Terreur, union et compassion.

Aller en bas

Terreur, union et compassion.

Message  Kynalis Drew le Jeu 9 Aoû - 13:22

Quinze longues minutes déjà que personne n'a prononcé un mot, 15 minutes interminables où nous sommes tous ici dans cette salle sombre en se questionnant sur notre raison d'y être.

Tout s'est passé si vite que personne ne put réaliser ce qui s'est produit.

«ALERTE ALERTE, METTEZ TOUT LES ÉLÈVES DANS LES CACHOTS SOUTERRAINS, UNE TERRIBLE MENACE PÈSE SUR HOGWARTS»

C'est tout ce que j'avais pu entendre sans toutefois reconnaître la voix de la personne qui aurait crié ses phrases. Puis 10 minutes plus tard, tout le monde étaient guidés vers des endroits souterrains encore méconnus de l'école puis placé par quinzaine dans des salles sombres sans toutefois être avertis de la situation.

Je ne connaissais pas vraiment les gens autour de moi, nous étions tous de groupes différents que ce soit de Slytherins, Gryffindor, Ravenclaw et même certains élèves de Hupplepuff mais j'avais l'impression que nous allons devoir nous unir pour pouvoir intervenir dans la situation actuelle.

Du moins, je ne semblais pas être le seul déterminer à vouloir sortir de ce cachot et à aider, quelqu'en soit le prix à payer, à la défense de Hogwarts contre cette "menace" qui demeure encore un mystère.

Le silence commence à devenir dûr à supporter alors je me décide donc à parler en premier.

«Bon, franchement je vais pas me lier d'amitié avec vous même si nous sommes destinés à passer le reste de nos vies enfermés ici, mais si quelqu'un a assez de détermination et de motivation pour vouloir sortir d'ici ou encore que quelqu'un a une solution pour pouvoir échapper à ce cachot, qu'il la dise maintenant!» dis-je en parlant assez fort pour me faire entendre du mieux possible par toutes les personnes présentes dans cette salle sombre.



avatar
Kynalis Drew
[Modérateur]
Mythomane Romantique

Nombre de messages : 866
Age : 24
Date d'inscription : 04/08/2007

Personnage
Maison: Slytherin
Études: Sixième année
Âge: 16 ans.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terreur, union et compassion.

Message  Sirius Black le Jeu 9 Aoû - 14:04

J'ai vraiment passé une sale journée. D'abord, j'ai eu un cours de Potions interminable durant lequel moi et James on s'est fait collés pour une toute petite blague contre Servilo qui n'a même pas fonctionné. Ensuite, pendant le repas du midi, une élève de Hufflepuff a renversé l'intégralité de son assiette sur mon uniforme. Et pour finir cette journée en beauté, McGonagall a dû arrêter son cours sur les animagus à cause d'une "terrible menace" qui pèse apparemment sur le château. Évidemment, personne n'a prit la peine de nous expliquer quoi que ce soit et on s'est tous retrouvé dans des cachots probablement vides depuis des années... Il y a eu quinze minutes de silence pendant lesquelles j’ai cherché les maraudeurs des yeux, ils étaient vraiment introuvables, puis, un Slytherin s’est mis à parler. Je le connais de vue parce que c’est ma principale compétition en matière de beauté. Cependant, à cause de son sale caractère, je suis toujours resté numéro un.

«Bon, franchement je vais pas me lier d'amitié avec vous même si nous sommes destinés à passer le reste de nos vies enfermés ici, mais si quelqu'un a assez de détermination et de motivation pour vouloir sortir d'ici ou encore que quelqu'un a une solution pour pouvoir échapper à ce cachot, qu'il la dise maintenant!»

Bon, ok, pour un Slytherin c’était pas mal, comme discours. La salle était sombre et, dans un éclair de génie, je lance un « Lumos » à mi-voix. Immédiatement, ma baguette s’allume et je peux mieux voir. J’ignore où l’on se trouve et je doute que cet endroit soit déjà répertorié sur la carte du maraudeur mais ça vaut la peine de vérifier. Je dis donc, à voix haute et forte :

-J’ai peut-être un moyen de nous sortir de là, mais je dois d’abord savoir si James, Remus et Peter sont présents dans la salle.

_________________

avatar
Sirius Black
Le Tombeur

Nombre de messages : 402
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2007

Personnage
Maison: Gryffindor
Études: Cinquième année
Âge: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terreur, union et compassion.

Message  Remus Lupin le Jeu 9 Aoû - 14:44

Bon, je n’ai même pas le temps d’analyser la situation, tout se passe beaucoup trop vite. (Et Merlin sait à quel point j’ai horreur de ne pas comprendre ce qu’il se passe) Bon, et si je tentais de réunir toutes les informations que je sais? Alors, j’écoutais paisiblement McGonnagal donner son cours, car aujourd’hui c’est à mon tour de prendre les notes. Elle parlait des animagis lorsque le cours fut soudainement interrompu par « une terrible menace ». Puis tout le monde a été entraîné vers des cachots.

Voilà donc tout ce que je sais. Une terrible menace… Ce ne pourrait tout de même pas être Celui-Dont-On-Ne-Doit-Prononcer-Le-Nom-Sans-Trop-Savoir-Pourquoi ou des Mangemorts, c’est impossible. Avec tous les sorts de protections que Hogwarts possèdent, jamais les forces du mal pourraient s’attaquer à notre prestigieuse école, après tout.

Tandis que c’est la panique totale parmi la foule, un élève de Slytherin – il ne serait pas en sixième celui-là? – se met à faire son sauveteur et tente de rassurer tout le monde. Bon, d’accord, c’est plutôt une bonne idée. Mais il faudrait d’abord savoir ce qui se passe en dehors pour savoir quoi faire.

Lorsqu’il finit son petit discours, tout ce que l’on peut entendre ce sont les voix de la foule, qui toutefois sont très basses, comme des murmures. Jusqu’à ce qu’une voix familière vienne à mes oreilles, ce qui ne peut que me rassurer davantage.

« J’ai peut-être un moyen de nous sortir de là, mais je dois d’abord savoir si James, Remus et Peter sont présents dans la salle. »

Merlin soit loué, Sirius va bien, c’est le plus important. Enfin, j’aimerais tout de même savoir ce qu’il advient de nos deux autres compagnons.

Je joue du coude dans la foule, cherchant Sirius des yeux, tentant de passer. Mais c’est tellement la panique que les élèves ne constatent même pas que j’essaie de me frayer un chemin parmi eux.

« Laissez-moi passer je… euh… je suis préfet ! »

Et le plus idiot dans tout cela c’est que ce prétexte semble les inciter à se pousser de mon chemin. J’interpelle Sirius, le cœur battant, la respiration haletante. Je l’aperçois enfin, à mon plus grand soulagement.

« Sirius ! »

J’arrive enfin à ses côtés, légèrement essoufflé par ce combat avec la foule.

« Bon sang, j’ai eu peur qu’il te soit arrivé quelque chose ! Ils sont où ces deux là, d’ailleurs ? »

Je m’étire le cou afin de scruter la horde d’élève, mais ne voit les deux autres Maraudeurs nulle part. D’accord, je dois l’admettre, je commence à m’inquiéter un peu. Il faut dire que si je savais ce qu’était cette « terrible menace », je pourrais me calmer…

_________________
avatar
Remus Lupin
Loup-Loup Tourmenté

Nombre de messages : 976
Age : 23
Date d'inscription : 17/06/2007

Personnage
Maison: Gryffindor
Études: Cinquième année
Âge: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terreur, union et compassion.

Message  Elizabet le Jeu 9 Aoû - 15:13

Non mais c’est une blague, je rêve?! Et… et dans des cachots en plus! Si mes parents me voyaient, si mes parents auraient su que leur petite fille chérie –et unique fille !-, moi, serait un jour emprisonnée avec pleins d’autres élèves, accolée à eux et… hiii, qu’elle horreur ! C’était comme si j’étais en prison.

Je croise les doigts et me mord les lèvres en me disant que ce n’est qu’un rêve, oui, un simple rêve complètement débile… sûrement trop de dragées surprises, sûrement une lecture prolongé trop tard dans la nuit. Et puis une alerte générale, impossible! C’est donc une école de magie et plus d’une personne pensent la même chose que moi, sûrement un test, une farce. MAIS C’EST IMPOSSIBLE!

~Aller, Elizabeth calme toi…~ me dis-je les yeux fermés.

J'ouvre mes yeux de nouveau pour essayer de voir qui commence à parler, un jeune homme qui vu le timbre de sa voix, et vu par la façon assez franche dont il parlait, je pense que c’est un Slytherin – non en fait ,j’en suis absolument sur! Je suis a présent plus calme, après ce qu’il vient de dire et quelqu’un d’assez intelligent lance un Lumos pour nous éclairer. Mais je préfère ne pas me montrer pour autant, tournant légèrement ma tête sur le côté et lâchant mes cheveux devant mon visage pour qu’il ne me reconnaisse pas. Il ne fallait pas qu’il me voit, pas qu’il me reconnaisse et surtout pas qu’il me voit rougir. C'était le pauvre jeune homme sur qui plus tôt dans la journée, j'avais fait mon assiette tomber dessus sans le vouloir.Dieu seul c’est comment et pourquoi! Oh, j’avais honte! Pourquoi suis-je si maladroite?

Lâchant un soupir mêlant anxiété et peur, j’essayais de comprendre tout de même ce qu’il se passait et de voir quelque chose de la scène.

[HS/ Il faut m'excuser de la nulitismitée du post, mais il est 00H12 chez moi, en FRANCE ! xD]

Elizabet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Terreur, union et compassion.

Message  James Potter le Sam 11 Aoû - 19:59

Pendant que je dormais tranquillement dans le cours de métamorphose (il est rare que j'y dorme, mais les ronflements de Remus m'ont empêché de dormir pendant une bonne partie de la nuit. Il ronfle tellement fort après une transformation!), une alerte s'est déclenché dans Hogwarts. Je me réveille, alarmé de ne plus entendre Remus prendre des notes. Il tient à ce que je rate mon prochain test, ou quoi?

Évidemment, je comprends bien vite que ce n'est pas Remus qui s'acharne à gâcher ma vie et mon avenir, mais bien une "Terrible menace".

«Terrible menace mon oeil...» je grogne en m'éveillant.

En jettant un rapide coup d'oeil autour de moi, j'en viens à la conclusion que je suis le seul à encore être dans le cours de métamorphose. Merci de ne pas m'avoir oublié, les gars. C'est très apprécié. Toujours en ronchonnant, je me lève et je suis la foule sans cervelle qui avance en criant. Foutus trouillards... (Je suis affreusement irritable au réveil)

Mais où vont-ils, à la fin? Oh. Les cachots.

Je dois endurer d'être enfermé avec des tas d'inconnus dans l'obscurité et supporter le discours d'un Slytherin qui se prend pour le roi du monde. Pff.

« Sirius ! »

C'est mon Remus, ça!

« Laissez-moi passer je… euh… je suis préfet ! »

Quelle excuse pathétique. Je croyais que mon Lupin savait trouver de meilleures excuses pour traverser une foule. Du genre "Je suis un loup-garou, poussez-vous ou je vous mange le crâne". Mais non, mon loup-loup est trop sympa.

«Poussez-vous mes jolies, je suis à tomber!»

Étrangement, l'effet n'a pas été celui escompté. Je pousse un soupir. À force de coups de coude, je finis par me frayer un chemin jusqu'à Remus, en train de discuter calmement avec Sirius.

«Dites-donc, une chance que vous avez pensé à me réveiller, vous deux! Je pourrais bien avoir succombé à la terrible menace, sinon!»
avatar
James Potter

Nombre de messages : 2671
Date d'inscription : 28/07/2007

Personnage
Maison: Gryffindor
Études: Cinquième année
Âge: 16 ans.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terreur, union et compassion.

Message  Lily Evans le Ven 17 Aoû - 10:02

Comme d'habitude, j'écoutai tranquillement le professeur Mcgonagall faire son cours, tout en prenant des notes. En jetant un coup d'oeil aux élèves autour de moi, je remarque que ce cher Potter a encore une fois succomber au repos du guerrier... Pfff et c'est comme ça qu'il compte réussir dans la vie? Bien entendu, Remus, lui, prend des notes. Franchement, je ne sais pas comment il fait pour supporter un espèce d'ours mal élevé à côté de lui. En haussant les épaules je me tourne de nouveau vers le professeur quand alors résonne une sorte d'alarme...

«ALERTE ALERTE, METTEZ TOUT LES ÉLÈVES DANS LES CACHOTS SOUTERRAINS, UNE TERRIBLE MENACE PÈSE SUR HOGWARTS»

Evidemment, je sursaute sur ma chaise, attendant alors avec impatience de devoir savoir quoi faire. Une fois qu'on nous a dit qu'on devait être évacués, je suis tout le monde, dont la moitié commence à paniquer... Bien évidemment, moi, je reste maitre de moi-même et je fais en sorte que les élèves se calment un peu pour arriver plus facilement là où il faut qu'on aille. Et où d'ailleurs? Qu'est-ce que c'est que ces cachots souterrains? Décidemment ça commence vraiment à m'inquiéter...

Finalement on arrive dans ce qui semble être les cachots... Beurk c'est dégoutant ici! Et puis il fait tout noir, ce qui semblait faire monter encore plus la tension entre les élèves présents. Ecoutant alors un élève -de Slytherin il me semble- je me dirige alors vers sa voix et soudain, j'entends une voix qui m'est très familière.... Remus!

« Laissez-moi passer je… euh… je suis préfet ! »

Oh Remus, tu sais bien que dans ce cas-là, on a tendance à ne pas nous écouter! Fais preuve de plus d'autorité! Cherchant alors à le rejoindre, je pus entendre une autre voix, qui, elle, me fit frissonner de dégout.... James.

«Poussez-vous mes jolies, je suis à tomber!»

Beurk, ça me dégoute... M'approchant un peu plus, je vois alors Remus en train de parler à Sirius et James qui les rejoignait. M'avançant vers eux, car - et je ne l'avouerai jamais devant eux- je commence à être un peu effrayée par la tournure que prend les évènements, je souris aux garçons, en essayant de garder mon sang-froid.

"Hé, salut, vous allez bien?! Vous comprenez ce qui se passe, vous? On nous laisse ici, sans professeur en nous disant de nous tenir bien sagement...C'est pas normal."

Je leur jette alors un regard désappointé, histoire de montrer que pour une fois, j'ai l'impression de ne pas saisir ce qui se passe. Et ça m'énerve!!

"Vous croyez quand même pas que le chateau est attaqué?"

Même si je le cache franchement bien, mon coeur ne cesse de battre plus fort, la peur m'étreignant peu à peu. Bah, après tout, c'est normal d'avoir peur. Oh et puis non, je suis préfète et je ne me laisserais pas aller! Enfin... C'est quand même rassurant de ne pas se savoir seule... Reste à trouver comment sortir.

"Vous avez une idée pour sortir d'ici?"

Pas que je tiens tellement que ça à me mettre en danger mais je veux surtout avoir des réponses à mes questions...
avatar
Lily Evans

Nombre de messages : 137
Age : 28
Date d'inscription : 16/08/2007

Personnage
Maison: Gryffinfor
Études: Cinquième année
Âge: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://idril-chan.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terreur, union et compassion.

Message  Remus Lupin le Sam 18 Aoû - 18:31

Merlin. Si ça continue ainsi, je vais virer dingue, décidemment. J’ai horreur de ne pas savoir et comprendre ce qui se passe. Et, en ce moment, je ne sais pas et ne comprend pas du tout ce qui se passe. Pourquoi diable doit-on s’enfermer ici? Et où sont les enseignants, dans tout ça? Quelle est cette terrible menace qui pèse sur Hogwarts et ses étudiants? Non de Merlin, je suis Préfet, je devrais rester calme et diriger les élèves qui sont troublés. Mais je panique, commençant presqu’à croire que je suis claustrophobe.

Soudain, une fille se fraye un chemin dans la foule, sa longue chevelure rousse voltant dans les airs derrière elle. Cela prend un certain temps à mon cerveau à analyser l’information et à reconnaître Lily. Merlin soit loué, une autre préfète, peut-être qu’elle est plus calme que moi et qu’elle sait quoi faire, elle, contrairement à moi. Malheureusement, à l’entendre parler, elle ne sait pas plus que moi ce qui se passe et quoi faire. Je suis au comble du désespoir.

Décidemment, je suis claustrophobe. Ou agoraphobe? Enfin bon, appelez ça comme vous le voulez, mais je suis en pleine crise de panique. Inconsciemment, je saisis la main de la personne la plus près de moi… soit celle de Sirius. Merlin. Je suis trop inquiet pour m’en préoccuper.

Relaxe, Moony, tu es préfet, tout va bien se passer, en plus, tes amis sont avec toi, Sirius est avec toi…

Je ferme les yeux et inspire profondément, me répétant toujours les mêmes paroles dans ma tête afin de me calmer. Résumons ce qui se passe : on a hurlé à une terrible menace, on nous a enfermé dans des cachots inconnus jusqu’à présent et ce, sans professeurs, c’est la panique totale…

« Et si on commençait par essayer de calmer tout le monde un peu? »

Bon, je me trouve un peu bête d’avoir sorti ça comme idée. Comment faire pour calmer une horde d’élève sur le bord de l’hystérie? Moi-même je panique comme jamais. La preuve : ma main sert toujours fermement celle de Sirius. Je me hais.

J’ai presque envie de demander à James de faire le clown pour détendre l’atmosphère. C’est vrai quoi, c’est lui qui fait l’imbécile habituellement, pas moi. Et puis, ce serait marrant de le voir danser, chanter, ou je ne sais pas quoi. Une image se dessine soudainement dans mon esprit, celle d’un James accoutré d’une robe à froufrous en train de danser du french-cancan. J’en frissonne d’effroi. Puis, une idée, la plus bête que je n’ai jamais eu, me traverse l’esprit. Il faut dire que lorsque je panique, mes neurones ne fonctionnent qu’à moitié. Je sors ma baguette et la pointe sur ma gorge afin d’élever le son de ma voix :

« Bon, si quelqu’un trouve une bonne idée sur comment se tirer de cette situation d’ici cinq minutes, James nous fera un numéro de french-cancan! »

Je vous ai dit que dans de telles situations il m’arrive d’avoir des idées incroyablement stupides? Bon, Prongs m’en voudra sûrement pour ça, mais j’ai vu deux ou trois personnes éclater de rire, donc, mon idée ne s’avère pas si mauvaise.

[Bon, j’ai essayé de rendre ça ridicule, mais ça a plus ou moins marché… C’est un RP Délire, n’oubliez pas! Ce n’est pas du sérieux!]

_________________
avatar
Remus Lupin
Loup-Loup Tourmenté

Nombre de messages : 976
Age : 23
Date d'inscription : 17/06/2007

Personnage
Maison: Gryffindor
Études: Cinquième année
Âge: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terreur, union et compassion.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum