Une nouvelle année.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une nouvelle année.

Message  Elizabet le Jeu 9 Aoû - 5:38

Une nouvelle année commence, ma cinquième. En sortant de la belle voiture qui m’avait emmenée à King’s Cross, je me rappelle de ma toute première année ainsi que le temps que j’avais mise pour trouver cette foutu voix 9 ¾… cela me fait immédiatement rire, ou plutôt simplement sourire. Je regarde le chauffeur qui, à ma droite, est en train de mettre tous mes bagages sur un charriot. Caressant frénétiquement le poil long et doux de mon chaton j’observe, depuis le parking, la fourmilière dans laquelle je vais bientôt entrer. Mon plan est simple : j’entre, je fonce aussi vite que je peux –sans courir bien sur!- jusqu’au mur entre la voix 9 et 10 pour la traverser.

« Merci, Georges. » dis-je au chauffeur qui se trouve à présent devant moi, droit comme un piquet.

Il pousse le charriot bien remplie jusqu’à l’entrée de la gare et s’en va, me laissant seule avec tout ce monde. Je commence déjà à paniquer, prenant mon courage à deux mains je pose mon chaton tout en haut du charriot et commence à pousser –quel horrible charriot trop lourd ! Suffoquant à moitié par tout ce poids à porter, je commence finalement à prendre de la vitesse et me retrouve devant le fameux mur. Tel une première année, je ferme les yeux et commence à courir aussi vite que possible –j’avais bien entendue regarder si il n’y avait pas trop de moldu dans les parages. Je passe à travers, bizarrement je le senti ; n’ayant plus beaucoup de vitesse je lâche mon charriot et commence à épouster ma robe comme si une toile d’araignée s’était collée après.

Voila, le Hogwarts Express était devant moi, tout beau et plus neuf que jamais. Je lâche un soupire de satisfaction, finalement sa me plait d’aller dans cette école de magie. Pourtant il y a toujours autant de monde et je suis de nouveau obligée de pousser toute seule mon charriot –il n’y avait pourtant que deux valises et mon chaton!

Finalement je suis obligée de porter mes valises à la main, mon chaton s’accroche comme il le peut sur mon épaule. J’entre à un wagon du milieu, je regarde à droite puis à gauche. En tournant ma tête un peu sur le coter, je peux voir ma montre, je suis assez en avance comme toujours –il faudra le dire à Georges. Et pourtant ce n’est pas si mal, au moins il y a de la place! Malgré que plusieurs compartiments que je croise fussent vides, je continue pour en avoir un vers le milieu et assez loin des toilettes.

Je ne monte pas mes bagages sur l’espace fait pour eux, je les laisse à coter de moi. Et si on me les volait? Mon chat sur les genoux et un livre en main, je croise les doigts pour que personne m’embête durant tout le voyage –ce qui est très peu probable.


[HS; c'est nul, j'arrive pas à la première personne ! xD]

Elizabet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Severus Snape le Mar 14 Aoû - 16:53

Encore un long et épuisant voyage dans le Magicobus. La perspective de retourner à Hogwarts me plaisait, certes, mais je craignait encore de croiser certaines personnes que, je n'avais pas le moins du monde envie de voir. Je tirai mes valises en dehors du Magicobus avec toute les misères possible sur cette Terre. En mettant enfin le pied en dehors, celui-ci glisse sur une flaque d'eau et je me retrouve le visage au plancher. Damnation. L'année ne pouvait pas mieux commencer. Je me relève péniblement en espérant que ma chute désastreuse aie passé inaperçu. Ce qui est plutôt impossible vu la quantité de moldus qui s'empressent devant King's Cross. Je prend la direction des grandes portes en trainant mon fardeau derrière moi.

Une fois à l'intérieur, je tente de me frayer un chemin au travers de la foule pour atteindre la plate-forme 9¾. Un grand type bloque mon chemin, ne se gênant pas pour me bousculer. Je tends la main vers ma poche mais me ravise aussitôt. "Seulement à l'école la baguette" je pense en me contentant de lui lancer un regard noir comme j'en suis l'expert. À force de me pratiquer avec Potter et Black, je suis pas mal à ce jeu là.

Après être monté dans le train, je le parcours d'un bout à l'autre pour trouver un compartiment vide. En vain, j'aboutis devant un, rempli de valises. J'ouvre la porte et saute au plafond en apercevant la jeune fille qui lit derrière sa tonne de bagages.

-Bon Dieu, ne refais jamais ça! Tu sais que c'est dangereux de faire peur aux gens comme ça?
avatar
Severus Snape

Nombre de messages : 58
Age : 25
Date d'inscription : 30/07/2007

Personnage
Maison: Slytherin
Études: Cinquième année
Âge: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://www.warhead.heavenforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Invité le Dim 26 Aoû - 0:33

Le vent froid m'ébouriffe les cheveux depuis déjà un bon quart d'heure pendant que je réfléchis à ce que je pourrais bien faire pendant l'année scolaire. Pour encore la 4e années je vais me rendre à Hogwarts pour une autre année mais, cette fois si, c'est différent. En 3 ans j'en ai appris autant que Merlin peut en avoir appris pendant qu'il était dans sa tombe . A quoi bon aller dans une école qui ne m'apprend rien et où je n'ai pas un seul ami, si ce n'est que pour faire plaisir a mess chers parents ? '' Tu dois faire honneur à la famille Gilderoy, jamais quelqu'un de notre arbre généalogique a pu nous faire aussi honte que toi, alors voici une nouvelle chance de te rattraper Roy ''. Elle qui parle et mon père a quelques pieds en arrière d'elle qui hoche de la tête en laissant percevoir un léger rictus. Fait nous honneur, dit-elle. Nous ne payons pas tout cet or pour rien, dit-elle. Mais elle ne pourra jamais savoir ce que je ressens. Comment peut-elle insinué me comprendre si je ne lui ai jamais parlé de mes sentiments par peur de faire rire de moi ? Et mon père lui qui ne dit jamais rien. On voit tout de suite l'être soumit dans le couple.. Elle croit que tout devient plus facile quand nous avons des tonnes de gaillons a la portée de la main, mais il n'y a rien d'aussi simple. Tu as mauvais caractère, dit-elle. Ces pour ça que personne ne veut être ton ami Lockhart junior, dit-elle. Si elle serait dans les dortoirs de poudlard quand je vais dormir, elle verrait que c'est faux. Si seulement elle savait à quelle heure je suis obligé de me coucher pour éviter que les autres seulement pour que les gars ne m'entendre pas pleurer parce que quelqu'un vient de me rappeler mes faiblesses sous le nez, ou lorsque quelqu'un me lance des sorts, tel que Dentesaugmento ou crache-limace et qu'il décide d'annuler le sort que lorsque je cris de douleur. Malheureusement plus personne ne m'évite comme avant. Avant quand il avait peur que je leur lance le seul sort que je savais et pas eux, ces à dire oubliette. Se sort qui est aussi le seul que je peux faire tellement je suis faible. Toujours aussi impuissant ''Lock-heart'',se moque t-il. Les gars de ma maison m'ont attribué se surnom en s'inspirant de mon nom et en disant que jamais je ne connaîtrais l'amour tellement je suis stupide, en sachant que cela me fessait souffrir. Heureusement ce n'est pas tout le monde qui s'abreuve de mes malheurs, seulement 1 ou 2 gars de ma maison et quelques Slytherins. Heureusement que ce n'est pas tout le monde qui savent que j'existe.

Bon plus de 5 minutes. Je ne m'étais pas rendu compte tout le temps que j'avais passé sur un des trottoirs de Londre en face de la plateforme 9 3/4 là où je dois prendre le train qui va me mener a poudlard dans moins d'une heure. Sans aucun doute je serai encore seule dans ma cabine mon nez dans mes livres de sortilège.

Enfin, je vais aller installer mes choses dans ma cabine en espérant m'endormir pour ne pas trouver le voyage trop long.

Une fois, mes bagages installer, je pris place dans mon siège et j'entendis les sifflets du train bourdonner dans mes oreilles et la locomotive partie dans une rafale de vent.

Cela fait à peine 15 minutes que je suis dans le train et il y a une odeur insupportable qui me monte au nez depuis tout ce temps. J'empoigne alors mes bagages et me rend dans le cabine du fond, elle qui a l'air le plus calme parmi tous les autres.''Shrrruuushcrrrr!'' Dans un grincement sourd, j'ouvris les portes en espérant qu'il n'y ai personne dans la cabine. Malheureusement, il y avait deux personnes à l'intérieur. Une avait le visage derrière un livre, or donc je ne pouvais voir son visage. L'autre néanmoins avait les cheveux huileux et le visage cireux avec des traits creux.

-B..bon..bonjour, cette place est, heum, est libre ?

Sans attendre de réponse je m'assieds la tête basse. Mon acte me surpris moi-même, en temps normal je ne m'aurais jamais assied sans avoir de permission, mais là, c'était différent. J'ai enfin l'impression d'être à ma place, mais cela était complètement faux. Aucun mot sortit de la bouche des étrangés tout comme la mienne pendant un bon moment. Je vais craquer sous le silence si ça continue, bon, je me lance. Je tourne alors mon regard sur l'être au trait creux avant de m'adresser a lui.

- Heum, qu'elle est votre nom ? Le mien est Gil..

A ce moment précis, je m'arrête net. Que penserait t-il s'il venait à apprendre qui je suis. J'aime mieux pas parler pour l'instant.

- Enfin, mon nom n'a aucune importance. Alors, vous êtes ?

L'homme au cheveu gras comme les pommes-de-terres frites de ma mère n'a pas l'air a vouloir me répondre. Il ne faut pas bousculer les gens, il va bien finir par me répondre un jour... non ?


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 10:47, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Severus Snape le Dim 26 Aoû - 10:36

Toujours à attendre une réponse, je me fais bousculer; une fois de plus, et quelqu'un pénètre dans la cabine. J'entrevois un minuscule, euh... petit gars, si je peux m'exprimer ainsi et avant d'avoir eu le temps de lui dire de partir, il ouvre sa petite bouche trop bavarde[trop bavarde pour avoir déjà dit un mot].

-B..bon..bonjour, cette place est, heum, est libre ?

Quel utilité de poser cette question, si tu t'asseois avant d'avoir eu la réponse!?! Damnation. Je sens que ce voyage sera pénible...

- Heum, qu'elle est votre nom ? Le mien est Gil..

Très joli nom, j'ai envie de lui répondre, mais il est peut-être un peu tôt pour les hostilités.

- Enfin, mon nom n'a aucune importance. Alors, vous êtes ?

Grand Dieu. Il ignore vraiment qui je suis. Ce n'est donc pas une blague...

-Severus Snape. Heureux de te rencontrer, Gil... ou presque. Comme tu l'as sûrement remarquer, nous avons une compagne muette, alors si ça ne t'ennuie pas, tu peux rester en espèrant qu'elle est également sourde...ce qui ne m'étonnerait pas...

Je jette un coup d'oeil à la demoiselle qui n'a toujours pas levé les yeux de son bouquin. À quoi bon la déranger si elle ne se rend même pas compte qu'il y a quelqu'un d'autre dans la cabine... Pauvre Gil, il a l'air terrorisé. Je me demande si j'avais l'air de ça, en première année? Je me décide finalement à m'asseoir à côté de lui. De toute façon, je ne vais pas passer le voyage debout! Et puis c'est lui ou d'autres mecs... Enfin, je crois que je vais rester. Je demeure un long moment silencieux en regardant par la grande fenêtre. Bah, c'est étourdissant. Pourquoi pas engager la conversation? Pour une fois, peut-être que je pourrais être gentil...

-Tu es en quel année, Gil?
avatar
Severus Snape

Nombre de messages : 58
Age : 25
Date d'inscription : 30/07/2007

Personnage
Maison: Slytherin
Études: Cinquième année
Âge: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://www.warhead.heavenforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Amos Diggory le Dim 26 Aoû - 10:41

Le matin du premier septembre de ma septième année à Hogwarts, je ne réalise toujours pas que c'est ma dernière année d'études là-bas. Bien sûr, après avoir passé mes ASPIC, j'aurais encore quelques temps pour commencer et parfaire ma formation d'employé au Ministère, mais tout de même. L'espace d'un instant, je me revois encore,âgé de 11, assis sur un tabouret, un vieux chapeau miteu posé sur mes cheveux châtains. Ce que le temps passe vite bon sang ... j'ai l'impression que c'était hier. Parfois, je me demande si je n'aimerais pas recommencer ces sept années. Cela est impossible, bien sûr, mais il faut avouer que l'idée est fort tentante. Mais sept ans, c'est long, et puis, refaire toujours les mêmes choses à longueur de journée, c'est pénible à force. Non,je crois que le mieux est d'aller de l'avant, et vivre la vie d'adulte. Car oui, maintenant que j'ai dix-sept ans, je suis un sorcier adulte à part entière.Je ne sais pas ce qui m'attend vraiment au-delà des remparts du château. La dernière fois que je suis allé au Ministère de la Magie, c'était il y a cinq ans, un vendredi matin au beau milieu de l'été. Ma mère était souffrante ce jour-là, mon père a donc du m'emmener à son travail, et j'ai passé toute la journée enfermé dans un bureau pas plus grand que le placard à balais de la maison à Loutry Ste Chaspoule. Des papiers étaient entassés par dizaine sur un plan de travail qui occupait à peu près la moitié de la pièce. La seule lumière émanait de la lampe, posé sur une étagère, juste derrière moi. Heureusement, lorsque je m'ennuie, j'emporte toujours un livre, gros de préférence, histoire que je ne le finisse pas en une journée. De huit heures à dix-neuf heures, je donc resté assis sur une chaise assez incomfortable, à lire sous l'oeil attentif de mon père, assis à son bureau, en train de travailler, comme à son habitude.
Mais maintenant que j'ai dix-sept ans, je n'aurais plus à me faire traîner par mon père à son travail. Et puis je pourrais m'occuper de ma mère, pour qu'elle se rende compte que je serais toujours là pour elle, même si je suis majeur.

Ce matin-là, je me réveille d'assez bonne heure. Je ne me sent aucunement agisté, ni stressé. Mon coeur bat calmement, je respire normalement. Tout va pour le mieux. Après une douche rapide, je m'habille. Je revêts un T-shirt noir, ainsi qu'une paire de jeans gris. Ainsi accoutré en parfait moldu, je me coiffe en vitesse et descend déjeuner. Lorsque je franchis la porte de la cuisine, j'aperçois ma mère assise à table, occupée à manger quelques toasts bien grillés. Elle est maquillée, habillée, et je peux voir une serviette noire posée à côté d'elle, toujours sur la table. C'est sûrement quelques documents qu'elle était censée lire. Je la salue et m'assieds en face d'elle, en attrapant au passage dans un placard un verre.
Nous parlons peu. Elle semble fatiguée, des cernes ornent les contours de ses yeux. De plus, je la trouve pâle. Face à mon air inquiet, elle me prend la main et m'assure qu'elle a simplement beaucoup travaillé cet été. Car oui, même lors des vacances mes parents travaillent. C'est comme ça. Et je sais que je ne peux rien y faire. Le lui lançe un sourire et retourne à mes oeufs brouillés, que j'engloutis en un rien de temps. Puis je remonte dans ma chambre, en grimpant les marches deux à deux.Ma valise, préparée depuis la veille, est posée près de mon armoire, à l'autre bout de la pièce. Je marche jusqu'à mon lit, en prenant un ouvrage posé sur ma table de nuit. C'est mon livre de Botanique de cette année. je l'ai feuilleté assez rapidement la veille, les cours m'ont l'air plutôt intéressant. Comme d'habitude, à vrai dire. Le pose le livre dans ma valise de cuir, et la ferme d'un coup sec. Puis je la prends d'une main et je descends à nouveau les marches, en faisant attention de ne pas tomber.

Je jette un coup d'oeil à ma montre. Il me reste encore une demi-heure. J'ai tout mon temps. Mon père est parti tôt ce matin pour le Ministère ... j'ai l'habitude. malgré ce côté à vouloir beaucoup travailler, c'est une brave personne. Ma mère dépose un baiser sur la joue, en se mettant légèrement sur la pointe des pieds. Je ris, elle aussi. l'atmosphère semble se détendre quelque peu. Elle aussi doit partir à présent. Je la laisse passer devant moi, et nous fermons la porte d'entrée, qui donne sur un jardin où petit je m'amusais à voler sur le balai de mon père. Je prononce un sortilège en visant la serrure, et j'entends un autre clic. Comme ça, personne ne peut rentrer. Notre maison est protégée de toute façon, les voleurs n'ont qu'à passer leur chemin. Après un dernier coup d'oeil vers elle, ma mère transplane de son côté. je fais de même. Grâce au permis de transplanage que j'ai obtenu je ne sais plus quand, j'aterris dans une petite ruelle donnant sur la gare de King's Cross. Personne ne s'y aventure, car l'endroit est mal famé, mais je ne crainds rien. Ma baguette soigneusement cachée dans ma poche, je ne risque rien. Je marche sans faire de mauvaises rencontre et j'entre dans la gare. Des trains partent et arrivent, des voyageurs courent dans tout les sens. Je souris.J'aime beaucoup cet endroit, ainsi que l'agitation qui y règne. D'un pas tranquille, je marche jusqu'à un pilier entre les voies neuf et dix. Après avoir regardé autour de moi pour m'assurer que personne ne m'espionnais, je franchis la barrière qui sépare le monde moldu de celui sorcier.

Et me voilà, le sourire aux lèvres, devant le Hogwarts Express. D'un rouge caractéristique, il crache sans relâche un panache de fumée noire. Quelques élèves montent à bord,car dans quelques minutes, il part pour l'Ecosse. Je m'avançe et monte à bord du train, à la recherche d'un compartiement. Je ne vois personne de familier, mais je suis sûr que mes amis ne sont pas très loins. peut-être sont-ils en retard ? En passant devant une cabine, je m'arrête brusquement. Je viens en effet de reconnaître une tête qui me dis quelque chose. J'ouvre la porte et pénètre dans le compartiment occupé par trois personnes. Gilderoy et Elisabeth, eux aussi à Hufflepuff, et Severus Snape, bien connu parce que tout le monde le déteste. Evitant le regard du Slytherin, je m'assieds à côté de Elisabeth après les avoir salué. Puis je me lève, pour glisser ma valise dans les filets au dessus de ma tête. Cela fait, je retourne m'asseoir, et je regarde l'heure. Ca fait déjà quinze minutes que le train est parti ... je n'ai même pas entendu la secousse qui nous certifiait que le train avait bel et bien démarré.
avatar
Amos Diggory

Nombre de messages : 41
Age : 25
Date d'inscription : 25/08/2007

Personnage
Maison: Hufflepuff
Études: Septième année
Âge: 17 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://les-maraudeurs.kanak.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Invité le Dim 26 Aoû - 15:07

Snape, Severus Snape.. Ce nom m'est familier mais, je ne replace pas son visage. Peu importe cela n'a guerre de l'importance.. Ce visage crasseux et ses cheveux huileux ainsi que des traits très creux qui orne ces joue pâle et les cernes qui entourent ses yeux.. Bien sûre, Severus Snape, LE Slytherin détester de tous. Oui je me souviens maintenant, c'est le souffre douleur à la bande de James potter qui est l'attrapeur de Gryffindor.. Lui non plus il ne doit pas avoir une vie bien facile.. Au nombre de limace qui lui on fait cracher, enfin il me semble.. Ce n'est pas facile la vie de solitaire et j'en sais quelque chose.. Nous ne sommes pas si différent l'un l'autre après tout, si ce n'est que le fait qu'il soit un Slytherin et moi un Hufflepuff.. Un peu de temps après qu'il m'est dit son nom, Severus me pose alors une question en remuant légèrement ses lèvres gercée et mince.. ''Tu es en quelle année, Gil?''

- Je suis en quatrième année. Et mon nom est Gilderoy Lockhart.. Et toi tu es en 5e je crois ? Je tes vu le premier jour de ma première année et tu étais déjà en 2e alors logiquement..

Le temps passa lentement.. Plus un mot se dit pendant une bonne vingtaine de minute. La jeune ''sourde'' toujours la tête dans son livre ne parla a personne et ne posa regarda également personne.. Elle est endormante à la fin.. Le train roulent a très grande vitesse et prix quelque virage brusque lorsque tout-a-coup le grincement de la porte se fait entendre dans tout l'écho de la cabine. Un jeune homme d'asser grande taille, cheveux châtain, yeux turquoise clair entre alors dans la cabine. Amos Diggory, un autre élève de Hufflepuff. L'attrapeur de l'équipe de Quiditche Hufflepuff, le meilleur depuis bien des années. Il nous salut d'un signe de main et par signe de politesse je fais de-même et enfin il s'assied à côté de la jeune ''sourde''. L'athmosphère était à présent calme ,car personne ne parle, toute la tension qui rôdait dans la cabine a totalement disparue depuis l'arrivée de Diggory... Cela me surprend que Diggory reste avec nous dans la Cabine.. C'est le genre de gars qui est aimé par tout le monde et qui a un fans club.. Un peu comme James potter en fait. Je pense maintenant au année précèdentes et à Diggory entourer de ces compagnons et la frustration me monte soudain à la tête.

- Diggory, tu ne vas pas rejoindre ta bande. Tu es tellement géniale et populaire après tout..

Comme je suis imbécile, quelle bêtise j'ai encore dit. La jalousie m'envahit à nouveau. Des larmes se forme sur mes yeux, je baise la tête pour cacher mes yeux vitreux.

- je.. Je suis désoler Amos, ces que.. Je me sens si seul.. Toi tu as tout plein de gens qui t'admirent et moi bien..

Le temps passe et je pense toujours à ce que j'ai dit à Diggory. Je ne sais pas ce qui a pu me prendre tout à coup.. Peut-être ai-ce le fait que pour encore une année je vais être seul. Les minutes suivirent leur cour et pour la deuxième fois depuis peux de temps la porte s'ouvrît dans un grincement sourd. Une vielle dame tien entre ces deux mains plissés un chariot remplie de victuailles.

- Bonjour, vous voulez quelque chose ? Sandwich, chocolats, friandises ?

Je regarde les tas de friandises et je sors un petit sac d'or que ma mère m'a donner pour mais dépense au cour de l'année. La dame au friandise me regarde avec des yeux rond le petit sac d'or que je tiens solidement entre mais main, tout juste si elle ne bavait pas..

- Alors, prenez vous quelque chose. Ces moi qui paye..

C'est la moindre des choses après ce que j'ai dit à Amos et je ne vais tout de même pas leur manger des pâttiseries sous leur nez..

-Alors, vous avez fait votre choix ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Severus Snape le Mar 28 Aoû - 7:20

Le voyage est long. Trop long. Je me demande ça fait combien de temps qu'on est parti de la gare. Nous allons sûrment bientôt arriver. À Hogwarts... J'espère que je pourrai au moins passer la première soirée en paix. Ce qui n'est pas dans mon habitude mais j'ose espére. Je me demande si je vais avoir beuacoup de cours avec la bande de Potter. Moins il y en a, mieux c'est pour moi. Bon sang, encore quelqu'un qui vient se mêler de tout ça. Vous trouvez pas qu'il n'y a déjà pas beaucoup de place? Amos DIggory fait son entrée, et nous salue brièvement avant de mettre sas valises dans le filet prévu à cet effet. Je détourne mon qttention de sur lui et regarde dehors. La pluie commence à marteler la fenêtre avec force et vacarme. Il ne manquait plus que ça. Après un long moment de silence et d'hésitation, Gil me répond enfin.

- Je suis en quatrième année. Et mon nom est Gilderoy Lockhart.. Et toi tu es en 5e je crois ? Je tes vu le premier jour de ma première année et tu étais déjà en 2e alors logiquement..

Je savais bien qu'il se rappelait de moi... Enfin, peu importe. Je continue, tout en réfléchissant, de fixer la jeune fille qui est dans notre cabine. Elle est tellement intrigante. Peut-être est-elle vraiment sourde.

- Diggory, tu ne vas pas rejoindre ta bande? Tu es tellement génial et populaire après tout..

Il a raison. Qu'est-ce que Diggory fais ici? Ça m'étonne de le voir dans une cabine, avec nous, et moi surtout. Il a peut-être été chassé ou un truc dans le genre. J'attrappe mon sac et sors mon paquet de pastille de menthe. Je suis vraiment accros à ces choses-là. En replaçant mon sac au dessus de ma tête, une photo dégrigole sur mes genoux. Cette photo représente mon anniversaire de neuf ans. C'était le plus beau, si vous voulez mon avis. Je sursaute brusquement en entendant la petite voix de Gil.

- Je.. Je suis désoler Amos, c'est que.. Je me sens si seul.. Toi tu as tout plein de gens qui t'admirent et moi bien..

Pauvre Gil, peut-être n'est-il pas si différent de moi après tout. Je devrais lui venir en aide. Il a l'air d'un enfant de cinq ans à qui on a enlevé son jouet.

- Bonjour, vous voulez quelque chose ?
Sandwich, chocolats, friandises ?

Non d'une barbe de Merlin, elle aurait pas pu prévenir, ou frapper avant de crier comme ça!?!? Je reprend peu à peu une respiration normale.

- Alors, prenez vous quelque chose. Ces moi qui paye..

J'observe Gil un moment et suis presque ému en regardant son regard à la fois gêné mais plein d'espoir.

-C'est gentil de l'offre, mais, non merci. Une prochaine fois.
-Alors, vous avez fait votre choix ?

Je le laisse faire son choix et se rasseoir.

-Au fait, ça t'ennuie si je t'appelle Gil?
avatar
Severus Snape

Nombre de messages : 58
Age : 25
Date d'inscription : 30/07/2007

Personnage
Maison: Slytherin
Études: Cinquième année
Âge: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://www.warhead.heavenforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Amos Diggory le Mar 28 Aoû - 12:21

J'écoute d'une oreille Gilderoy et Snape converser entre eux. C'est étrange qu'un Slytherin aussi détesté parle avec un Hufflepuff ... peut-être apprécie-t-il davantage les Hufflepuff aux Gryffindor ? C'est sûrement le cas, sinon il n'aurait pas ouvert le bec pendant tout le voyage. Je sors un livre, et l'ouvre à la page où je m'étais arrêtée la veille. Je sais que dès que la rentrée commencera, je n'aurai plus le temps de m'occuper de moi, mais plutôt de mes révisions aux ASPIC. Autant profiter de ce voyage pour se reposer. Les minutes passent.

La jeune fille à côté de moi ne prononce mot. Elle aussi semble plongée dans sa lecture. je la regarde vite fait du coin de l'oeil, sans rien ajouter. Peut-être est elle timide, où bien trop effrayée par le Slytherin en face d'elle. Car oui, certains ont peur de Snape. C'est vrai qu'il peut faire peur, quand il affiche certaines expressions, avec son nez crochu et ses cheveux graisseux.

Je tourne distraitement, presque machinalement une page pour poursuivre ma lecture lorsque j'entends Gilderoy me parler, où plutôt prononcer mon nom. Surpris,je lève les yeux vers lui. Il me demande pourquoi je suis avec eux, au lieu de traîner avec ma bande, en ajoutant bien que je suis génial et populaire. Il croise mon regard, et baisse brusquement la tête. J'ai du l'intimider, où alors il a tout simplement honte de ce qu'il vient de dire. Son excuse qui suit immédiatement sa dernière phrase me confirme ce que je pensais. les traits de mon visage se détendent, je fronçais un peu les sourcils à dire vrai. Ca m'arrive tout le temps lorsque quelque chose où quelqu'un me contrarie.

Beaucoup de gens qui m'admirent ? C'est assez vrai. Surtout des filles d'un peu toutes les maisons. Celles qui sont aussi gaga de James Potter et Sirius Black, au point de crééer des fan-club. Personellement, ca ne me gêne pas. Je suis flatté bien entendu, mais sans plus. Du moment qu'elles ne me collent pas toute la journée, tout va pour le mieux. Ces filles n'ont rien de mieux à faire, décidément. Et puis, elles ne me connaissent pas personnellement. C'est seulement parce que je suis un peu doué au Quidditch, c'est tout. Je comprends à présent ce que peuvent endurer mes deux camarades Rouge et Or. Parfois c'est la plaie d'être connu ... .
Je souris à Gilderoy. Maintenant que j'y pense, je ne l'ai jamais vu en train de plaisanter et parler avec quelqu'un. La plupart du temps, il est seul. Un peu comme Snape, maintenant que j'y pense. Ils sont plutôt du genre solidaires, pas très sociable en fait.

La porte du compartiment s'ouvre brusquement, me faisant tourner la tête. Ce n'est que l'habituelle vendeuse de confiseries, une femme d'un certain âge poussant un chariot rempli de friandises à faire baver d'envie les première année. Gilderoy me propose de payer sa part, mais je refuse d'un signe de la tête.


" J'ai bien déjeuné avant de venir " j'ajoute en le regardant.

C'est vrai. Le matin, je mange toutjours beaucoup. Comme ça, si le midi j'ai un imprévu et que je loupe le repas, je ne mourrai de faim que le soir, lors du dîner. Snape refuse également l'offre du quatrième année. Quant à Elisabeth ... elle ne dit toujours rien. Je replonge dans mon livre comme si de rien ne s'était passé.
avatar
Amos Diggory

Nombre de messages : 41
Age : 25
Date d'inscription : 25/08/2007

Personnage
Maison: Hufflepuff
Études: Septième année
Âge: 17 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://les-maraudeurs.kanak.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Invité le Mar 28 Aoû - 17:35

J'attends toujours leur réponse. Les yeux rond de la dame me fixe qui est ma-fois très agacent. Ma pression monte dans la petite cabine..

- C'est gentil de l'offre, mais, non merci. Une prochaine fois.
- D'accord et toi, Amos ?
- J'ai bien déjeuné avant de venir..
- D'accord, Alors, pour moi ce sera trois dragées surprises s'il vous plait..

La dame me donne ma commande tandis que moi je payes. J'ouvres mon paquet et la dame rebrousse chemin. La tension a descendu, décidément c'était la dame qui me donnait toute cette pression sous ses yeux de poisson. Je prends les deux autres paquets et je les lence à Diggory et Snape.

- Désoler, j'ai la tête dure.. C'est un de mais grand défaut. Mais vous allez quand même pas m'en vouloir parce que veux bien faire ?

Pour la première fois depuis des mois, je ne suis plus gêné en parlant a des gens. Cette sensation est drôlement agréable, je dois l'admettre.. Cela fait déjà un bon bout que le train est partie, il ne doit pas rester beaucoup de temps.. La fille toujours dans son livre ne semble pas s'apercevoir de notre présence, mais a quoi bon... Sur ce, je me colle la tête sur le mur de la cabine pour attendre la fin du voyage..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Severus Snape le Mar 28 Aoû - 18:21

Gil fait sa commande sans me répondre et paies la sorcière aux sucreries. Je freme les yeux un instant et reçoit un dragé par la tête.

- Désolé, j'ai la tête dure.. C'est un de mes grand défaut. Mais vous allez quand même pas m'en vouloir parce que veux bien faire ?

-Merci, je soupire en fourrant le dragé dans ma poche.

Diggory et la première occupante de la cabine sont en train de lire. Je pourrais lui écrire dans le front et il ne s'en renderait même pas compte. J'aggripe ma valise et sort ma robe de sorcier. Je dois me changer, nous arrivons bientôt au château. Je me lève sans vraiment faire attention où je marche et écrase le pied de Diggory. Pfff, même pas la peine de s'excuser. J'ouvre la porte et me dépêche de sortir avant qu'il ne se décide à réagir et la referme brusquement derrière moi. Je suis saisit d'une nausée et m'accote un peu sur le mur, histoire de ne pas tomber. Décidément, je ne suis pas fait pour ce genre de voyage. Après m'être calmé un peu, je prend la direction des toilettes du train. Heureusement pour moi, il n'y a personne. Je vais donc pouvoir faire ça illico et retourner m'asseoir au plus sacrant.
avatar
Severus Snape

Nombre de messages : 58
Age : 25
Date d'inscription : 30/07/2007

Personnage
Maison: Slytherin
Études: Cinquième année
Âge: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://www.warhead.heavenforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Amos Diggory le Mer 29 Aoû - 2:26

La vendeuse reste quelques minutes, attendant patiamment que Gilderoy fasse son choix. Face à mon refus et à celui de Snape, il insiste quand même en prenant trois paquets de dragées surprises et en nous les lançant tour à tour. Le mien atterrit juste sur la page que j'étais en train de lire. Je regarde un instant le paquet, puis lève les yeux vers Snape et Gilderoy. A vrai dire, j'hésite. Dois-je le lui rendre ou bien me l'enfiler ? parce que j'adore les dragées surprises. Avec les patacitrouilles, ce sont mes sucreries préférées. Tout ça va me manquer, je le sens bien ...

Je décide d'ouvrir le paquet, et j'y glisse ma main tout en remerciant Gilderoy. J'en sors une dragée d'un beau rouge, et je la mange tout en reprenant ma passionante lecture. Je mets un peu de temps avant de trouver le goût de la dragée que je viens d'avaler. De la tomate ... burk. je l'avale tout rond, en espérant que le goût passera. C'est toujours l'inconvénient des dragées surprises. On ne sais jamais ce qu'il y a ... j'en oublie la galanterie. Décidément quel imbécile je fais. D'une main, je tends le paquet à ma voisine.


" Tu en veux ? " je lui demande en la regardant.

Je reste là, le bras tendu, en espérant qu'elle ait remarqué mon geste. Elle a l'air tellement concentré dans sa lecture, c'est limite affolant. Je délaisse mon livre quelques instants, et tout à coup Snape se lève. Je regarde l'heure discrètement. On arrive bientôt, et je ne suis toujours pas prêt ... c'est pas vrai ... enfin, je reste assis sur mon siège, à regarder Snape farfouiller dans sa valise à la recherche de sa robe avec le blason des Slytherin brodé dessus. Honnêtement, si j'avais du choisir entre Slytherin et Hufflepuff ... eh bien j'aurais choisi Hufflepuff. Non pas que la maison des Serpents me déplaise, non, non.
Elle possède ses défauts et ses qualités, comme tout le monde. Sauf que là-bas, ils sont tous accro au sang-pur. Mais on me fiche la paix sur ces choses-là, étant donné que je suis de sang-pur.Mais les enfants de moldus n'y échappent pas ... c'est comme ça.

Snape sort du compartiment, faisant grinçer la porte coulissante en la refermant. Ce livre m'ennuie, et je ne peux pas le lire en paix. Je referme l'ouvrage d'un coup sec, en me demandant s'il y avait du monde aux toilettes. Sûrement, car maintenant ça va être l'heure de pointe pour se changer ...



avatar
Amos Diggory

Nombre de messages : 41
Age : 25
Date d'inscription : 25/08/2007

Personnage
Maison: Hufflepuff
Études: Septième année
Âge: 17 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://les-maraudeurs.kanak.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Invité le Mer 29 Aoû - 5:35

Le dragé surprise de Diggory atterrit sur le bouquin de celui-ci. Je ne veux pas qu'il pense que j'ai fait par exprès pour le déranger.. Il eut un moment d'hésitation dans les yeux de diggory, tandis que Snape range les friandises que je lui et donné, dans sa poche et se leva brusquement. Il ouvrit la porte sans dire un seul mot. Bon il est presque l'heure, la locomotive ralentis déjà peu à peu. J'enfile ma Robe par-dessus mon linge que j'ai déjà sur moi, je suis décidément trop gêné pour enlever mon linge et puis les toilettes sont sûrement pleine à cette heure si. J'irai me changer dans les toilettes de Hogwarts une fois arrivé. Je m'assieds de nouveau une fois ma robe mise, je pris mon dragé et j'en fourres trois dans ma main, bleuet, savon et l'autre était brun et blanc.. Beurk, pas maintenant le vomi, je les remets dans ma boite avant d'avoir un haut-le-coeur pour ensuite les mettre dans mon pantalon en dessous de ma longue robe noire.

- tu ne te change pas Diggory ? Nous allons bientôt arriver..

Le train continue toujours à ralentir mais, de peu. Il reste un bon et voir même 15 minutes avant de pouvoir débarquer. Le siège du compartiment me donne mal a la fesse, comme a chaque année. Je me demande s'il y aura un nouveau professeur cette année. On dit que le cours des défenses contre les forces du mal et un poste maudit pour chaque professeur. J'ai hâte d'arriver Hogwarts, de revoir mais.. Non en fait je n'ai pas d'ami, donc j'ai personne à aller voir. Le temps est long et je suis impatient de rencontrer les professeurs et d'avoir mes premiers cours. Le train avance toujours vers Hogwarts, je suis plus impatient que d'habitude, j'ai l'impression que l'année ira mieux que les autres..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Severus Snape le Jeu 30 Aoû - 16:37

Je sors finalement de la cabine après m'être battu avec ma robe pendant de longues minutes. J'atteint difficilement la cabine où Gil s'est changé pendant que je n'était pas là. Il est pudique le petit. Je le comprend, remarquez...

J'ouvre la porte avec un fracas involontaire qui n'attire apparemment pas trop l'attention de mes convives. J'en profite pour me glisser discrètement à l'intérieur du wagon et reprendre ma place à côté de Gil. Il ne me reste plus qu'à attendre l'arrêt complet du train pour descendre en vitesse. Je ne voudrait quand même pas que Gil pense que je suis son "ami", il faut me comprendre, je l'ai pris en pitié. J'espère qu'il ne s'est pas fait trop d'idées...

En y pensant, je suis content d'arriver au château, je commence à avoir faim. Me estomac se fait de plus en plus bruyant. Quand je pense au buffet... J'ai atrocement faim! Maintenant que je réfléchis, j'ai des dragés dans ma poche... Je fourre ma main dans celle-ci et cherche le paquet de bonbons du bout des doigts. Le voilà. Je l'ouvre à une vitesse fulgurante et englouti le premier comme de rien. Le second ne paie rien pour attendre... Aussitôt le premier avalé, je prens le deuxième, mais celui-ci ne reste pas longtemps dans ma bouche.

Le goût est tellement répugnant que je le recrache imédiatement. Le dragé fait un vol plané dans la cabine et finit sa course...dans le front de Diggory. Damnation, je n'aurais vraiment pas pu viser mieux. Je ne peux pas dire que je ne suis pas fier, mais Diggory, c'est Diggory. Je viens de signer mon arrêt de mort.

Le train s'est enfin arrêté. Je me lève et attrappe au passage mon sac; il reste coincé dans le filet. Je regarde nerveusement par dessus mon épaule en essayant de récupérer mon sac avec acharnement. Je finis pas réussir et m'élance vers la porte le plus vite possible.
avatar
Severus Snape

Nombre de messages : 58
Age : 25
Date d'inscription : 30/07/2007

Personnage
Maison: Slytherin
Études: Cinquième année
Âge: 15 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://www.warhead.heavenforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Amos Diggory le Ven 31 Aoû - 6:15

Je continue de lire, en attendant que Snape revienne, ce qui signifie que si je me dépêche un peu, les toilettes seront enfin libres, et je pourrais tranquillement me changer. J'ai à présent lu plus d'une centaine de pages, en un seul voyage. Ce livre, je l'ai acheté cet été à Fleury et Bott. Papa m'a dit qu'il me sera très utile pour ma formation d'employé au Ministère de la Magie. Il est vrai qu'au début, je voulais devenir Auror. Avec mes résultats aux BUSE, j'ai largement la choix, et ils pourraient m'accepter sans problème. Mais avec le temps, j'ai changé d'avis. Auror signifierait avoir une vie trop dangereuse, et je ne pense pas être capable de m'y donner chaque jour. Bien sûr, des gens, des familles entières traquent sans relâche les mages noirs, mais moi ce que je recherche c'est une vie normale, sans mort ni violence ... . je sais, c'est un comportament assez lâche, mais je ne peux rien y faire ... c'est comme ça, pas autrement. Point final.

Je lève les yeux vers Gilderoy, occupé à enfiler sa robe de sorcier. Il est vrai que le train va bientôt arriver ... j'avais complètement oublié. D'une voix distraite, je lui répond calmement.


" En fait j'attends que Snape sorte des toilettes ... ah le voilà ".

La porte du compartiment venait en effet de s'ouvrir, et je vois Snape, revêtu de sa robe de Slytherin, faire irruption dans le compartiment. Mais alors que je me lève pour prendre ma robe dans ma valise,je me reçois en pleine figure un objet non identifié tout gluant. En le voyant à terre, j'aperçois une Dragée Surprise. Je regarde Snape, quelques instants, puis sors sans rien dire, ma robe sour le bras.

Je me change en vitesse, sans autres incidents, et dès que je rentre à nouveau dans le compartiment, je ressens une brusque secousse, qui me fait perdre l'équilibre. Me manque tomber sur la banquette, mais je me ratrappe de justesse grâce au filet du porte bagage. Je descends ma valise, qui tombe sur le sol en un bruit sourd, et je me tourne vers Gilderoy et Elisabeth.


" Eh bien ... on se voit au banquet ... à tout à l'heure ! "

Sans un mot, je m'élance dans le couloir, me mêlant au flot de Poudlariens impatients de remettre les pieds à Poudlard.
avatar
Amos Diggory

Nombre de messages : 41
Age : 25
Date d'inscription : 25/08/2007

Personnage
Maison: Hufflepuff
Études: Septième année
Âge: 17 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://les-maraudeurs.kanak.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nouvelle année.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum