Chapitre 3: Wormtail's annoying!

Aller en bas

Chapitre 3: Wormtail's annoying!

Message  James Potter le Mar 7 Aoû - 17:11

Chapitre 3 : Wormtail’s Annoying!

C’est le soir même que Remus est collé. Sa toute première retenue à vie! Toujours en maugréant, Lupin fait le tour du dortoir recherchant furieusement sa baguette et me traitant de tous les noms. À ce que je vois, il regrette à présent de s’être dénoncé à ma place et se défoule en me dénigrant.
«Espèce de voyou, tu vas gâcher ma vie, je finirai mes jours seuls avec des tonnes de chats! Tu es un bon à rien, tu m’entraînes sur le chemin de la délinquance! Tu es un affreux personnage sans cervelle qui… »
«Tu exagères, Lupin. Je suis très beau.» je l’interromps calmement. Visiblement, il n’y a que Sirius qui comprend et apprécie la plaisanterie.
«Bien dit, Prongs! C’est vrai que t’es sacrément sexy dans ton genre!»
L’information prend un bon moment à atteindre mon cerveau et encore plus pour être analysée. Qu’est-ce qu’il a dit? Est-ce qu’il ne viendrait pas de dire que je suis beau? Ça me semble être le cas. Le pense t’il vraiment? Hm.
«Sirius.»
«Quoi?»
«Tu viens de me complimenter?»
«Et ça vient du fond du cœur.»
Étrangement, il ne pouffe pas de rire. Remus semble tout aussi éberlué que moi, tandis que Peter, lui… n’est pas là. Il a rendez-vous avez une Hufflepuff de première année, j’avais presque oublié. Je reste un moment à la dévisager. Lui aussi est plutôt beau. Cela fait un moment que je le sais, seulement, il semble beaucoup attrayant qu’avant. Ne sachant plus trop quoi penser, je me laisse tomber dans la grosse chaise en cuir près de Sirius.
«Bon, au revoir les gars. J’ai des vitres à laver.» explique Remus en s’en allant, apparemment encore surpris de ce qu’a dit Padfoot.
Nous restons un moment silencieux, mais Sirius ne peut s’empêcher de toujours parler. Je ne lui réponds pas, préférant réfléchir encore à ce qu’il m’a dit. Serait-il homosexuel? Mon meilleur ami, une abomination de Dieu? Je ne peux pas y croire. Non, Sirius est tellement…normal. Las de me poser des questions auxquelles je n’ai aucune réponse, je fini par laisser vagabonder mon esprit.
«On fait quoi?» me demande Padfoot qui tourne en rond dans la salle commune depuis bientôt cinq bonnes minutes. Je le regarde, un peu perplexe.
«On pourrait laisser place à notre passion torride!» je réponds.
Je m’attendais à ce que Black se mette à rire, mais ce ne fut pas le cas. Il hausse un sourcil et me dévisage. Mon rire, déjà timide, se termine une fraction de seconde plus tard. Mon sourire s’estompe alors que Sirius me répond :
«Je ne crois pas que tu y es prêt, Prongs.»
Alors là, c’est la catastrophe. J’avais raison? Il blague, c’est sûr! Pourtant il n’esquisse pas le moindre mouvement. Il est sérieux. D’un sens, je veux le démolir pour ce qu’il est. D’un autre… mon orgueil est blessé par sa remarque. Croit-il que je ne suis pas à la hauteur? C’est un défi qu’il me lance?
«Tu en es sûr, Paddy?» je demande d’une voix doucereuse.
«Absolument certain.»
Avant même que je ne puisse répondre, il quitte la salle commune des Gryffindors. Quand à moi, soulagé, je vais me coucher sur mon lit en méditant à la situation. Ce pourrait-il que mon meilleur ami m’a trahi de cette façon? C’est un vrai combat. Moi contre ma conscience.
Ne soit pas ridicule, Prongs. Il ne t’a pas trahi.
Bien sûr que si!
Non! Il est simplement gay.
Justement! Il aurait dû me le dire!
Il te l’a dit, indirectement.
Bah oui, un an après notre rencontre!
Non, pas du tout. Il te l’a dit à Noël dernier.
C’est faux! À moins que…
« J’adore mon nouveau copain. Il est tellement…comme toi!» C’est clair, je crois.
Quand on le sait, c’est plus facile…
Arrête de te trouver des excuses. Tu le trouves plutôt canon aussi, je me trompe?
Et ben voilà!
(…)


En y repensant bien, je m’en veux. Je veux aller m’excuser à Sirius, même s’il n’est pas conscient de ce que j’ai pensé à propos de lui. Enfin, il a le droit de fréquenter qui il veut, tant qu’il évite le sujet, je ne vois pas pourquoi ça briserait notre amitié.
Je quitte à mon tour la salle commune. Je fais le tour des endroits où Black a l’habitude de se tenir, mais je ne le trouve pas. Par contre, je repère rapidement ma Lily Evans qui n’ose même pas regarder dans ma direction tellement je la répugne. Je grimace devant ses amies qui me jettent des regards meurtriers. Je les hais.
Passer devant la petite bande de Lily me démoralise complètement : tant de haine, ça épuise. J’abandonne les recherches pour Sirius en me disant que je le verrais lorsqu’il entrerait dans le dortoir. Je donne le mot de passe à la Grosse Dame qui me laisse entrer…
Devant moi, pile à ce moment, Sirius pose ses lèvres sur celle d’un Ravenclaw de 4e année. Les yeux fermés, les deux s’embrassent passionnément. Deux hommes qui s’embrassent, ça me révulse, pourtant, cette fois c’est différent. Ils ont l’air de s’aimer réellement. Je dois dire aussi que mon orgueil est piqué à vif. Je croyais que Sirius m’aimait bien et le voir avec ce Ravenclaw m’insulte un peu. Je devrais être à la place de cet idiot de Ravenclaw.
Je n’ai pas réellement pensé ça, non? Au bord de la crise d’hystérie, je sépare les deux amoureux pour me frayer un chemin vers le dortoir. Malgré ma fougue, Black réussit à me retenir dans le dortoir.
«Putain, James, calme-toi!»
«Me calmer?! Tu embrasses un autre mec!»
«Un…autre?» répète Sirius incrédule.
Je mets quelques secondes à réaliser ce que je viens de dire. Je viens de lui avouer que je lui en veux parce qu’il a embrassé un autre homme que moi. Je ne sais pas pourquoi d’ailleurs : c’est probablement mon orgueil masculin, non? Ma colère s’évanouit rapidement.
Comme pour me prouver que je peux être attirant pour un homme aussi, je m’approche de Sirius jusqu’à sentir son cœur battre sur ma poitrine. Je m’approche de son oreille et lui souffle doucement à l’oreille que je suis « prêt ». Un sourire naît sur ses lèves. Ce qu’elles sont belles ses lèvres!
Hypnotiser par ces deux bout de peau, j’approche ma bouche de la sienne, plongeant mes yeux dans les siens. En ce moment, je me fiche qu’il soit un garçon. Il est si beau, si…
Et voilà Wormtail qui se ramène juste au moment où on allait s’embrasser. Sirius et moi nous repoussons mutuellement pour ne pas que Peter nous voit. ‘fait chier ce mec!
avatar
James Potter

Nombre de messages : 2671
Date d'inscription : 28/07/2007

Personnage
Maison: Gryffindor
Études: Cinquième année
Âge: 16 ans.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum